La saison 1 de Roborace associera des pilotes à l'IA

partages
commentaires
La saison 1 de Roborace associera des pilotes à l'IA
Par : Alex Kalinauckas
6 sept. 2018 à 16:15

Le championnat Roborace devrait être lancé au printemps 2019, et des pilotes professionnels y enseigneront leur savoir-faire à l'intelligence artificielle lors des courses.

Le concept de Roborace a pour but d'attirer des équipes émanant de constructeurs, d'entreprises technologiques et d'universités.

Lire aussi :

La "Saison Alpha" devrait commencer en début d'année prochaine, et Lucas Di Grassi explique que "tout est dans les temps pour notre premier meeting".

"L'essence de la course sera de faire travailler les humains et les machines intelligentes ensemble pour le meilleur résultat possible en piste", écrit Di Grassi, PDG de Roborace, dans la dernière édition d'Autosport Engineering. "Oui, il y aura un pilote professionnel dans la voiture, qui apprend ce qu'il sait faire à la machine pendant une partie de la course. L'algorithme d'apprentissage du bolide prendra le relais par la suite, autrement dit un 'pilote IA'. Le vainqueur sera la meilleure combinaison des deux. C'est comme si deux pilotes partagent une voiture lors d'une course d'Endurance, mais dans ce cas, l'un d'eux est la voiture elle-même !"

Lucas di Grassi

Bien que la Robocar conçue par Daniel Simon soit autonome, le modèle Devbot inclut un cockpit afin qu'un pilote puisse s'y glisser. On ne sait pas encore à quoi ressembleront les voitures pour la Saison Alpha, mais selon Di Grassi, chaque écurie utilisera une "base de matériel identique", avec une propulsion inspirée des prototypes, contrôlée par deux moteurs indépendants, pour un modèle de 1000 kg développant par ailleurs 400 ch.

"Mais nous voulons bel et bien que les équipes puissent se différencier les une des autres et qu'elles investissent sur l'aspect logiciel. Il est très important que les écuries puissent conserver leur propre propriété intellectuelle en développant ça. Roborace sera open source, mais seulement dans les domaines où c'est pertinent dans l'optique de réduire les coûts et de maintenir une technologie de pointe", conclut le Champion de Formule E.

Prochain article Roborace
Roborace, première voiture de course autonome à Goodwood

Article précédent

Roborace, première voiture de course autonome à Goodwood

Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E , Roborace
Pilotes Lucas Di Grassi
Auteur Alex Kalinauckas
Type d'article Actualités