Márquez voit Nakagami comme le meilleur rookie en 2018

Le Champion du monde en titre Marc Márquez estime que Takaaki Nakagami sera le meilleur rookie cette saison.

Márquez voit Nakagami comme le meilleur rookie en 2018
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda
Takaaki Nakagami, Team LCR Honda

Takaaki Nakagami, qui comme son coéquipier chez LCR Cal Crutchlow est directement lié contractuellement à HRC, a bouclé les essais de Buriram en n'étant qu'à 0"675 de Dani Pedrosa. Dixième au classement combiné en Thaïlande, le pilote japonais était précédemment 15e à Sepang et a rétrogradé au 21e rang à l'issue des tests de Losail.

Concrètement, cela signifie que le jeune pilote de 26 ans, et premier Japonais à plein temps en MotoGP depuis Hiroshi Aoyama en 2014, a terminé les essais de Sepang et de Buriram en tant que meilleur rookie, avant de céder ce statut à Franco Morbidelli au Qatar.

Lorsqu'il a été interrogé le mois dernier pour savoir quel rookie allait selon lui le mieux tirer son épingle du jeu cette année, Marc Márquez n'a pas caché son soutien au petit nouveau du team LCR et du clan Honda. "Je crois que ce sera Nakagami. Il est très rapide", avait fait savoir le pilote officiel, que le rookie a suivi sur un tour lancé en Thaïlande, obtenant alors une expérience riche en enseignements selon lui. 

Unanimité chez LCR

Crutchlow s'est également déclaré ravi des progrès de Nakagami : "Il pilote très bien, nous sommes vraiment ravis avec la façon dont il travaille. Il a impressionné beaucoup de monde." Le patron de l'équipe LCR, Lucio Cecchinello, s'est quant à lui dit "surpris" par la performance de Nakagami en Thaïlande, et s'attend à ce que le pilote nippon soit compétitif durant la saison 2018.

Nakagami a par ailleurs également été salué pour sa compréhension technique de la moto. "Nous l'avons laissé sans pression pour qu'il comprenne la moto, et aussi pour voir comment la moto se comporte avec différents réglages, différents types d'électronique", a déclaré Cecchinello. "Nous sommes très surpris car il est très sensible, il peut ressentir de petites différences. Je crois qu'il va être quelqu'un de très compétitif dans le futur."

Nakagami différent des autres pilotes japonais

Cecchinello avait auparavant admis que Nakagami était moins timide et plus communicatif que les autres pilotes japonais avec lesquels l'équipe avait travaillé précédemment, dans la foulée de ses débuts avec LCR lors des tests de Valence, en novembre. "Nous avons travaillé avec des pilotes japonais par le passé, et ils sont d'habitude sont moins portés sur la communication", a expliqué l'Italien.

"Ils ont besoin de communiquer dans un langage différent, et du point de vue culturel ils sont un peu plus réservés, plus conservateurs, timides, alors que lui [Nakagami] donne vraiment de bonnes informations de manière directe à nos ingénieurs", explique le patron de LCR. "J'aime le fait qu'il est calme, et le fait qu'il interagit déjà avec nos techniciens de façon très constructive et très professionnelle."

"Ce n'est pas un pilote typique, qui est très nerveux ou qui attaque très fort dès le premier tour et est de suite fatigué dans la ligne droite suivante. Il applique vraiment son approche, je crois, de la bonne façon car il prend son temps, améliore doucement son rythme, et ce que j'aime c'est la manière avec laquelle il communique avec notre mécanicien en chef."

Avec Scherazade Mulia Saraswati et Léna Buffa

partages
commentaires
Rins loue le "package parfait" obtenu avec la Suzuki
Article précédent

Rins loue le "package parfait" obtenu avec la Suzuki

Article suivant

Qatar : un programme plus condensé qui n'effraie personne

Qatar : un programme plus condensé qui n'effraie personne
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021