Latvala a bien failli devoir rester à l'hôpital

Le pilote Toyota a dû convaincre les médecins de le laisser finir le Rallye du Portugal, après avoir été hospitalisé durant la manche du Championnat du monde des Rallyes disputée le week-end dernier.

Jari-Matti Latvala a senti durant les reconnaissances, en début de semaine, qu'il était en train de tomber malade. Mais c'est quand il s'est retrouvé déshydraté, le samedi soir, qu'il a été emmené à l'hôpital de Porto où il est resté jusqu'à 5h30 heure locale (une heure de plus à Paris) le dimanche matin.

"J'ai pris quelques antidouleurs et ça m'a aidé un peu, mais le problème était que je ne pouvais rien garder quand je mangeais", a dit le Finlandais à Motorsport.com. "Je n'avais donc pas d'énergie. Finalement, je suis allé à l'hôpital à 20 heures, samedi soir."

"Quand je suis arrivé, le médecin m'a dit que je ne pourrais pas piloter le dimanche. Je lui ai répondu : 'J'ai besoin de courir, j'ai besoin de ces quelques points'. Finalement, nous sommes tombés d'accord sur le fait que je pourrais conduire, mais que je retournerais à l'hôpital pour un contrôle après l'arrivée – ce que j'ai donc fait."

Latvala, qui pointait en neuvième position samedi soir après avoir occupé la tête de la troisième à la cinquième spéciales puis commis une erreur, un tonneau le faisant rétrograder dans la septième – sans qu'un lien avec son état de santé n'ait été évoqué par l'intéressé –, a en effet conservé cette place jusqu'à l'arrivée.

"Le plus dur des rallyes"

"Je me sens mieux maintenant, mais j'ai besoin d'un peu de sommeil", a-t-il poursuivi dimanche après l'arrivée. "Le corps et l'esprit sont si fatigués de ne pas avoir dormi. Je suis allé me coucher peut-être une heure [en rentrant de l'hôpital le matin, ndlr], avant qu'il soit temps de retourner au parc d'assistance."

"J'ai pris les points mais pour moi, cela a été le plus dur des rallyes, je n'en avais jamais eu de comme ça avant."

Latvala a perdu la deuxième place du championnat au profit de Thierry Neuville, et le vainqueur du Rallye de Suède compte désormais 40 points de retard sur le leader, Sébastien Ogier. Les pilotes Toyota ne sont décidément pas vernis puisque Juho Hänninen était lui aussi malade la semaine du Rallye du Mexique, en mars.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye du Portugal
Pilotes Jari-Matti Latvala
Équipes Toyota Racing
Type d'article Actualités
Tags hopital, malade