Super Formula Suzuka II

Crash du 130R : Sasahara souffre d'une commotion

Après l'impressionnant crash dont il a été l'un des acteurs lors de la course 1 du meeting de Suzuka, Ukyo Sasahara a subi une commotion cérébrale et devra manquer la seconde course ce dimanche.

L'accident a fait le tour du monde. Au moment d'aborder le 130R, célèbre et ultrarapide 15e virage, à gauche, du circuit de Suzuka, Hiroki Otsu et Ukyo Sasahara, en lutte pour la 17e place dans le quatrième tour de course, se sont accrochés puis ont traversé le dégagement et le bac à gravier avant de se diriger vers les barrières de sécurité.

Si Otsu a fini sa course dans ces barrières, Sasahara a quant à lui commencé à décoller sur les graviers avant de passer par-dessus la barrière pour aller s'écraser dans les grillages. Ce sont les dégâts aux différentes installations de sécurité qui ont incité les organisateurs à interrompre définitivement la course, qui a vu la moitié des points être attribués. Les réparations devaient se terminer à 20h, heure locale, et la piste sera donc prête pour demain.

Le châssis de la voiture d'Ukyo Sasahara a terminé sa course de l'autre côté du circuit.

Le châssis de la voiture d'Ukyo Sasahara a terminé sa course de l'autre côté du circuit.

Par la suite, des témoignages et des images ont permis de mieux comprendre la dynamique de la fin de l'accident puisque le châssis de la voiture de Sasahara, avec le pilote dans la cellule de survie, a réussi à traverser le grillage pour finir sa course en contrebas, derrière le rail qui se trouve sur l'intérieur avant les virages Degner. Admis à l'hôpital, le Japonais a été victime d'une commotion cérébrale et ne participera pas à la course de ce dimanche.

Sasahara, qui a par ailleurs écopé de 30 secondes de pénalité pour sa responsabilité dans l'accident, devrait rester à l'hôpital jusqu'à ce dimanche par mesure de précaution mais pourrait ensuite sortir et repasser des examens à Tokyo avant d'être autorisé à prendre part à la finale du SUPER GT la semaine prochaine à Motegi.

Quant à Otsu, qui a pu s'extraire seul de la voiture et n'a souffert que de quelques contusions, il ne pourra pas non plus participer à la seconde course du meeting ce dimanche, faute de temps pour réparer sa monoplace.

Après avoir terminé deuxième derrière Tomoki Nojiri, le leader du championnat Ritomo Miyata ne dispose plus que de 6,5 points d'avance sur le premier cité au championnat et 15 unités sur Liam Lawson, classé sixième ce samedi.

Avec Jamie Klein

La voiture de Hiroki Otsu après l'accident du 130R.

La voiture de Hiroki Otsu après l'accident du 130R.

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Liam Lawson joue ce week-end le titre en Super Formula
Article suivant Alfa Romeo veut placer Pourchaire en Super Formula ou en WEC

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France