Pour Quartararo, 2020 n'est pas une saison de transition

Le jeune Français veut se défaire de son statut de petit nouveau et jouer la gagne. Il prévient : il n'est "pas là pour jouer aux cartes" !

Pour Quartararo, 2020 n'est pas une saison de transition

Débutant impressionnant en 2019, Fabio Quartararo est déjà promis à un guidon factory parmi les plus convoités pour 2021. S'il fait partie de ces rares pilotes qui ont pu se libérer de la pression de l'avenir en scellant très tôt leur contrat pour les deux prochaines saisons, le Français se devra de placer ces perspectives futures dans un coin de sa tête lorsque la compétition débutera enfin pour la saison restant à disputer.

Pas question pour lui que le temps qu'il lui reste à faire au sein du team Petronas se transforme en une attente creuse. Quartararo est, au contraire, bien décidé à capitaliser à la fois sur les enseignements d'une saison 2019 très riche et sur la moto officielle dont il disposera déjà cette année dans l’équipe malaisienne, pour continuer à progresser et aller chercher la victoire.

"J'ai une moto d'usine, une très bonne équipe, alors il faut être concentré", prévient-il auprès du site officiel du MotoGP. "J'ai dit que je ne suis peut-être pas complètement prêt à me battre pour le championnat, mais je vais bien sûr tout donner. Je ne suis pas ici pour jouer aux cartes, je suis ici pour faire de très bonnes courses. Cela dépendra comment on commencera la saison, comment je me sentirai sur la moto."

"Peut-être que je pourrai me battre pour une très bonne position en course, et peut-être aussi pour une très bonne place au championnat, mais je ne vois pas cette année comme une année de transition vers 2021. Je veux juste performer en 2020 et quand 2021 arrivera il faudra s'adapter", poursuit Quartararo.

Lire aussi :

Son atout pour cette saison si particulière, dont la date de début comme la durée restent très floue, c'est indéniablement la version 2020 de la M1 qui lui est désormais confiée. Une machine dont le développement sera gelé pour cette année et le début de la saison 2021, mais qui semble bien née à en croire les essais hivernaux. "On a vu que la moto a plus de potentiel. Il faut que je m'y adapte, mais ça n'est pas une grande différence, juste des progrès sur la moto. C'est une moto d'usine alors je vais commencer la première course exactement comme Maverick [Viñales] et Valentino [Rossi]", se félicite-t-il.

Parmi les nouveautés que présente la nouvelle Yamaha, le fameux holeshot device est un dispositif que Quartararo attend de pouvoir tester plus en détail, mais qui peut lui aussi apporter un bénéfice. "Je pense que c'est un système important pour nous, mais je n'ai pu l'essayer qu'au test du Qatar, sur quelques départs seulement, et je pense que cela m'a aidé. J'ai juste besoin de faire plus de départs. J'ai besoin de plus d'expérience pour voir où se situe la limite de la moto, pour voir à quelle vitesse on peut passer de 0 à 100 km/h, puis à 200 km/h, mais cela aide bien sûr parce que tous les constructeurs l'utilisent."

partages
commentaires
C'était un 18 avril : la première victoire d'Andrea Dovizioso

Article précédent

C'était un 18 avril : la première victoire d'Andrea Dovizioso

Article suivant

Yamaha "n'a jamais eu de négociation" avec Viñales pour 2021

Yamaha "n'a jamais eu de négociation" avec Viñales pour 2021
Charger les commentaires
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021
Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ? Prime

Que doit faire Marc Márquez pour revenir à son meilleur niveau ?

Après avoir signé une septième place au Portugal pour son retour fracassant en MotoGP, Marc Márquez entame désormais un long et dur travail pour retrouver le pilotage lui ayant donné six titres en catégorie reine.

MotoGP
23 avr. 2021