WEC 6 Heures de Spa-Francorchamps

Alpine a évité les pièges de Spa et arrivera en leader au Mans

Alpine abordera les 24 Heures du Mans 2022 en leader du Championnat du monde d'Endurance, après avoir fait preuve de "calme" et de "sérénité" dans les piégeuses conditions de Spa.

Après sa victoire à Sebring, Alpine avait à cœur de faire son possible pour conserver les commandes du Championnat du monde d'Endurance lors des 6 Heures de Spa. C'est chose faite grâce à une seconde position derrière la Toyota #7, mais au terme d'une épreuve disputée dans des conditions difficiles et surtout très piégeuses, face auxquelles la structure française a conservé calme et sérénité.

Le départ a pourtant été relativement difficile pour André Negrão, bloqué au premier virage par la Glickenhaus en pole et qui a finalement glissé à la quatrième position par la suite. Après son premier relais, où il est demeuré au contact des leaders, les choses ont commencé à se gâter sur le plan météorologique. Le premier drapeau rouge est apparu pour une sortie de piste d'une LMP2.

Par la suite, la stratégie s'est mise en place et l'abandon de la Toyota #8 a rebattu les cartes. Un relais court a permis à l'Alpine de consolider sa place de leader en Hypercar mais les quatre roues motrices de la GR010 rescapée faisaient merveille dans une situation humide. Une fois Nicolas Lapierre au volant à mi-course, il a fallu composer avec de nouvelles neutralisations. Finalement, Matthieu Vaxiviere, en dépit de ses efforts, et notamment dans une fin de course en slicks, n'a pas pu revenir sur les leaders.

L'équipage de l'A480 passait la ligne d'arrivée en seconde place, à moins de 30 secondes des vainqueurs. Suffisant pour accentuer son avance au championnat mais également pour signer le huitième podium consécutif de la marque en WEC.

"C’était une course solide de la part de toute l’équipe", retient Lapierre. "La pluie a compliqué l’épreuve et il était plutôt facile de commettre des erreurs, mais nous avons su relever le défi pour prendre la deuxième place. Il est difficile de tirer des enseignements clairs sur notre niveau de performances dans ces conditions changeantes, mais il était important d’aller au bout sans faire de faute pour arriver en confiance au Mans. Nous attendons déjà avec impatience le mois de juin."

Le podium Hypercar des 6 Heures de Spa

Le podium Hypercar des 6 Heures de Spa

Negrão d'ajouter : "C’était une longue journée avec trois heures au volant. Je m’attendais à être débordé par les Toyota au départ, mais nous avons pu nous installer dans notre rythme par la suite. C’était ma première véritable expérience sous la pluie en course avec l’A480. Malgré cela, nous avons obtenu un bon résultat qui consolide notre position de leaders du championnat avant Le Mans. Comme chaque année, un défi immense nous attend, mais je suis confiant tant l’équipe fait du bon travail."

"Le bilan de cette course est extrêmement positif", estime Vaxiviere. "Nous avons réalisé une prestation solide grâce au travail parfait de l’équipe. Nous n’avons aucune influence sur le facteur météorologique, mais nous avons su éviter les erreurs dans des conditions piégeuses et notre position de leaders du championnat nous a permis d’adopter une stratégie prudente, mais efficace. Je suis confiant pour Le Mans et nous nous battrons pour faire le meilleur travail possible aux 24 Heures."

Du côté de Philippe Sinault, Team Principal d'Alpine, on retient également la solidité de l'équipe : "C’était une belle course malgré sa difficulté. Après Sebring, cette épreuve souligne à quel point ce début de saison est compliqué, mais nous nous en sortons très bien tant d’un point de vue opérationnel que comptable. Nous avons su appréhender les ajustements de la balance de performances pour être dans le match, mais je retiens surtout la sérénité et le calme régnant dans nos rangs en dépit des conditions diluviennes."

"Ce huitième podium démontre que notre voiture et nos pilotes sont extrêmement fiables. J’en suis très fier au moment où nous nous tournons vers notre deuxième participation aux 24 Heures du Mans dans la catégorie reine. Nous sommes conscients que nous maîtrisons mieux notre sujet qu’il y a un an et cela va dans le sens de nos ambitions. C’est une vraie fierté d’arriver au Mans en tête du championnat et cette édition s’annonce comme une grande fête que j’ai hâte de partager avec beaucoup de monde malgré les trois semaines intenses de préparation qui nous attendent."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Toyota remporte les 6H de Spa, Alpine conforte son avance
Article suivant La pluie torrentielle à Spa, comme "un film d'horreur"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France