Le LMP2 gagne un an mais va perdre en performance

Conséquence de l'introduction de la réglementation Hypercar, la catégorie LMP2 va subir des modifications à compter de la saison 2020-2021 du WEC.

Le LMP2 gagne un an mais va perdre en performance

Le cycle de vie en compétition de l'actuelle formule du LMP2, initialement de quatre ans, a été prolongé d'une année, et perdurera jusqu'en juin 2022 pour le FIA WEC et jusqu'à la fin de cette même année pour les autres championnats. La décision a été ratifiée par le dernier Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, agrémentée d'un ajustement des performances puisque les prototypes devront cohabiter avec les nouvelles autos Hypercar, qui supplanteront dès l'an prochain le LMP1. Alors que ces dernières seront moins performantes que les machines actuelles, il a été décidé de réduire le niveau de compétitivité du LMP2 afin de maintenir l'écart entre les deux catégories. 

"Du fait du succès de la catégorie et pour éviter les surcoûts, la période d'activité des modèles de voitures LMP2 actuels est prolongée d'une année", a confirmé l'Automobile Club de l'Ouest. "Afin d'atteindre les objectifs de réduction de performance du LMP2, sans nécessiter d'investissements supplémentaires pour les concurrents engagés dans cette catégorie, les équipes techniques ACO et FIA privilégieront les paramètres techniques qui n'affectent pas l'homologation du châssis. Un exemple probable de ces paramètres techniques : la puissance moteur."

Lire aussi :

Actuellement, tous les prototypes LMP2 sont propulsés par un moteur V8 Gibson qui développe 600 chevaux, et l'ampleur de la réduction de ses performances reste inconnue à ce jour. On sait que la future réglementation Hypercar a été rédigée sur la base d'un tour du circuit des 24 Heures du Mans en 3'30. Dans la Sarthe, le meilleur tour en LMP2 lors de la dernière édition a été bouclé en 3'27"6. 

Par ailleurs, le Conseil Mondial réuni à Cologne a confirmé le changement de date des 6 Heures de Spa-Francorchamps 2020. Comme espéré par les organisateurs du WEC, l'épreuve a été avancée d'une semaine et aura lieu le 25 avril afin d'éviter de se courir le même week-end sur le Grand Prix des Pays-Bas de Formule 1 à Zandvoort et que l'E-Prix de Seoul en Formule E. 

partages
commentaires
Toyota en pole à Fuji, Rebellion trop loin

Article précédent

Toyota en pole à Fuji, Rebellion trop loin

Article suivant

Hartley très étonné par un tel écart avec Rebellion

Hartley très étonné par un tel écart avec Rebellion
Charger les commentaires
Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange" Prime

Gagner et perdre Le Mans le même jour, ce "sentiment étrange"

WRT se bat aux avant-postes du GT depuis des années et a réussi avec brio son passage en prototype, avec à la clé une victoire aux 24 Heures du Mans en LMP2. L'issue aurait même pu être plus heureuse si la course avait été un tour plus courte...

24 Heures du Mans
17 oct. 2021
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021