MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Márquez ne se soucie pas de l'identité de son équipier

partages
commentaires
Márquez ne se soucie pas de l'identité de son équipier
Par :
Co-auteur: Léna Buffa
16 nov. 2019 à 18:43

Que son équipier soit son frère Álex ou un tout autre pilote, Marc Márquez ne changera pas son approche pour la saison 2020 de MotoGP.

Selon les informations de Motorsport.com, Álex Márquez est désormais en pole position pour faire équipe avec son frère Marc en MotoGP en 2020, au sein de l'écurie Repsol Honda. Pour le Champion du monde de la catégorie reine, une telle perspective ne lui pose pas de problème, loin s'en faut. Mais le #93 assure surtout qu'il ne s'en soucie pas, affirmant une nouvelle fois n'avoir aucun pouvoir de décision dans ce cas précis.

Lire aussi :

"Ce n'est pas entre mes mains. Tout le monde sait que la Honda est sûrement la moto la plus difficile pour une première année en MotoGP. Comme je l'ai dit jeudi, Honda a une liste, c'était une surprise pour tout le monde [la retraite de Jorge Lorenzo] et ils sont limités en choix. Je sais qu'il y a le Champion du monde Moto2, il pourrait être mon équipier ou non, ça dépend de Honda, et aussi de mon frère, s'il veut prendre la responsabilité de ce nouveau projet ou non", a-t-il expliqué en conférence de presse après avoir décroché la deuxième place des qualifications.

Le numéro 93 a rappelé qu'une proposition du HRC n'était pas automatiquement acceptée par tout le monde, bien qu'il sache que son frère, Champion du monde Moto2, souhaiterait certainement faire le grand saut : "Certains pilotes ont eu l'opportunité de venir au HRC et ils ont dit non car il y a beaucoup de pression et c'est une moto difficile. C'est entre les mains de Honda, mais j'ai parlé avec mon frère, il est fier d'être sur la liste. Il veut être en MotoGP, mais il faut trouver un moyen, ce n'est pas le seul pilote qui peut être mon équipier l'an prochain."

Lire aussi :

Que son équipier de 2020 porte le même nom de famille ou non, Marc Márquez l'assure, cela n'aura aucune incidence sur ses objectifs et sa manière de travailler. L'Espagnol a l'habitude d'évoluer aux côtés de pilotes de grand talent, puisqu'il a fait équipe pendant six ans avec Dani Pedrosa, et cette année avec le quintuple Champion du monde Jorge Lorenzo, qui prendra sa retraite dimanche soir.

"Je suis professionnel, et en l'étant, je sais que mon équipier l'an prochain peut être le Champion du monde Moto2, peu importe qui c'est. Mais ce n'est pas ma décision. Avant j'ai eu Pedrosa, puis Lorenzo, l'an prochain je ne sais pas, mais l'objectif est d'être Champion du monde et de faire du mieux possible de mon côté du box, peu importe qui est mon équipier."

Un choix qui "pourrait être intéressant" selon Lorenzo

Jorge Lorenzo, qui vit ses derniers instants de pilote MotoGP avec une certaine émotion, observe les tractations qui secouent le paddock afin de le remplacer. Et, s'il ne porte pas de jugement en faveur de l'un ou l'autre des candidats, il concède que former une paire Márquez pourrait avoir ses avantages.

"D'après ce que j'ai entendu, ça tourne autour de trois pilotes : Cal [Crutchlow], Johann [Zarco] et Álex. Cal est celui qui a le plus d'expérience, il connaît très bien la moto, on sait à quel point il peut être rapide. Johann a fait du très bon travail sur ces trois courses", observe le Majorquin. "Et puis il y a Álex, qui est double Champion du monde et qui est le frère de Marc alors ce serait intéressant d'avoir deux frères dans la même équipe. Et puis il est espagnol, alors ce pourrait être intéressant pour Repsol. Difficile de choisir, c'est une tâche difficile pour Alberto [Puig] parce que les trois pilotes sont intéressants et je pense qu'ils ont un niveau similaire en termes de vitesse."

Si c'est lui qui est choisi, il n'aura rien volé à personne.

Valentino Rossi

Crutchlow potentiellement bloqué par ses liens avec Monster à moins qu'il ne s'en détache comme l'a fait Lorenzo avant lui, le guidon semble devoir se jouer entre Zarco et Álex Márquez, et si le Français semblait avoir l'avantage jusqu'à récemment le vent pourrait bien avoir tourné... "Je m'attendais plus à ce que ce soit Zarco, franchement", admet d'ailleurs Valentino Rossi. "Je suis curieux de voir ce qui va se passer. Mais quoi qu'il en soit, le frère de Marc est Champion du monde en Moto2 et c'est un pilote compétitif, alors pourquoi pas. Je pense que si c'est lui qui est choisi, il n'aura rien volé à personne."

Lire aussi :

Article suivant
Dernières qualifs pour Lorenzo, "une journée importante"

Article précédent

Dernières qualifs pour Lorenzo, "une journée importante"

Article suivant

Problème de pneu pour Viñales et mauvaise stratégie pour Rossi

Problème de pneu pour Viñales et mauvaise stratégie pour Rossi
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP de Valence
Catégorie Q2
Lieu Valencia
Pilotes Marc Márquez Boutique , Álex Márquez
Équipes Repsol Honda Team
Auteur Michaël Duforest