Pol Espargaró manquait de confiance à l'avant à Austin

Des qualifications ratées et des difficultés avec le pneu avant ont compliqué le GP des Amériques de Pol Espargaró, pourtant bien placé pendant les essais.

Pol Espargaró manquait de confiance à l'avant à Austin

Pendant que Marc Márquez décrochait son deuxième succès de l'année, Pol Espargaró vivait un Grand Prix aux États-Unis bien plus difficile, conclu à 20"265 de son coéquipier. Le #44 était pourtant performant dans les trois premières séances d'essais libres, toutes conclues entre la quatrième et la septième place, mais la machine s'est enrayée avec une chute en EL4. Contraint de passer sur une seconde moto avec des réglages moins bons, Espargaró a été à la peine et il a également été en difficulté en Q2.

Comme de nombreux pilotes, il a mal jugé le temps restant en fin de séance et s'est retrouvé privé d'un dernier tour rapide, ce qui l'a contraint à un départ depuis la 12e place. L'Espagnol est vite remonté au neuvième rang en début de course, mais des difficultés avec l'avant de sa moto lui ont fait commettre plusieurs erreurs. Il a été doublé par Enea Bastianini et il a franchi la ligne d'arrivée à la dixième position, bien loin de Márquez avec l'autre Honda officielle.

"Le deuxième jour, même le premier, dans l'après-midi le rythme était bon et j'étais rapide", a souligné Pol Espargaró. "Mais après, j'ai commencé à avoir des problèmes avant l'avant et je suis tombé. Ça m'a fait perdre confiance, surtout avec l'avant, ma moto poussait beaucoup plus vers l'avant qu'il ne le fallait."

"On a abordé la course en sachant qu'elle serait difficile", a-t-il ajouté sur le site officiel du MotoGP. "Dès le début, on a eu pas mal de problème avec l'avant, surtout avec le dur. J'ai beaucoup sollicité le pneu avant et je n'ai pas pu être 'facile' sur la moto. J'ai beaucoup attaqué, j'ai généré beaucoup de graining sur le pneu avant. Je ne pouvais pas faire plus, il me manquait beaucoup de grip à l'avant. L'arrière, c'était bizarre, normalement c'est ce dont je me plains mais cette fois c'était l'avant, je ne pouvais pas trop tourner. Je me sentais mauvais à ce niveau."

Pol Espargaró est entré dans une véritable spirale négative. Différentes erreurs lui ont fait perdre le contact avec les pilotes qui le devançaient, ont accéléré la dégradation de sa gomme avant et lui ont fait perdre encore plus de temps : "Par exemple, au virage 6 j'ai eu une grosse dérobade de l'avant au deuxième tour et après j'ai dû couper les virages suivants, ça m'a fait perdre 1"5 ou 2"0 en un tour. Ça a créé un gros écart avec le pilote de devant et je n'ai pas pu revenir."

"J'ai été doublé par Bastianini et j'ai fait une nouvelle erreur, ça m'a coûté environ 1"5, donc j'ai perdu 3"5 en deux tours. C'est difficile de revenir après une grosse dérobade comme ça. Tu es nerveux et ça entraîne plus d'erreurs, tu en veux plus que ce qui est possible. J'ai aussi endommagé le pneu avant, je l'ai brûlé et c'était fini."

Lire aussi :

partages
commentaires
Vers un calendrier record pour le MotoGP en 2022

Article précédent

Vers un calendrier record pour le MotoGP en 2022

Article suivant

Le MotoGP confirme son calendrier 2022 provisoire

Le MotoGP confirme son calendrier 2022 provisoire
Charger les commentaires
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021