Loeb espère être "plus ou moins" dans le rythme des meilleurs

partages
commentaires
Loeb espère être
Par : David Evans
Co-auteur: Jean-Philippe Vennin
25 oct. 2018 à 15:20

Déjà huit fois vainqueur en Espagne, Sébastien Loeb, qui effectue ce week-end la troisième et dernière de ses apparitions prévues en WRC cette année, estime qu'il serait "prétentieux" de sa part de penser être en mesure de s'imposer dimanche.

Sébastien Loeb, Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb , Daniel Elena, Citroën World Rally Team Citroën C3 WRC
Sébastien Loeb, Citroën World Rally Team

Lors de ses deux précédentes participations au volant de la Citroën C3 WRC, Sébastien Loeb a commis des erreurs qui l'ont empêché de décrocher un bon classement. Ayant regretté de s'être arrêté pour changer une roue après une crevaison au Mexique, puis étant sorti de la route dès la deuxième spéciale en Corse, l'Alsacien souhaite ardemment obtenir un meilleur résultat final sur l'unique manche mixte terre/asphalte de la saison.

"Après avoir signé quelques bons temps sur les deux surfaces, au Mexique et en Corse, j'adorerais traverser un rallye entier sans commettre la moindre erreur", a dit le nonuple Champion du monde. "Mes deux jours de tests se sont bien passés. C'est maintenant à moi de tout bien assembler, du départ à l'arrivée."

Lire aussi :

Bien qu'ayant en effet signé malgré tout d'excellents chronos au printemps, et malgré une position de départ a priori avantageuse pour la première étape sur terre – laquelle pourrait s'avérer cruciale en raison du balayage –, Loeb estime qu'il lui sera difficile de rivaliser en Catalogne avec Thierry Neuville, Sébastien Ogier et Ott Tänak, lancés dans un sprint final au championnat.

"Le niveau est tellement relevé qu'il serait prétentieux de dire que je serai en mesure de défier les trois candidats au titre, mais j'espère être plus ou moins dans le rythme", a-t-il ajouté. "Si c'est sec le premier jour, il nous faudra tirer le maximum de l'avantage de notre position sur la route [la onzième, Ndlr], parce que beaucoup de choses se produisent toujours sur cette étape, avec des pierres cachées un peu partout."

Lire aussi :

Loeb, dont on ignore quel sera son programme en 2019 suite au retrait de Peugeot du World RX – à titre officiel en tout cas –, mais qui pourrait disputer encore une fois quelques rallyes avec Citroën, a réalisé jeudi le quatrième chrono du shakedown.

"On a surtout roulé ce matin avec l’objectif de continuer à reprendre nos repères avec la voiture, car le terrain n’avait rien à voir avec la suite", a-t-il indiqué. "Je m’attends demain [vendredi] à une journée corsée, avec pas mal de risques de crevaisons, et notamment une ES de La Fatarella – Vilalba au profil assez difficile à lire, mais on va tout faire pour la terminer le mieux classés possible."

Article suivant
Des évolutions pour Neuville en Espagne, pas pour Ogier

Article précédent

Des évolutions pour Neuville en Espagne, pas pour Ogier

Article suivant

ES1 - Ogier impressionne à Barcelone

ES1 - Ogier impressionne à Barcelone
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye de Catalogne
Pilotes Sébastien Loeb
Équipes Citroën Racing
Auteur David Evans
Type d'article Actualités