Tech3 choisira le remplaçant de Folger après les tests de Sepang

Yonny Hernández aura l'opportunité de montrer son potentiel pendant les essais organisés en Malaisie, mais aucune décision n'est prise pour l'instant quant au remplacement permanent de Jonas Folger.

Tech3 choisira le remplaçant de Folger après les tests de Sepang

Le team Tech3 prévoit d'annoncer le nom du remplaçant de Jonas Folger entre le premier et le deuxième test de l'année, celui-ci étant prévu du 16 au 18 février à Buriram, en Thaïlande. Au préalable, Yonny Hernández aura l'opportunité de participer aux trois jours d'essais à venir, à partir de dimanche à Sepang, et de donner la preuve de son potentiel au guidon de la moto initialement promise à l'Allemand.

"Je souhaite dire une nouvelle fois à quel point je suis désolé et triste de ne pas avoir Jonas Folger avec nous en 2018", regrette Hervé Poncharal, contraint néanmoins d'aller de l'avant en urgence lorsque le forfait de son pilote lui a été annoncé, il y a quelques jours.

"Nous devons essayer de dépasser cette situation de la meilleure façon possible et tout le monde sait que ça n'est pas facile. Le 20 janvier, pratiquement tous les pilotes ayant le niveau requis sont déjà sous contrat, je suis donc très heureux que nous ayons découvert que Yonny Hernández était jusqu'alors sans contrat."

Le pilote colombien, pourtant annoncé en World Superbike au sein du team Pedercini, a obtenu le feu vert de l'équipe italienne pour se rendre en Malaisie en cette occasion si particulière. "Je sais qu'il a des projets et je souhaite saisir cette opportunité pour remercier Monsieur Pedercini de laisser Yonny faire ce test avec nous et de lui donner l'opportunité de montrer ce qu'il peut faire sur une Yamaha M1 de MotoGP. Je suis content de lui donner cette possibilité de faire trois jours de test et de montrer son potentiel à Yamaha Motor Corporation et au team Monster Yamaha Tech3", souligne Hervé Poncharal.

Malgré la présence d'Hernández sur cette première des trois séances de pré-saison, le directeur de l'équipe Tech3 précise que le remplaçant de Folger en 2018 n'est pas encore choisi : "Aucune décision permanente ne sera prise avant notre retour de Sepang. Nous allons assurément analyser en détail les performances de Yonny sur ce test et, bien entendu, il fait partie des pilotes qui sont sur notre short list pour 2018."

Aucune décision permanente ne sera prise avant notre retour de Sepang.

Hervé Poncharal

Conscient de disposer d'une "chance unique", Yonny Hernández espère tirer profit au maximum de cette séance de trois jours, qui va lui permettre d'enfourcher à nouveau une MotoGP pour la première fois depuis 2016, lui qui a fait cinq saisons en catégorie reine au guidon de Ducati satellites ou Open, avant une saison 2017 qui a tourné court en Moto2.

"Avant toute chose, je dois dire que je suis désolé pour Jonas Folger. J'espère qu'il ira mieux très bientôt et qu'il sera de retour en piste, car c'est un pilote incroyablement rapide et talentueux et je veux lui souhaiter le meilleur", déclare le pilote colombien. "Dans le même temps, je suis bien entendu heureux d'obtenir une opportunité aussi fantastique de piloter à nouveau une MotoGP. Je suis heureux de pouvoir faire le test et travailler avec un très bon team et sur une très bonne moto. Je suis vraiment curieux de piloter la Yamaha, parce que je n'ai toujours été que sur des Ducati pendant toute ma carrière."

Rossi : "Une très mauvaise nouvelle" pour Folger et Tech3

Interrogé sur cette délicate question lors de la présentation Yamaha, mercredi, Valentino Rossi a exprimé tout son soutien à Jonas Folger, privé de son guidon par des problèmes de santé qu'il lui faut prendre le temps de guérir.

"C'est une très mauvaise nouvelle, surtout pour lui car il semble qu'il ait un problème sérieux. C'est vraiment dommage, parce qu'il est très jeune et il a démontré qu'il pouvait aussi être rapide en MotoGP. J'espère qu'il pourra retrouver une bonne forme et revenir", a fait savoir le pilote officiel de la marque.

