Porsche attend encore pour Hülkenberg

partages
commentaires
Porsche attend encore pour Hülkenberg
Sam Smith
Par : Sam Smith
Traduit par: René Fagnan
1 oct. 2015 à 14:01

Porsche est disposé à attendre de voir si le calendrier F1 évoluera encore pour se mettre en quête ou non d'un remplaçant à Nico Hülkenberg.

Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1
Brendon Hartley, Porsche Team et Juan Pablo Montoya
Le prétendant au titre Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet
Brendon Hartley, Porsche Team et Juan Pablo Montoya
#19 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Nico Hulkenberg, Earl Bamber, Nick Tandy
Juan Pablo Montoya, Team Penske Chevrolet

Porsche désire que Nico Hulkenberg, vainqueur au Mans cette année, revienne défendre sa couronne en 2016, mais la plus récente version du calendrier de F1, publiée mercredi par la FIA, montre un conflit de date le 19 juin entre Le Mans et le Grand Prix d’Europe organisé à Baku, en Azerbaïdjan.

Hülkenberg ne peut donc pas être à la fois au Mans pour Porsche et à Baku au volant de sa Force India.

Immédiatement, la machine à rumeurs a placé un autre grand nom, Juan Pablo Montoya, dans le baquet de la Porsche. Mais le constructeur allemand a fait comprendre que son premier choix était Hülkenberg.

Rien n’est définitif, car il s’agit d’un calendrier provisoire. Quand il sera confirmé, nous prendrons des décisions”, a déclaré un responsable de Porsche à Motorsport.com“Si le Grand Prix de Baku a lieu le même week-end que le Mans, alors vous verrez un membre de la famille Porsche dans la voiture plutôt qu’un pilote comme Juan Pablo."

“L’équipe serait beaucoup plus à l’aise avec cette décision. Mais pour 2017, les choses pourraient devenir plus sérieuses avec Montoya. Mais aucune décision de sera prise avant qu’il essaie la voiture”.

Monyota chez Porsche en 2017?

Un test de la 919 Hybrid ne concernera pas la saison 2016, puisque le Colombien est sous contrat avec Penske pour disputer la saison complète en IndyCar.

Peu importe l’histoire du conflit de dates, Montoya ne voudra pas disputer les 24 heures du Mans sans avoir effectué un long programme d’essais ou une épreuve préparatoire comme les 6 Heures de Spa.

Montoya, qui a remporté les 500 Miles d’Indianapolis en mai dernier, voudra peut-être songer à un programme complet en endurance en 2017 quand son fils Sebastien, qui aura 10 ans, voudra probablement commencer à courir en karting en Europe.

Il faut se souvenir que Montoya a travaillé étroitement avec deux patrons actuels de Porsche, Fritz Enzinger et Andreas Siedl, quand il a piloté pour Williams-BMW en F1 il y a une dizaine d’années de cela. Il y a donc de fortes chances de voir Montoya devenir un pilote régulier de l’écurie Porsche en Endurance après avoir effectué son essai aux commandes de la 919.

Qui pour remplacer Hülkenberg?

Si Hülkenberg n’est effectivement pas disponible pour disputer le Mans en 2016, les candidats les plus sérieux à son remplacement auprès de Nick Tandy et Earl Bamber sont Michael Christensen, Frederic Makowiecki, Klaus Bachler et Sven Muller.

Christensen et Makowiecki ont déjà essayé la Porsche 919 sur le circuit de Magny Cours à l’automne de l’an dernier.

Suite à la victoire de Tandy et Bamber au Mans, Porsche est pleinement à l’aise de faire monter ses propres pilotes en LMP1.

Prochain article WEC
Nissan jette l'éponge pour 2015 mais insiste avec la GT-R LM Nismo

Article précédent

Nissan jette l'éponge pour 2015 mais insiste avec la GT-R LM Nismo

Article suivant

LMP1 - La puissance des prototypes plafonnée à 1000 cv

LMP1 - La puissance des prototypes plafonnée à 1000 cv

À propos de cet article

Séries WEC
Pilotes Juan Pablo Montoya
Équipes Porsche Team
Auteur Sam Smith
Type d'article Actualités