Course - Petrucci signe sa 1re victoire en MotoGP !

Le pilote Ducati a signé son premier succès en MotoGP au terme d'un Grand Prix à rebondissements, devant Marc Márquez et Andrea Dovizioso.

Course - Petrucci signe sa 1re victoire en MotoGP !

Au départ, c'est Cal Crutchlow qui a réalisé le meilleur envol en bondissant de sa sixième place sur la grille à la deuxième au premier virage, à l'inverse de Fabio Quartararo qui comme en France se manquait totalement. Le Niçois était en effet victime d'un important wheelie qui le déportait sur sa droite, à la limite du contact avec son coéquipier Franco Morbidelli qui arrivait à sa hauteur. En conséquence, le numéro 20 perdait pas mal de plumes dans l'aventure et chutait à la neuvième place à l'issue de la première boucle.

Crutchlow, lui, ne pouvait contenir bien longtemps le trio de pilotes Ducati derrière lui, Andrea Dovizioso se portant en deuxième position avant la fin de la première boucle, alors que Danilo Petrucci et Jack Miller dépassaient l'Anglais quelques centaines de mètres plus loin dans la ligne droite de départ grâce à la puissance du bloc italien et surtout au phénomène d'aspiration en ce début de course.

Lire aussi :

Bataille à cinq pour la victoire

Le poleman, Marc Márquez, a pour sa part d'abord réalisé le holeshot avant de voir revenir sur lui les pilotes Ducati. Petrucci allait être le premier à porter une attaque sur le leader du championnat dans le sixième tour, avant que son coéquipier mais aussi Miller ne fassent de même, profitant des écarts successifs du pilote Honda devant eux et qui perdait trois positions en l'espace de quelques virages. Álex Rins se joignait lui aussi aux hostilités, après un très bon départ qui l'avait vu remonter progressivement la hiérarchie depuis la 13e place sur la grille.

Un groupe de cinq pilotes se constituait dès lors pour la bataille en vue de la victoire, sans oublier Crutchlow, sixième, qui restait en embuscade derrière les hommes de tête. Le leadership allait changer de mains à plusieurs reprises, les deux pilotes officiels Ducati occupant chacun leur tour la tête, au même titre que Rins, auteur d'un bref passage au sommet de la hiérarchie à la mi-course.

La situation allait se stabiliser momentanément, avec une lutte se concentrant essentiellement entre Petrucci, qui menait là ses premiers tours de course au guidon d'une Ducati officielle, Dovizioso et Márquez. Ce dernier s'intercalait durant plusieurs tours entre les deux pilotes italiens, avant de se faire reprendre dans le 19e tour à l'intérieur de San Donato par le numéro 4.

Lire aussi :

Dovizioso continuait à pousser son avantage en remontant ensuite sur Petrucci pour faire là encore l'intérieur dans le premier virage dans le 20e tour. Le groupe de tête, qui n'était plus composé que de quatre pilotes depuis la chute de Miller dans l'une des chicanes du circuit lors du 16e tour, se livrait un combat sans merci dans les dernières boucles et le suspense était à son comble, aucun pilote ne parvenant à prendre suffisamment le large pour éviter le phénomène d'aspiration.

 

Petrucci reprît de cette façon la tête à trois tours du but, avant de voir Márquez le doubler lors du tout dernier passage sur la ligne droite de départ. Le numéro 9 décroisait parfaitement pour reprendre son dû et tenait bon jusqu'au drapeau à damier quelques kilomètres plus loin au terme d'un final haletant !

Derrière lui, Márquez décrochait la deuxième place devant Dovizioso et Rins, alors que Takaaki Nakagami bouclait ce Grand Prix à une magnifique cinquième place devant Maverick Viñales, Michele Pirro et Crutchlow. Pol Espargaró, auteur comme en France d'un excellent départ, devait se contenter de la neuvième place à l'arrivée devant Quartararo, dixième.

Lire aussi :

Cauchemar pour Rossi

On retrouve ensuite Aleix Espargaró au 11e rang après une course valeureuse de la part du pilote Aprilia, qui termine devant Joan Mir. Le pilote Suzuki avait été impliqué durant la course dans un incident avec Valentino Rossi, qui a connu une épreuve cauchemardesque au Mugello devant son public. Après une première excursion dans le gravier, le Docteur a fini par chuter au neuvième tour dans Arrabiata 2.

 

Jorge Lorenzo finit quant à lui en 13e position après une course anonyme, bouclée devant Karel Abraham et Andrea Iannone. Miguel Oliveira et Johann Zarco terminent pour leur part aux portes des points respectivement aux 16e et 17e positions. Du côté des abandons, Pramac connaît un nouveau résultat vierge cette saison puisqu'en plus de Miller, Pecco Bagnaia a lui aussi chuté, au même titre que Morbidelli. Hafizh Syahrin a de son côté dû abandonner suite à un problème mécanique. Enfin, Tito Rabat n'a pas pris le départ de la course pour une raison pour l'heure inconnue.

Italy GP d'Italie - Course

P. Pilote Moto Écart
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 41'33"794
2 Spain Marc Márquez Honda 0.043
3 Italy Andrea Dovizioso Ducati 0.338
4 Spain Álex Rins Suzuki 0.535
5 Japan Takaaki Nakagami Honda 6.535
6 Spain Maverick Viñales Yamaha 7.481
7 Italy Michele Pirro Ducati 13.288
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 13.937
9 Spain Pol Espargaró KTM 16.533
10 France Fabio Quartararo Yamaha 17.994
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 20.523
12 Spain Joan Mir Suzuki 20.544
13 Spain Jorge Lorenzo Honda 20.813
14 Czech Republic Karel Abraham Ducati 27.298
15 Italy Andrea Iannone Aprilia 28.051
16 Portugal Miguel Oliveira KTM 30.101
17 France Johann Zarco KTM 41.857
  Australia Jack Miller Ducati  
  Italy Francesco Bagnaia Ducati  
  Malaysia Hafizh Syahrin KTM  
  Italy Valentino Rossi Yamaha  
  Italy Franco Morbidelli Yamaha  
  Spain Tito Rabat Ducati  

partages
commentaires
LIVE MotoGP - Le Grand Prix d'Italie en direct

Article précédent

LIVE MotoGP - Le Grand Prix d'Italie en direct

Article suivant

Championnat - Márquez augmente son avance, Petrucci 4e !

Championnat - Márquez augmente son avance, Petrucci 4e !
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021