Le sprint de Márquez, "encore plus rapide qu'un tour de rentrée" !

Cinquième sur la grille du Grand Prix de Saint-Marin, Marc Márquez a ainsi loupé une place en première ligne pour seulement la troisième fois cette saison.

Le sprint de Márquez, "encore plus rapide qu'un tour de rentrée" !
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team
La chute de Marc Marquez, Repsol Honda Team
Marc Marquez, Repsol Honda Team

Le Champion du monde en titre semblait pouvoir se battre avec Jorge Lorenzo pour la pole position mais a chuté lors du deuxième de ses trois runs. Si pour beaucoup, cela aurait signifié la fin de la séance, l'Espagnol n'a mis que trois minutes pour regagner son stand au pas de course, et reprendre la piste avec sa deuxième moto !

Márquez n'a toutefois pas pu améliorer lors de sa troisième tentative, et doit ainsi se contenter du milieu de la deuxième ligne de la grille. Un résultat causé en partie par sa sortie dans les graviers, et la rapidité de son retour.

Lire aussi :

"Ce n'est pas une excuse, mais quand j'ai chuté, la visière s'est ouverte. Et j'ai été si vite pour prendre la deuxième moto que j'avais un petit caillou dans l'œil, et je devais piloter comme ça. C'était si difficile d'être précis et concentré, mais une fois que je suis revenu au stand, j'ai mis de l'eau et ça va. Mais c'est comme ça, je suis allé trop vite, et je n'ai pas réalisé. Je sentais quelque chose mais je voulais remonter sur la moto."

 

Le pilote de la Honda frappée du numéro 93 a également pointé la différence de comportement entre les gommes medium et soft de Michelin, et estime que sa moto n'était peut-être pas réglée de manière optimale pour utiliser les enveloppes les plus tendres du manufacturier clermontois.

"L'une des choses aussi est que sur ce circuit, entre les medium et les soft il y a une grande différence. L'équilibre de la moto change alors pas mal. Je me sentais bien en qualifications mais il y avait quelques problèmes, [alors] je préfère garder à l'esprit les sensations que j'avais en EL4, je pilotais bien en pneus usés, on a bien géré la durée de vie des pneus et c'est le plus important. Demain on va essayer d'être compétitif dès le départ car sur le rythme, on n'est pas loin."

Malgré le net avantage des Ducati sur la piste du Misano World Circuit Marco Simoncelli depuis le début du week-end, Marc Márquez se montre confiant pour la course et espère pouvoir rester dans le sillage des machines de Borgo Panigale en début de course, avant peut-être de porter une attaque en pneus usés.

"Les Ducati sont très bonnes ici, elles ont une bonne stabilité au freinage, elles tournent bien, et puis ensuite l'accélération… Quand les pneus sont neufs, la différence est plus importante. Quand les pneus sont usés, la différence se réduit car ils ne peuvent pas utiliser tout le couple. Pour cette raison, demain on va devoir vérifier pendant la course si on peut les suivre, car je me sens prêt [à les suivre]."

Le pilote Respol Honda se devait tout de même de parler une nouvelle fois de la chute du deuxième run et de son incroyable retour en piste, finalement précipité sans trop de raison, puisqu'il est sorti de son box à près de quatre minutes du drapeau à damier !

"Le gars sur le scooter attaquait énormément, ça me faisait peur parfois ! (rires) Il a fait du très bon boulot. Ça m'a surpris moi-même car quand j'ai pris la deuxième moto, je me suis dit que j'aurais le temps de ne faire qu'un seul tour mais au final j'ai pu en faire deux, c'était encore plus rapide qu'un tour de rentrée avec la moto !" sourit le leader du championnat, à qui il n'aura finalement fallu que deux minutes et 19 secondes pour passer du bac à gravier à la selle de sa seconde machine !

 
partages
commentaires
Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course

Article précédent

Conquérant, Viñales promet d'attaquer en course

Article suivant

Jack Miller "choqué" par sa deuxième place

Jack Miller "choqué" par sa deuxième place
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021