ByKolles reprend les tests après avoir obtenu sa place au Mans

L'équipe ByKolles de LMP1 a repris les essais en préparation des 24 Heures du Mans de cette année.

ByKolles reprend les tests après avoir obtenu sa place au Mans

La LMP1 de ByKolles n'avait pas pu obtenir de place sur la grille initiale des 24 Heures du Mans quand la liste avait été officiellement révélée fin février. La structure autrichienne avait alors été placée en seconde position sur la liste des réservistes.

Cependant, depuis cette annonce, cinq voitures se sont retirées de la classique mancelle : les deux Corvette C8.R, deux des Porsche de GTE Pro et l'équipe SRT41 qui devait occuper le Garage 56. Même si la confirmation officielle n'a pas été donnée par l'Automobile Club de l'Ouest (ACO), tout indique que l'ENSO CLM P1/01 à moteur Gibson de ByKolles disposera d'une place pour les épreuves de Spa et du Mans.

Lire aussi :

Selon les informations de Motorsport.com, la voiture, qui a reçu une nouvelle électronique et un nouveau package aéro spécial Le Mans, était en essais ce vendredi sur le Nürburgring. Tom Dillmann, qui a partagé ce roulage avec un autre pilote dont l'identité n'est pas connue, a qualifié cette sortie de "tranquille".

Le Français, qui était le seul pilote annoncé par ByKolles lors de l'inscription pour la classique mancelle en février, a ajouté : "Nous avons fait ce test pour lancer le processus et valider les changements que nous avons apportés. Maintenant, l'équipe peut réagir et faire des analyses avant le prochain test officiel qui aura lieu bientôt, espérons-le."

Oliver Webb, qui partageait la voiture avec Dillmann et Paolo Ruberti au Mans en 2019, n'était pas présent lors de cet essai en raison des mesures de confinement en Grande-Bretagne.

En dehors de ByKolles, les LMP2 des équipes High Class Racing et IDEC Sport, ainsi qu'une quatrième Porsche de Proton Competition en GTE Am, devraient être appelées à renforcer la grille. Si tout cela se confirme, le plateau devrait compter sept LMP1, 26 LMP2, sept GTE Pro et 22 GTE Am.

partages
Porsche en LMDh : Lotterer serait "certainement prêt à en être"

Article précédent

Porsche en LMDh : Lotterer serait "certainement prêt à en être"

Article suivant

"Le marché décidera" quand le WEC adoptera le LMDh

"Le marché décidera" quand le WEC adoptera le LMDh

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Pilotes Tom Dillmann
Équipes ByKolles Racing
Auteur Fabien Gaillard
Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021