ES5 à 7 - Tänak creuse l'écart, Loeb joue le podium

partages
commentaires
ES5 à 7 - Tänak creuse l'écart, Loeb joue le podium
Par : Jean-Philippe Vennin
26 oct. 2018 à 17:11

Ott Tänak a pratiquement doublé son avance en tête de la manche espagnole du WRC, l'avant-dernière de la saison, durant la seconde boucle d'une première étape disputée sur terre avant deux journées à venir sur asphalte.

Ott Tänak, Martin Järveoja, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Ott Tänak, Toyota Gazoo Racing
Dani Sordo, Carlos Del Barrio, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Dani Sordo, Hyundai Motorsport
Elfyn Evans, Daniel Barritt, M-Sport Ford WRT Ford Fiesta WRC
Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team, Sébastien Ogier, M-Sport Ford WRT
Jari-Matti Latvala, Miikka Anttila, Toyota Gazoo Racing WRT Toyota Yaris WRC
Thierry Neuville, Nicolas Gilsoul, Hyundai Motorsport Hyundai i20 Coupe WRC
Peter Solberg, Veronica Engan, Volkswagen Motorsport VW Polo GTi R5

Tänak a laissé les trois scratchs de l'après-midi à Dani Sordo, dans la courte ES5, puis Jari-Matti Latvala, dans les deux spéciales suivantes, plus longues. Il compte désormais 26"8 d'avance sur le régional de l'étape, dont la Hyundai a dépassé la Ford M-Sport d'Elfyn Evans dans la dernière.

L'Estonien a indiqué avoir souffert dans les deux longues spéciales, évoquant une possible faiblesse des amortisseurs de sa Toyota, mais a contrôlé la situation avec un cinquième, un deuxième et un troisième temps.

"On va passer maintenant en spécification asphalte, donc plus d'inquiétude", a-t-il déclaré au point stop de l'ES7, lui qui se porte à ce stade virtuellement en tête du championnat avec deux points d'avance sur Thierry Neuville et cinq sur Sébastien Ogier !

Lire aussi :

Les deux adversaires de Tänak dans la course au titre ont encore souffert de leurs deux premières positions sur la route cet après-midi. Le Français de M-Sport a perdu deux places pour se retrouver septième, cependant à 0"3 seulement d'Andreas Mikkelsen, le Belge de Hyundai en a concédé une et se retrouve neuvième. Craig Breen est intercalé entre eux avec sa Citroën.

Devant Ogier se trouvent désormais l'autre C3 WRC de Sébastien Loeb, qui a signé le deuxième temps sur les près de 40 kilomètres de l'ES7, et la deuxième Toyota de Latvala. En plus de signer ses deux scratchs, celui-ci a regagné quatre positions après sa crevaison de la fin de la matinée qui l'avait renvoyé de la deuxième à la neuvième en milieu d'étape.

Loeb à 0"5 d'Evans

"C'était difficile au début aujourd'hui, mais j'ai gagné de plus en plus en confiance et j'ai pu attaquer dans celle-là", a expliqué Loeb au terme de l'ES7 et de ce jour d'anniversaire plutôt réussi pour son acolyte Daniel Elena. "Si l'asphalte est humide demain, ce sera compliqué."

Loeb n'est qu'à 0"5 du podium et d'Elfyn Evans, qui a faibli dans la dernière spéciale sur la seconde Ford M-Sport, après un beau parcours jusque-là. Le Gallois n'est lui-même qu'à 2''9 de Sordo.

Ce vendredi a été en revanche un véritable chemin de croix pour le troisième pilote de l'équipe britannique, Teemu Suninen, qui n'a jamais trouvé le rythme. Il navigue à près de deux minutes et demie du leader, en 11e position.

Rovanperä remonte

Un Esapekka Lappi toujours aussi désabusé complète quant à lui le top 10 sur la troisième Yaris WRC, à seulement 7"7 de Neuville. Il a, comme le matin, réalisé sa performance la plus probante dans la longue spéciale (ES7). Il était en revanche parti à la faute dans la plus courte (ES5).

Meilleur temps de l'ES6 en WRC2, Éric Camilli occupe toujours la tête de la catégorie sur sa Volkswagen. Il précède de 11"8 Kalle Rovanperä, qui, avec sa Škoda officielle, a remporté les deux autres de l'après-midi. Le Finlandais a ainsi dépassé Petter Solberg, sur la seconde Polo, et son coéquipier Jan Kopecký.

Pierre-Louis Loubet, qui était sixième sur sa Hyundai, a perdu près de trois minutes dans l'ES6.

Place maintenant à l'asphalte, samedi, pour deux boucles de trois spéciales suivies d'une super spéciale à Salou pour finir une journée qui sera à suivre en direct sur Motorsport.com.

Classement après l'étape 1 (ES7/18)

 

Pilote

Copilote

Voiture Cat.

Écart & 

intervalle

1

 Ott Tänak

 Martin Järveoja

Toyota

RC1

1h34:27.4

2

Spain Dani Sordo

Spain Calos Del Barrio

Hyundai

RC1

26.8

26.8

3 United Kingdom Elfyn Evans

United Kingdom Daniel Barritt

Ford M-Sport

RC1

29.7

2.9

4

France Sébastien Loeb

Monaco Daniel Elena

Citroën

RC1

30.2

0.5

5

 Jari-Matti Latvala

 Miikka Anttila

Toyota

RC1

37.6

7.4

6

 Andreas Mikkelsen

 Anders Jæger

Hyundai

RC1

39.1

1.5

7

 Sébastien Ogier

 Julien Ingrassia

Ford M-Sport

RC1

39.4

0.3

8

 Craig Breen

 Scott Martin

 

Citroën

RC1

44.7

5.3

9

 Thierry Neuville

 Nicolas Gilsoul

Hyundai

RC1

59.7

15.0

10

 Esapekka Lappi

 Janne Ferm

Toyota

RC1

1:07.4

7.7

Le classement complet sera disponible ici.

Article suivant
ES2 à 4 - Tänak en tête, Loeb dans le rythme

Article précédent

ES2 à 4 - Tänak en tête, Loeb dans le rythme

Article suivant

Neuville et Ogier sont conscients d'avoir limité les dégâts

Neuville et Ogier sont conscients d'avoir limité les dégâts
Charger les commentaires