MotoGP
17 juil.
Événement terminé
24 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
18 Heures
:
34 Minutes
:
00 Secondes
C
GP de Styrie
21 août
Prochain événement dans
7 jours
10 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP d'Émilie-Romagne
18 sept.
Prochain événement dans
35 jours
25 sept.
Prochain événement dans
42 jours
09 oct.
Prochain événement dans
56 jours
16 oct.
Prochain événement dans
63 jours
C
GP du Teruel
23 oct.
Prochain événement dans
70 jours
C
GP d'Europe
06 nov.
Prochain événement dans
84 jours
13 nov.
Prochain événement dans
91 jours
20 nov.
Prochain événement dans
98 jours

Viñales : La première ligne, plus importante que le rythme de course

partages
commentaires
Viñales : La première ligne, plus importante que le rythme de course
Par :
6 juil. 2019 à 17:15

Qualifié en troisième position du Grand Prix d'Allemagne MotoGP, Maverick Viñales avait plus à cœur de réussir dans l'exercice du tour lancé que de tout miser sur son rythme de course.

Pour la deuxième semaine consécutive, Maverick Viñales va s'élancer en première ligne lors du Grand Prix d'Allemagne de ce dimanche. Le pilote Yamaha confirme ainsi les bonnes dispositions entrevues depuis le Mugello, et qui ont culminé en sa victoire à Assen aux Pays-Bas.

L'Espagnol avait déjà sonné la charge en EL4, lorsqu'il a réalisé le meilleur temps de la séance. Une utilisation étonnante de ces 30 minutes, en général dévolues à la préparation de la course, mais sur un tracé aussi tortueux que le Sachsenring, la position sur la grille est primordiale.

Lire aussi :

"Aujourd'hui, l'objectif était d'être sur la première ligne, c'était le plus important pour nous. Encore plus important que les EL4. Nous nous sommes vraiment concentrés sur le fait d'améliorer les chronos et le rythme. Nous voulions améliorer le secteur 2 qui est celui où j'ai le plus de mal depuis des années. Je me sentais super [bien] en EL4 et super en qualifications. Pour demain, la décision sur les pneus sera cruciale. Nous avons deux pneus qui fonctionnent bien, mais il faudra voir la météo et la température demain matin. Nous déciderons au dernier moment."

Très en difficulté tout au long de la saison 2018 et au début de l'exercice actuel, Viñales a donc radicalement remonté la pente depuis le Grand Prix d'Italie. Un revirement de situation qu'il attribue à une multitude de facteurs, mais avant tout aux progrès effectués par son équipe pour lui offrir une machine correspondant plus à son style de pilotage.

"Je pense que c'est une conséquence de tout. Nous sommes une équipe, nous avons un peu changé la mentalité, la géométrie de la moto... Je peux piloter la moto un peu plus à ma façon, en freinant très tard et très fort. Je me sens bien mieux et plus à l'aise à chaque course ; surtout en réglages de course. Nous avons trouvé la constance sur des circuits différents, avec et sans grip : cela veut dire que nous avons fait un pas en avant. Demain sera très important pour nous afin de prouver que nous avons fait ce pas en avant et pour continuer d'avancer."

Lire aussi :

De manière un peu malchanceuse pour le numéro 12, son regain de forme survient juste avant la longue pause estivale, jusqu'au début du mois d'août. Mais si son élan est coupé, Viñales estime tout de même que les quatre semaines à venir feront du bien à tout le monde, même dans son équipe, afin de continuer sur la même lancée dès le GP de République tchèque, à Brno.

"Nous avons fait un très bon pas en avant depuis le Mugello. Bien sûr c'est dommage [d'avoir la pause] car nous arrivons avec un bon rythme et nous pilotons bien la moto. Mais c'est important, aussi pour Yamaha, de se reposer et de réfléchir à comment s'améliorer. En EL4, j'avais Bradl devant et j'ai vu beaucoup de points positifs sur notre moto et aussi des négatifs. Il sera très important d'améliorer la moto dans la deuxième partie de la saison et d'être fort de nouveau."

Maverick Viñales aborde le Grand Prix d'Allemagne de ce dimanche au septième rang du championnat, à sept unités de son équipier Valentino Rossi. Il accuse 95 points de retard sur le leader du classement, Marc Márquez.

Quartararo : "Je ne savais plus où j'allais tellement ça bougeait vite"

Article précédent

Quartararo : "Je ne savais plus où j'allais tellement ça bougeait vite"

Article suivant

Rossi craint de partir trop loin pour le podium

Rossi craint de partir trop loin pour le podium
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries MotoGP
Événement GP d'Allemagne
Catégorie Q2
Lieu Sachsenring
Pilotes Maverick Viñales Boutique
Équipes Yamaha Factory Racing
Auteur Michaël Duforest