Qualifs - Márquez résiste aux Ducati et signe la pole !

L'Espagnol a déjoué les pronostics et s'est montré le plus rapide face aux GP18 de Dovizioso, Lorenzo et Petrucci.

Qualifs - Márquez résiste aux Ducati et signe la pole !

Marc Márquez a décroché sa deuxième pole position consécutive sur le Red Bull Ring, après avoir tenu tête face aux pilotes Ducati, et signé un tour de haute volée.

Mais avant cela, il y a eu la Q1, et la question qui était alors sur toutes les lèvres : Valentino Rossi allait-il réussir à sortir de la première partie de la séance qualificative, lui qui n'y avait plus pris part depuis le Grand Prix d'Australie l'an dernier ?

Pire qualification depuis l'Australie 2016 pour Rossi

Son résultat obtenu quelques minutes plus tôt à l'occasion des EL4, une 12e place, ne laissait pas présager d'une bonne issue, d'autant plus que Bautista et Smith étaient les deux hommes provisoirement repêchés à l'issue de leur premier run.

Si le premier cité a finalement bel et bien signé le meilleur temps de la Q1, s'assurant de poursuivre l'aventure en qualifications, c'est finalement Rins qui s'est emparé de la dernière place disponible pour la Q2.

Et ce en dépit d'une dernière attaque de Rossi. Le pilote Yamaha a temporisé avant de se lancer dans son dernier tour chronométré, sans doute pour profiter d'une piste dégagée devant lui, mais aussi possiblement pour abaisser la température de ses gommes, et atténuer le patinage qui affecte la M1 sous les fortes chaleurs.

Peine perdue, car malgré une légère avance à la sortie du premier partiel, le numéro 46 s'est vu gêner par son protégé, Franco Morbidelli, dans la dernière portion du tracé, la plus sinueuse.

Lire aussi :

Le Docteur échoue donc en 14e position, soit sa plus mauvaise qualification depuis le Grand Prix d'Australie 2016, où il n'avait obtenu que la 14e place sur la grille. Il sera entouré sur la cinquième ligne par Bradley Smith et Aleix Espargaró. Morbidelli fait figure quant à lui de meilleur rookie, avec le 16e chrono, devant Jack Miller.

Quelques minutes seulement après ce premier événement, le paddock et le public ont dû se remettre de leurs émotions pour assister à la partie décisive de ces qualifications, celle qui allait désigner le poleman.

Les Ducati jouent leur va-tout, sans succès

La question était maintenant de savoir si Márquez allait réussir à se maintenir face aux deux Ducati officielles, après avoir signé le meilleur temps lors des trois dernières séances d'essais libres. Le pilote Honda s'est dans un premier temps porté en tête, avant que Jorge Lorenzo ne parvienne à l'en déloger en recourant à un choix pneumatique très agressif avec la monte du pneu soft ainsi qu'à l'arrière de sa Desmosedici.

Le Majorquin a ainsi pris le relais à la première place, mais c'était sans compter sans la réplique de Márquez, qui reprenait les commandes une petite minute après, avant d'enfoncer le clou dans le tour suivant en améliorant de nouveau de plus d'un dixième.

Dans le box Ducati, Lorenzo ne pouvait qu'assister au tour de magie de son adversaire, dont on donnait peu cher de sa peau en tout début de week-end face à la puissance des blocs italiens.

Les Rouges ne se sont pas pour autant avoués vaincus, et se sont lancés dans un baroud d'honneur. Dovizioso... deuxième, à deux millièmes (!). Lorenzo... troisième, après avoir perdu trop de temps dans le troisième secteur, clairement son point faible sur le Red Bull Ring.

Trois GP18 dans le top 5

Márquez a donc décroché sa deuxième pole position de suite en Autriche, avec un temps de 1'23"241. L'Espagnol tient tête face aux trois GP18, Petrucci s'emparant de la quatrième place.

Lire aussi :

Le pilote Pramac sera accompagné sur la deuxième ligne de Cal Crutchlow ainsi que de Johann Zarco, représentant de Yamaha le mieux classé sur la grille. Derrière, la surprise est venue de Tito Rabat, septième et qui a lui aussi su exploiter à merveille la puissance de son moteur Ducati.

Il devance Andrea Iannone et Dani Pedrosa, alors qu'Álex Rins est le dernier pilote du top 10. Le pilote Suzuki sera accompagné de ses compatriotes Maverick Viñales et Álvaro Bautista sur la quatrième ligne.

Grand Prix d'Autriche - Q2
Pos. Pilote Moto Trs Temps/écarts
1 Spain Marc Márquez   Honda RC213V 10 1'23.241
2 Italy Andrea Dovizioso   Ducati GP18 9 0.002
3 Spain Jorge Lorenzo   Ducati GP18 9 0.135
4 Italy Danilo Petrucci   Ducati GP18 9 0.262
5 United Kingdom Cal Crutchlow   Honda RC213V 9 0.571
6 France Johann Zarco   Yamaha YZR-M1 9 0.646
7 Spain Tito Rabat   Ducati GP17 9 0.681
8 Italy Andrea Iannone   Suzuki GSX-RR 9 0.850
9 Spain Dani Pedrosa   Honda RC213V 10 0.883
10 Spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 8 0.986
11 Spain Maverick Viñales   Yamaha YZR-M1 9 1.043
12 Spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 9 1.101
Grand Prix d'Autriche - Q1
Pos. Pilote Moto Trs Temps/écarts
1 Spain Álvaro Bautista   Ducati GP17 10 1'24.195
2 Spain Álex Rins   Suzuki GSX-RR 9 0.035
3 United Kingdom Bradley Smith   KTM RC16 8 0.050
4 Italy Valentino Rossi   Yamaha YZR-M1 9 0.114
5 Spain Aleix Espargaró   Aprilia RS-GP 9 0.567
6 Italy Franco Morbidelli   Honda RC213V 9 0.572
7 Australia Jack Miller   Ducati GP17 8 0.610
8 Malaysia Hafizh Syahrin   Yamaha YZR-M1 9 0.639
9 Belgium Xavier Siméon   Ducati GP16 9 0.673
10 United Kingdom Scott Redding   Aprilia RS-GP 9 0.872
11 Japan Takaaki Nakagami   Honda RC213V 10 0.983
12 Switzerland Thomas Lüthi   Honda RC213V 9 1.115
13 Czech Republic Karel Abraham   Ducati GP16 9 1.144
 
partages
commentaires
EL4 - Márquez tient tête aux Ducati malgré le retour du soleil

Article précédent

EL4 - Márquez tient tête aux Ducati malgré le retour du soleil

Article suivant

La grille de départ du GP d'Autriche MotoGP

La grille de départ du GP d'Autriche MotoGP
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021