Pedrosa se voyait finir dernier sous la pluie

Parti en pole position du Grand Prix de Malaisie, Dani Pedrosa s'attendait à un véritable désastre une fois la pluie arrivée, mais termine finalement cinquième.

Pedrosa se voyait finir dernier sous la pluie
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team
Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

Le pilote espagnol faisait partie des favoris incontestés à la victoire ce dimanche... pour peu que la course se déroule sur piste sèche ! Après trois warm-ups et deux courses (Moto3 et Moto2) disputées dans des conditions sèches, la course MotoGP a été frappée par les intempéries juste avant le départ. De quoi faire baisser les attentes de Dani Pedrosa, toujours en difficulté sur piste humide cette saison.

"Aujourd'hui je suis assez heureux du résultat parce que les attentes en cas de pluie étaient désastreuses. J'étais en pole sur le sec, j'avais hâte de courir sur le sec, je croisais les doigts, et c'est presque arrivé. Quand j'ai vu la pluie arriver, je me suis dit que j'allais passer de premier à dernier, donc c'était assez choquant. C'est pour ça que finir cinquième est assez positif."

Finalement, Pedrosa perdait quelques places au départ mais parvenait très vite à se stabiliser en cinquième position, où il a finalement croisé le drapeau à damier. Un résultat positif acquis grâce à un changement effectué sur sa moto, et qui a peut-être réglé la cause de ses mauvaises performances des courses précédentes.

"C'était une course difficile à cause de la mentalité au départ, mais l'équipe m'a mis une bonne moto en piste aujourd'hui, on a changé les réglages, c'était un nouveau réglage qu'on n'a jamais utilisé. Il a fonctionné, il m'a donné de la confiance et on a pris l'arrière tendre, qui m'a aussi donné de la confiance, au moins au début", explique le pilote espagnol.

Pedrosa n'a toutefois pas connu une course parfaite, ayant dû sélectionner le pneu soft à l'arrière. Ce dernier, plus dur du côté droit que du côté gauche, était particulièrement tendre en son centre, ce qui donnait quelques sueurs froides au pilote Honda, mais qu'il a su vite maîtriser.

"Le problème est qu'au milieu du pneu j'avais beaucoup de spinning, le pneu était très tendre au centre et avec la puissance qu'on a, j'essayais juste de garder les tours moteur assez bas et je perdais au moins une seconde mais c'était la manière de terminer cinquième."

Dani Pedrosa a ainsi repris quelques points à Valentino Rossi, les deux hommes étant engagés dans une bagarre pour la quatrième place du classement général pilotes. L'Espagnol talonne l'Italien de douze points.

partages
commentaires
Danilo Petrucci déçu après son récital

Article précédent

Danilo Petrucci déçu après son récital

Article suivant

Viñales : "Dès le tour de mise en grille, je glissais partout"

Viñales : "Dès le tour de mise en grille, je glissais partout"
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021