Warm-up - Quartararo annonce la couleur avant la course

Le Français a signé le meilleur temps au terme de la dernière séance d'essais, devant Marc Márquez et Pol Espargaró, qui confirme pour sa part ses bonnes dispositions sur le circuit du Mans.

Warm-up - Quartararo annonce la couleur avant la course

Après la journée de samedi disputée dans des conditions mixtes, tous les pilotes espéraient pouvoir y voir plus clair ce dimanche en vue de la course pour pouvoir établir une stratégie. Ils ont sans doute été déçus en constatant le warm-up allait se dérouler sous un ciel très nuageux, sans aucune garantie que la météo observée ce matin perdure dans l'après-midi.

Le désarroi a même été perceptible du côté d'Andrea Dovizioso et d'Álex Rins, qui sont d'abord sortis munis de pneus pluie avant de regagner les stands sans même avoir fini leur tour d'installation pour se raviser sur les pneus slicks. Ces derniers allaient à partir de cet instant devenir la règle au cours de cette dernière séance d'essais, les pilotes de l'équipe Yamaha Petronas prenant dans un premier temps les commandes de la feuille des temps.

Voir aussi :

L'ensemble du plateau a donc essayé de mettre à profit ces 20 dernières minutes de roulage pour travailler sur les ultimes réglages en vue de la course. Au niveau des pneus retenus en cas de piste sèche, la solution soft semble faire l'unanimité parmi les pilotes, mais pour l'arrière deux écoles s'opposent : celle du pneu soft, là aussi majoritaire, et du pneu medium (Franco Morbidelli, Cal Crutchlow, Jorge Lorenzo, Andrea Dovizioso, ou bien encore Marc Márquez).

Du point de vue des temps, il a fallu attendre l'entrée dans le dernier quart de la séance pour voir Pol Espargaró, très en forme ce week-end, prendre la tête de la hiérarchie, avant de se faire rattraper quelques instants plus tard par Fabio Quartararo. Son homologue de l'équipe officielle Yamaha, Maverick Viñales, a pour sa part eu moins de chance en chutant à l'approche du virage 3, après avoir perdu l'avant de sa M1.

Deux chutes pour Mir

L'Espagnol n'a pas été le seul à connaître un warm-up compliqué, Joan Mir essuyant deux nouvelles chutes au cours de la séance, la première dans le virage 3, et le second dans le virage 10. Pour le pilote Suzuki, le calvaire continue ce week-end après déjà de multiples accidents subis ces derniers jours. Un troisième Espagnol s'est par ailleurs fait piéger, en la personne de Tito Rabat au même moment.

Quartararo, lui, s'est tenu à l'écart du moindre écart justement pour voguer vers la première place de cette séance, pour le plus grand plaisir des fans français présents en tribune. C'est bien simple, le Niçois aura signé le meilleur temps de la première et de la dernière séance d'essais ici au Mans.

Le jeune tricolore de tout juste 20 ans a résisté à une dernière charge de Márquez, finalement deuxième, alors que le top 3 est complété par Pol Espargaró. Cal Crutchlow s'empare quant à lui du quatrième chrono, devant Viñales et Dovizioso. Le coéquipier de Quartararo, Franco Morbidelli, termine pour sa part à la septième place, devant les GP19 de Jack Miller et Danilo Petrucci, alors que le top 10 est complété par Valentino Rossi.

Lire aussi :

Dans la seconde partie du tableau, on retrouve Johann Zarco, prometteur 12e, qui devance Aleix Espargaró, Jorge Lorenzo ainsi que Rins. Avec ses deux chutes, Mir doit se satisfaire de la 17e place, alors qu'il faut descendre aux 19e et 21e places pour trouver les deux pilotes Tech3, Miguel Oliveira et Hafizh Syahrin.

France GP de France - Warm-up

P. Pilote Moto Tours Écart
1 France Fabio Quartararo Yamaha 13 1'32.483
2 Spain Marc Márquez Honda 12 0.142
3 Spain Pol Espargaró KTM 12 0.222
4 United Kingdom Cal Crutchlow Honda 13 0.378
5 Spain Maverick Viñales Yamaha 10 0.480
6 Italy Andrea Dovizioso Ducati 12 0.525
7 Italy Franco Morbidelli Yamaha 13 0.536
8 Australia Jack Miller Ducati 13 0.617
9 Italy Danilo Petrucci Ducati 11 0.642
10 Italy Valentino Rossi Yamaha 12 0.719
11 Japan Takaaki Nakagami Honda 12 0.931
12 France Johann Zarco KTM 12 0.939
13 Spain Aleix Espargaró Aprilia 13 0.979
14 Spain Jorge Lorenzo Honda 12 1.028
15 Spain Álex Rins Suzuki 12 1.205
16 Italy Francesco Bagnaia Ducati 12 1.209
17 Spain Joan Mir Suzuki 5 1.389
18 Czech Republic Karel Abraham Ducati 13 1.391
19 Portugal Miguel Oliveira KTM 13 1.730
20 Italy Andrea Iannone Aprilia 11 1.977
21 Malaysia Hafizh Syahrin KTM 12 2.329
22 Spain Tito Rabat Ducati 6 3.400

partages
commentaires
Espargaró : "J'applaudis des deux mains ce qu'a fait Valentino"

Article précédent

Espargaró : "J'applaudis des deux mains ce qu'a fait Valentino"

Article suivant

Pour Espargaró, une Q2 compromise par une chute et un manque de grip

Pour Espargaró, une Q2 compromise par une chute et un manque de grip
Charger les commentaires
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021