Valentino Rossi - "Je ne suis jamais très fort en qualifs"
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, avec Silvano Galbusera
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing
Valentino Rossi et Jorge Lorenzo

Difficile de ne pas s'accorder sur le fait que Valentino Rossi soit l'un des plus grands champions qu'aient connu les Grands Prix moto, pourtant il est un exercice qui ne lui réussit pas particulièrement : celui des qualifications.

Depuis 2010, Rossi n'a décroché que... deux pole positions! Si son palmarès a globalement connu une baisse de régime ces dernières saisons, et en particulier depuis son passage chez Ducati en 2011, le pilote italien continue néanmoins d'afficher de bonnes statistiques en matière de podiums (64% de ses courses en catégorie reine) ou de victoires (32%), alors qu'il ne peut compter que sur 19% de pole positions depuis qu'il a intégré la discipline en 2000.

Je ne suis jamais très fort en qualifications. C'est d'autant plus vrai avec ce format.

Valentino Rossi

Le changement de format des qualifications en 2013 n'a fait que renforcer cette légère faiblesse et Valentino Rossi ne fait plus partie aujourd'hui des favoris dans cet exercice. Depuis 2009, et une dernière saison riche de 7 pole, il n'en a plus connues que deux, lors du Grand Prix de France 2010 puis à Valence en 2014. Plus globalement, ses départs de la première ligne se sont effondrés : il n'en a enregistrés que onze sur ces cinq dernières saisons.

Aucun départ de la première ligne cette année

Cette année, Rossi a beau connaître un regain de forme indéniable avec deux victoires, cinq podiums et la position de leader au Championnat du Monde, il n'a pas encore réussi à prendre le départ depuis la première ligne et a même dû se contenter à trois reprises de la troisième ligne.

"Je ne suis jamais très fort en qualifications. C'est d'autant plus vrai avec ce format de qualifs, parce que j'arrivais à être plus fort avec le format normal. En tout cas, c'est le règlement et il vaut pour tout le monde," estime le pilote italien.

"Lors des deux dernières courses, on a un peu trop souffert pendant les essais, je crois qu'on a commis quelques erreurs," reconnaît-il. "Ici, il sera important d'essayer de se placer sur l'une des deux premières lignes en vue de la course. Beaucoup de pilotes sont très rapides dans les premiers tours, et notamment Jorge [Lorenzo] qui, quand il part devant, arrive à imposer un rythme très élevé dès qu'il a passé le premier virage. Pour essayer de me battre, je dois partir plus haut."

Rappelons que les qualifications MotoGP se jouent en deux phases de 15 minutes. Les dix pilotes les plus rapides des trois premières séances d'essais libres sont autorisés à prendre part à la Q2. Les autres participent à la Q1 où ils tentent de décrocher les deux derniers tickets en jeu pour la Q2. Ce sont donc douze pilotes qui finissent par s'affronter pour la pole position dans un sprint d'un quart d'heure qui ne laisse pas le droit à l'erreur.

Neuvième en essais libres, Valentino Rossi participera à la seconde phase des qualifications du Grand Prix d'Italie, à partir de 14h35.

 

partages
EL3 - Lorenzo explose le record, Márquez devra aller en Q1

Article précédent

EL3 - Lorenzo explose le record, Márquez devra aller en Q1

Article suivant

Qualifs - 1ère pole pour Iannone; Rossi et Márquez partiront de loin

Qualifs - 1ère pole pour Iannone; Rossi et Márquez partiront de loin
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021
Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi Prime

Pourquoi Yamaha risque de perdre Valentino Rossi

En sa qualité de patron d'équipe, Valentino Rossi va entrer de façon imminente dans une nouvelle ère dans sa carrière, et celle-ci aura une influence considérable sur un certain nombre de pilotes et d'équipes du championnat. Mais c'est précisément chez Yamaha que se fera sentir l'un des plus gros impacts car la marque joue un rôle central dans cet épisode et pourrait en conséquence perdre ses liens avec le Docteur.

MotoGP
23 juin 2021
Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité ! Prime

Donner ou prendre le sillage : entre aubaine, tolérance et nécessité !

Prendre le sillage d'un rival pour gagner en performance... ou être celui qui est accroché et donne, de son plein gré ou non, un avantage à un concurrent. Le sujet n'a pas pas fini de faire parler, mais crée en tout cas des dynamiques intéressantes entre les pilotes du plateau MotoGP.

MotoGP
10 juin 2021
Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ? Prime

Éligibilité aux concessions techniques : le remède pour Honda ?

Aveu d'échec mais coup de pouce possiblement bienvenu : l'éligibilité à des concessions en MotoGP peut être vue de plusieurs manières, comme en témoignent les réactions de Marc Márquez et Pol Espargaró à cette évocation...

MotoGP
6 juin 2021
Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre" Prime

Lucio Cecchinello : "Ma récompense ? Le plaisir que je continue à prendre"

Toujours aussi passionné, mais aussi ancré dans la réalité, l'ancien pilote Lucio Cecchinello partage avec nous son regard sur les effets de la crise actuelle en MotoGP et la manière dont le championnat devrait selon lui évoluer.

MotoGP
28 mai 2021
Hervé Poncharal, taille patron Prime

Hervé Poncharal, taille patron

Patron du team Tech3 et président de l'IRTA, Hervé Poncharal est une figure incontournable du MotoGP. Aussi impliqué dans le sauvetage du championnat face à la crise sanitaire que touché par l'évolution de la planète, le Français a partagé avec nous son regard sur le monde.

MotoGP
26 mai 2021