WRC
21 janv.
Événement terminé
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
51 jours
C
Rallye du Portugal
20 mai
Prochain événement dans
79 jours
C
Rallye d'Italie
03 juin
Prochain événement dans
93 jours
C
Rallye du Kenya
24 juin
Prochain événement dans
114 jours
C
Rallye d'Estonie
15 juil.
Prochain événement dans
135 jours
C
Rallye de Finlande
29 juil.
Prochain événement dans
149 jours
13 août
Prochain événement dans
164 jours
C
Rallye du Chili
09 sept.
Prochain événement dans
191 jours
C
Rallye d'Espagne
14 oct.
Prochain événement dans
226 jours
C
Rallye du Japon
11 nov.
Prochain événement dans
254 jours

Lappi veut saisir sa "chance infime" de revenir en WRC

Esapekka Lappi se sait dans une situation compliquée mais ne fait pas encore une croix sur ses espoirs de retrouver un volant en WRC.

partages
commentaires
Lappi veut saisir sa "chance infime" de revenir en WRC

Actuellement sans volant en WRC, après avoir quitté M-Sport en fin d'année dernière, Esapekka Lappi s'est dit prêt à jouer les pilotes d'essais pour un constructeur afin de retrouver une place la saison prochaine. Sacré Champion WRC2 en 2016, le pilote finlandais a décroché une victoire en WRC lors du Rallye de Finlande 2017 sous les couleurs de Toyota. Il a ensuite rejoint Citroën pour la saison 2019 avant de faire les frais du retrait brutal de la marque aux chevrons. Lappi a trouvé refuge chez M-Sport l'an dernier mais a vécu une saison difficile, avec pour meilleur résultat deux quatrièmes places décrochées sur le Monte-Carlo et à Monza. 

Lire aussi :

À 30 ans, le voici à la croisée des chemins. Il fera son retour à la compétition à la fin du mois sur l'Arctic Rally Finland, dont il prendre la départ dans la catégorie WRC2. Alors qu'il a énormément contribué par le passé au développement de la Škoda Fabia R5, il  se dit ouvert à un programme d'essais alors que les constructeurs doivent plancher sur l'arrivée de l'hybride.

"J'ai participé au développement de la Škoda R5 dès le début, et c'est devenu une voiture très compétitive, pas seulement entre mes mains mais aussi entre celles de différents pilotes", rappelle Lappi auprès de Motorsport.com. "J'ai l'expérience de ce boulot et de ce que ça implique. Et de ce que je comprends de la réglementation 2022 en Rally 1, nous allons davantage dans la direction de la R5 sur le plan technique. Alors si je ne peux pas être pilote professionnel, ce pourrait être intéressant d'être pilote d'essais ou de développement."

Sur l'Arctic Rally, c'est au volant d'une Volkswagen Polo de l'équipe Movisport qu'Esapekka Lappi se mesurera à une forte concurrence, parmi laquelle on retrouvera Andreas Mikkelsen, Adrien Fourmaux et Jari Huttunen.

"J'adore piloter, alors c'est toujours cool d'être sur la liste des engagés, mais je ne peux pas vraiment dire que ce soit différent ou mieux qu'avant, car je n'ai finalement été éloigné du WRC que le temps d'un rallye", fait remarquer Lappi. "Je veux clairement me battre pour la victoire à l'occasion de mon retour en WRC2. La qualité du plateau est belle mais ça ne me donne pas particulièrement de motivation supplémentaire. Cette année, le plan est de faire quelques rallyes, et c'est arrivé au bon moment pour moi. Je veux continuer de piloter au niveau que je sais être le mien, et de saisir la chance de trouver quelque chose pour 2022 s'il y en a une. Je sais que c'est une chance infime, mais si je reste chez moi, c'est sûr que je n'en aurai aucune."

Propos recueillis par Jason Craig 

Neuville rêve d'un titre face à Ogier pour son "plaisir personnel"

Article précédent

Neuville rêve d'un titre face à Ogier pour son "plaisir personnel"

Article suivant

Tänak devance Neuville en Estonie pour préparer l'Arctic Rally

Tänak devance Neuville en Estonie pour préparer l'Arctic Rally
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Esapekka Lappi
Auteur Basile Davoine