Sylvain Guintoli ne remplacera pas Álex Rins à Barcelone

Suzuki a confirmé que Sylvain Guintoli ne remplacera pas Álex Rins, qui s'est cassé le bras en amont du Grand Prix de Catalogne. Le #42 sera opéré vendredi et ignore s'il sera apte à rouler au Sachsenring, dans deux semaines.

Sylvain Guintoli ne remplacera pas Álex Rins à Barcelone

Álex Rins s'est blessé au bras droit en chutant à vélo sur le circuit de Barcelone dans un tour de reconnaissance ce jeudi matin. La douleur était forte et les examens ont révélé une fracture du radius, qui nécessitera une opération vendredi matin. Suzuki a annoncé que Joan Mir sera le seul pilote aligné ce week-end, le constructeur ayant renoncé à faire rouler son pilote d'essais, Sylvain Guintoli. Le Français va néanmoins faire le déplacement vers Barcelone pour assurer son rôle de la consultant pour la chaîne BT Sport, diffuseur du MotoGP en Grande-Bretagne, et il montera comme prévu sur la GSX-RR lundi, au cours du test post-course organisé sur le circuit catalan.

Álex Rins, qui restait sur quatre courses sans point en raison de chutes à répétition, a de son côté exprimé sa déception de manquer sa course à domicile, sans certitude sur la date de son retour : "Ce qu'il s'est passé aujourd'hui est dommage", déclare le Catalan. "Je voulais vraiment rouler ici à Montmeló, et réaliser une performance solide après plusieurs courses difficiles. Je vais être opéré demain et ensuite on discutera du temps de la convalescence. Quoiqu'il en soit, on va énormément travailler pour retrouver les sensations le plus vite possible et revenir rapidement. Je ne sais pas encore si je serai prêt pour le Grand Prix d'Allemagne mais je vais énormément travailler pour être en forme. Merci pour tous les messages de soutien."

Lire aussi :

Rins sera opéré par le docteur Xavier Mir, membre de l'équipe du MotoGP et spécialisé en traumatologie et en orthopédie à l'hôpital universitaire Dexeus de Barcelone, avec pour objectif de raccourcir autant que possible la durée de son absence : "Álex Rins  souffre d'une fracture articulaire du radius discal droit, avec un petit déplacement et une forte inflammation", explique le chirurgien. "Nous avons deux options : l'une est d'immobiliser la fracture avec un plâtre, mais la convalescence nécessiterait quatre à six semaines. Ou, comme alternative, nous proposons une opération, que nous considérons être la meilleure option. Nous pratiquerons l'intervention demain matin et placerons deux vis sur l'os fracturé."

Shinichi Sahara s'apprête donc à un week-end avec une seule machine, celle de Joan Mir, alors qu'il attendait une réaction d'Álex Rins, qui n'a plus inscrit le moindre point depuis le double rendez-vous au Qatar : "J'ai été surpris et très déçu quand j'ai appris la nouvelle", reconnaît le directeur de l'équipe. "Álex s'est énormément entraîné et l'équipe a beaucoup travaillé pour surmonter les difficultés qu'il a rencontrées avec plusieurs chutes lors des dernières courses. La blessure arrive à un très mauvais moment parce que nous pensions être prêts à retrouver une bonne forme ici en Catalogne."

"Nous espérons que Joan Mir pourra décrocher un excellent résultat ce week-end, mais Álex va évidemment nous manquer. Nous lui souhaitons tous une bonne opération, une convalescence rapide, et évidemment de revenir encore plus fort aussi vite que possible."

partages
commentaires

Voir aussi :

Aleix Espargaró "ne comprend pas" pourquoi Dovizioso ne revient pas
Article précédent

Aleix Espargaró "ne comprend pas" pourquoi Dovizioso ne revient pas

Article suivant

Ses sensations retrouvées, Quartararo arrive à Barcelone en favori

Ses sensations retrouvées, Quartararo arrive à Barcelone en favori
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021