Michelin : "20 pilotes ont choisi le medium en course l'an dernier"

Directeur de la compétition Michelin, Piero Taramasso se réjouit de constater que les pilotes disposent d'un bon feeling à Misano avec l'ensemble des composés pneumatiques proposés par Michelin et que l'attention se porte sur la qualité de la piste plutôt que sur les produits proposés par le fournisseur pneumatique français. L'italien a détaillé sur le canal officiel les subtilités différenciant chacun des mélanges disponibles ce week-end.

Michelin : "20 pilotes ont choisi le medium en course l'an dernier"

Les pilotes ont paru enchantés par les mélanges et en particulier le hard lors des Essais Libres ; quelles sont les différences entre le soft, le medium et le hard arrière proposés ici ?

Oui, il est vrai que les trois spécifications fonctionnent assez bien ici à Misano et le nouvel asphalte aide car on a beaucoup d'adhérence. Lorsqu'il y en a beaucoup, c'est plus facile pour le pneu.

Le medium a été celui qui a été choisi par 20 pilotes en course l'an dernier donc nous savons qu'il fonctionne, et nous avons construit un soft très proche du medium et le hard est lui très proche du medium ! Ce n'est qu'un demi-palier à chaque fois entre chacun, donc c'est pour ça qu'ils fonctionnent bien tous les trois. Néanmoins, ils ont des caractéristiques différentes et il y a plus d'adhérence avec le soft, tandis que le hard offre plus de stabilité.

On a pu voir vendredi avec Maverick [Viñales] qu'il a fait un super run avec le hard et aujourd'hui, de nombreux autres pilotes ont essayé ça car ça pourrait être un choix de course.

Lire aussi :

Vous amenez un composé supplémentaire pour le train avant…

Pour l'avant, nous sommes venus avec quatre types de pneus car il n'y avait pas eu de test officiel du nouvel asphalte. Ce sont les trois mélanges de l'an dernier en profil symétrique, mais nous avons apporté un quatrième nouveau, un hard asymétrique, qui est similaire au hard normal [en composition] mais un petit peu plus dur sur l'épaule pour donner un petit peu plus de support aux pilotes agressifs.

On a vu des mediums et des softs assez endommagés, hier après les essais libres [même si certains pilotes comme Bradley Smith ont signé leur référence en tendres après près de 20 tours, ndlr]

C'est normal quand la piste est verte avec des températures basses et peu de gomme en piste. Une fois qu'il y a plus de gomme déposée en piste, on peut générer plus de chaleur et les composés pneumatiques fonctionnent mieux. Mais quand c'est peu gommé, les pneus souffrent plus. On a plus de mal à placer de la température dans les pneus et donc on les endommage plus. C'était comme ça hier avec le tendre et le medium mais on l'a constaté chez tous les constructeurs : Yamaha, Ducati, KTM… Maintenant, c'est beaucoup mieux car il y a plus de gomme sur la piste. Il n'y a plus de problème avec ça et si l'on en constate encore, ce sera dans ce cas à cause des réglages des motos et non à cause des pneus !

Lire aussi :

partages
commentaires
Qualifs - Récital de Yamaha, Maverick Viñales en patron

Article précédent

Qualifs - Récital de Yamaha, Maverick Viñales en patron

Article suivant

Un Rossi "pas fantastique" vise le podium à Misano

Un Rossi "pas fantastique" vise le podium à Misano
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021