"La situation est aussi difficile pour Hervé Poncharal et le team Tech3, parce qu'en ce moment il est difficile de trouver un bon pilote pour la M1 et c'est dommage, car c'est une excellente moto et elle mérite un excellent pilote, mais je crois qu'en ce moment il faut décider entre un petit nombre de noms. En tout cas je ne sais pas qui pilotera la M1, je suis curieux [de le savoir]."

partages
commentaires
Rossi : "J'ai toujours pris les années les unes après les autres"
Article précédent

Rossi : "J'ai toujours pris les années les unes après les autres"

Article suivant

Pour Valentino Rossi, le titre "n'est pas une obsession"

Pour Valentino Rossi, le titre "n'est pas une obsession"
Charger les commentaires
Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ? Prime

Suzuki déjà en retard dans la quête de son nouveau patron MotoGP ?

Après avoir pris la décision de ne pas remplacer Davide Brivio début 2021 et n'avoir par la suite pas réussi à aider Joan Mir à défendre son titre, Suzuki est aujourd'hui à la recherche d'un nouveau team manager. Mais quelle que soit la personne que Shinichi Sahara nommera pour la suite, il est peut-être déjà trop tard pour convaincre le Champion du monde 2020 de rester.

MotoGP
23 nov. 2021
Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes Prime

Quand les enjeux financiers engendrent l'agressivité des jeunes pilotes

La pression à laquelle sont soumis les espoirs de la moto est à la source d'une agressivité qui inquiète de plus en plus. Restreindre la participation au Championnat du monde aux pilotes âgés de 18 ans suffira-t-il à endiguer les manœuvres souvent désespérés des jeunes qui rêvent du MotoGP ?

MotoGP
3 nov. 2021
Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha" Prime

Quartararo : "Ce titre permet d'oublier les moments difficiles de Yamaha"

De ses débuts inattendus en MotoGP à son premier titre de Champion du monde, trois ans plus tard, Fabio Quartararo a déjà connu un parcours intense dans la catégorie reine. Avec, au passage, une saison 2020 qui lui a rapporté ses premières victoires et une lourde déception, formatrice pour la suite.

MotoGP
26 oct. 2021
Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre Prime

Plus que la Yamaha, c'est Quartararo qui a su évoluer vers le titre

Trop inconstant en 2020, Fabio Quartararo apparaît cette année infaillible au guidon de la Yamaha. Mais plus que les progrès opérés par la machine, c'est sûrement la transformation du pilote français qui l'a ainsi placé au sommet, en capacité de remporter son premier titre de Champion du monde MotoGP dès cette semaine.

MotoGP
20 oct. 2021
Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda Prime

Comment KTM a pris le contrôle des jeunes talents au détriment de Honda

Il fut un temps où Honda était la destination toute tracée des jeunes talents de la moto mais deux de ses rivaux, KTM et, dans une moindre mesure, Ducati, ont pris le contrôle de ce marché. Cette évolution aura-t-elle des conséquences sur l'avenir du MotoGP ?

MotoGP
16 oct. 2021
Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage Prime

Marc Márquez a dû et doit encore réinventer son pilotage

Marc Márquez a profondément fait évoluer son pilotage pour retrouver la victoire après sa blessure. Celui qui a dominé la dernière décennie du MotoGP devra peut-être le faire à nouveau s'il veut redevenir un prétendant au titre, la marge de progrès dans sa condition physique se réduisant.

MotoGP
7 oct. 2021
Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ? Prime

Qu'est-ce qui a rendu le Circuit des Amériques si bosselé ?

Le retour du MotoGP en Amérique pour la première fois depuis 2019 ne se passe pas aussi bien que prévu, les pilotes s'inquiétant de la sécurité à l'issue des essais du vendredi.

MotoGP
2 oct. 2021
Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ? Prime

Comment la Ducati est-elle devenue la moto la plus polyvalente ?

L'attention portée par Ducati à ses équipes satellites, couplée aux efforts fournis par Andrea Dovizioso pour améliorer la capacité des dernières versions de la Desmosedici à prendre les virages, permettent à la marque italienne de disposer aujourd'hui de la moto la plus polyvalente du championnat, une moto que l'on a vue sur le podium avec cinq pilotes différents cette année.

MotoGP
27 sept. 2021