Porsche officialise son retrait du LMP1 pour la Formule E

partages
commentaires
Porsche officialise son retrait du LMP1 pour la Formule E
Par : Basile Davoine
28 juil. 2017 à 05:13

Il n'y aura plus de Porsche en LMP1 la saison prochaine. Le constructeur allemand a officialisé son retrait de la catégorie et va ranger ses 919 Hybrid au musée, pour préparer son arrivée en Formule E.

#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid : Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley après la victoire
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley, #1 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Neel Jani, Andre Lotterer, Nick Tandy
#2 Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley remporte la course
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley
#2 Porsche LMP Team Porsche 919 Hybrid: Timo Bernhard, Earl Bamber, Brendon Hartley

Le couperet est tombé. Soupçonné depuis quelques semaines, redouté depuis les 24 Heures du Mans, le coup fatal a été porté. En marge des 6 Heures du Nürburgring, Porsche Team avait promis de prendre une décision avant la fin du mois. C'est mercredi soir que le conseil d'administration du groupe Volkswagen a approuvé l'arrêt du programme LMP1 de Porsche. Présent parmi l'élite de l'Endurance, le constructeur allemand baissera le rideau sur ses deux 919 Hybrid dès l'issue de la saison en cours, laissant Toyota seul dans cette catégorie en FIA WEC. 

Quelques mois seulement après le retrait d'Audi, cette annonce est un choc même si elle était de plus en plus anticipée, comme nous l'évoquions sur Motorsport.com dès les 24 Heures du Mans. Revenu en Endurance en 2014, Porsche n'avait pas tardé à devenir la référence en disposant d'un budget colossal, tel qu'exigé pour réussir en LMP1. Le constructeur allemand a ainsi remporté les trois dernières éditions des 24 Heures du Mans, ainsi que les deux derniers titres mondiaux, tandis qu'il occupe la tête du championnat 2017 avant de basculer dans la deuxième partie de saison. 

Porsche restera impliqué en WEC à travers son programme d'usine en GTE, où certains pilotes trouveront peut-être refuge. En attendant, ils sont potentiellement six à risquer de vivre le même sort que les pilotes Audi en fin d'année dernière : Earl Bamber, Timo Bernhard, Brendon Hartley, Neel Jani, Nick Tandy et André Lotterer, seul rescapé de l'aventure de la marque aux anneaux en LMP1 cette saison. 

Le retrait de Porsche est en tout cas un coup très dur porté au WEC et au LMP1, dont le règlement technique avait été gelé en fin d'année dernière dans le contexte du départ d'Audi et pour tenter d'apporter des garanties aux deux constructeurs engagés. Par ailleurs, le règlement 2020 a été présenté en juin dernier, avec l'intention d'attirer de nouveaux arrivants. Au milieu des interrogations, il s'agit vraisemblablement d'une véritable nécessité, à moins que l'avenir de la catégorie ne prenne une tournure différente suite à l'annonce fracassante faite aujourd'hui. Quant à Toyota, le constructeur pourrait revoir ses plans suite à cette annonce de son rival. 

De son côté, Porsche n'avait pas caché son intérêt croissant pour la Formule E, et à l'instar de Mercedes-Benz en début de semaine, le constructeur allemand a choisi de s'engager dans la discipline 100% électrique de la FIA. La date d'entrée est d'ailleurs la même : 2019. 

"Entrer en Formule E et réussir dans cette catégorie est une issue logique pour notre programme de voiture de route Mission E", justifie Michael Steiner, membre de la direction de Porsche. "La liberté grandissante pour ces développements technologiques rend la Formule E attractive pour nous. La Formule E est l'environnement de compétition ultime pour mener plus loin le développement haute performance de véhicules dans des domaines qui respectent l'environnement et qui sont efficients et viables."

Article suivant
ByKolles met le WEC 2017 entre parenthèses

Article précédent

ByKolles met le WEC 2017 entre parenthèses

Article suivant

L'ACO regrette la précipitation et la "brutalité" du départ de Porsche

L'ACO regrette la précipitation et la "brutalité" du départ de Porsche
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes Porsche Team Boutique
Auteur Basile Davoine