Course - Petrucci signe sa 1re victoire en MotoGP !

Le pilote Ducati a signé son premier succès en MotoGP au terme d'un Grand Prix à rebondissements, devant Marc Márquez et Andrea Dovizioso.

Course - Petrucci signe sa 1re victoire en MotoGP !

Au départ, c'est Cal Crutchlow qui a réalisé le meilleur envol en bondissant de sa sixième place sur la grille à la deuxième au premier virage, à l'inverse de Fabio Quartararo qui comme en France se manquait totalement. Le Niçois était en effet victime d'un important wheelie qui le déportait sur sa droite, à la limite du contact avec son coéquipier Franco Morbidelli qui arrivait à sa hauteur. En conséquence, le numéro 20 perdait pas mal de plumes dans l'aventure et chutait à la neuvième place à l'issue de la première boucle.

Crutchlow, lui, ne pouvait contenir bien longtemps le trio de pilotes Ducati derrière lui, Andrea Dovizioso se portant en deuxième position avant la fin de la première boucle, alors que Danilo Petrucci et Jack Miller dépassaient l'Anglais quelques centaines de mètres plus loin dans la ligne droite de départ grâce à la puissance du bloc italien et surtout au phénomène d'aspiration en ce début de course.

Lire aussi :

Bataille à cinq pour la victoire

Le poleman, Marc Márquez, a pour sa part d'abord réalisé le holeshot avant de voir revenir sur lui les pilotes Ducati. Petrucci allait être le premier à porter une attaque sur le leader du championnat dans le sixième tour, avant que son coéquipier mais aussi Miller ne fassent de même, profitant des écarts successifs du pilote Honda devant eux et qui perdait trois positions en l'espace de quelques virages. Álex Rins se joignait lui aussi aux hostilités, après un très bon départ qui l'avait vu remonter progressivement la hiérarchie depuis la 13e place sur la grille.

Un groupe de cinq pilotes se constituait dès lors pour la bataille en vue de la victoire, sans oublier Crutchlow, sixième, qui restait en embuscade derrière les hommes de tête. Le leadership allait changer de mains à plusieurs reprises, les deux pilotes officiels Ducati occupant chacun leur tour la tête, au même titre que Rins, auteur d'un bref passage au sommet de la hiérarchie à la mi-course.

La situation allait se stabiliser momentanément, avec une lutte se concentrant essentiellement entre Petrucci, qui menait là ses premiers tours de course au guidon d'une Ducati officielle, Dovizioso et Márquez. Ce dernier s'intercalait durant plusieurs tours entre les deux pilotes italiens, avant de se faire reprendre dans le 19e tour à l'intérieur de San Donato par le numéro 4.

Lire aussi :

Dovizioso continuait à pousser son avantage en remontant ensuite sur Petrucci pour faire là encore l'intérieur dans le premier virage dans le 20e tour. Le groupe de tête, qui n'était plus composé que de quatre pilotes depuis la chute de Miller dans l'une des chicanes du circuit lors du 16e tour, se livrait un combat sans merci dans les dernières boucles et le suspense était à son comble, aucun pilote ne parvenant à prendre suffisamment le large pour éviter le phénomène d'aspiration.

 

Petrucci reprît de cette façon la tête à trois tours du but, avant de voir Márquez le doubler lors du tout dernier passage sur la ligne droite de départ. Le numéro 9 décroisait parfaitement pour reprendre son dû et tenait bon jusqu'au drapeau à damier quelques kilomètres plus loin au terme d'un final haletant !

Derrière lui, Márquez décrochait la deuxième place devant Dovizioso et Rins, alors que Takaaki Nakagami bouclait ce Grand Prix à une magnifique cinquième place devant Maverick Viñales, Michele Pirro et Crutchlow. Pol Espargaró, auteur comme en France d'un excellent départ, devait se contenter de la neuvième place à l'arrivée devant Quartararo, dixième.

Lire aussi :

Cauchemar pour Rossi

On retrouve ensuite Aleix Espargaró au 11e rang après une course valeureuse de la part du pilote Aprilia, qui termine devant Joan Mir. Le pilote Suzuki avait été impliqué durant la course dans un incident avec Valentino Rossi, qui a connu une épreuve cauchemardesque au Mugello devant son public. Après une première excursion dans le gravier, le Docteur a fini par chuter au neuvième tour dans Arrabiata 2.

 

Jorge Lorenzo finit quant à lui en 13e position après une course anonyme, bouclée devant Karel Abraham et Andrea Iannone. Miguel Oliveira et Johann Zarco terminent pour leur part aux portes des points respectivement aux 16e et 17e positions. Du côté des abandons, Pramac connaît un nouveau résultat vierge cette saison puisqu'en plus de Miller, Pecco Bagnaia a lui aussi chuté, au même titre que Morbidelli. Hafizh Syahrin a de son côté dû abandonner suite à un problème mécanique. Enfin, Tito Rabat n'a pas pris le départ de la course pour une raison pour l'heure inconnue.

Italy GP d'Italie - Course

P. Pilote Moto Écart
1 Italy Danilo Petrucci Ducati 41'33"794
2 Spain Marc Márquez Honda 0.043
3 Italy Andrea Dovizioso Ducati 0.338
4 Spain Álex Rins Suzuki 0.535
5 Japan Takaaki Nakagami Honda 6.535
6 Spain Maverick Viñales Yamaha 7.481
7 Italy Michele Pirro Ducati 13.288
8 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 13.937
9 Spain Pol Espargaró KTM 16.533
10 France Fabio Quartararo Yamaha 17.994
11 Spain Aleix Espargaró Aprilia 20.523
12 Spain Joan Mir Suzuki 20.544
13 Spain Jorge Lorenzo Honda 20.813
14 Czech Republic Karel Abraham Ducati 27.298
15 Italy Andrea Iannone Aprilia 28.051
16 Portugal Miguel Oliveira KTM 30.101
17 France Johann Zarco KTM 41.857
  Australia Jack Miller Ducati  
  Italy Francesco Bagnaia Ducati  
  Malaysia Hafizh Syahrin KTM  
  Italy Valentino Rossi Yamaha  
  Italy Franco Morbidelli Yamaha  
  Spain Tito Rabat Ducati  

partages
commentaires
LIVE MotoGP - Le Grand Prix d'Italie en direct

Article précédent

LIVE MotoGP - Le Grand Prix d'Italie en direct

Article suivant

Championnat - Márquez augmente son avance, Petrucci 4e !

Championnat - Márquez augmente son avance, Petrucci 4e !
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021