Ogier : "Le pire scénario possible" au Rallye de Turquie

Sébastien Ogier ressort du Rallye de Turquie en ayant perdu les commandes du Championnat du monde, la faute à une épreuve difficile qui s'est achevée sur un abandon frustrant.

Charger le lecteur audio

Samedi matin encore, Sébastien Ogier était en lice pour la victoire au Rallye de Turquie, mais les problèmes se sont alors enchaînés, empêchant d'abord le pilote Toyota de pouvoir prétendre à la première place (avec un problème de boîte de vitesses samedi après-midi et une crevaison dimanche matin) puis en causant son abandon (avec une défaillance moteur dans l'avant-dernière spéciale).

Un abandon synonyme de zéro pointé puisque le sextuple Champion n'a pu prendre part à la Power Stage, qui aurait pu lui permettre de glaner quelques unités. Las, il accuse désormais 18 points de retard sur le vainqueur du week-end, Elfyn Evans, au classement du championnat, alors même qu'il ne reste que deux épreuves.

Lire aussi :

"Le week-end avait bien commencé pour nous", raconte Ogier. "Vendredi soir, on avait atteint notre objectif en obtenant un bon classement dans les deux premières spéciales, impératif pour avoir une chance d'être compétitifs ensuite. La position de départ qui en découlait nous a permis de faire un très bon début de journée samedi, avec une première boucle qui s'est super bien déroulée et qui a confirmé les progrès de la Yaris WRC sur ce type de terrain. Malheureusement, la spirale positive s'est arrêtée là, car on a ensuite enchaîné les déconvenues."

"Samedi après-midi, on a subi une perte de pression hydraulique, impactant le changement de rapports et le différentiel central. Le problème était intermittent, mais empirait au fil des kilomètres, on a donc perdu beaucoup de temps dans la longue spéciale, qu'on a terminée en étant bloqués sur le troisième rapport et en deux roues motrices."

"On n'a pas baissé les bras, il restait malgré tout une grosse journée dimanche, avec deux passages dans la spéciale la plus cassante et la plus longue du week-end. Mais dès le premier tour, on a connu un nouveau souci. Avec une poussière stagnante tellement dense qu'on avait vraiment du mal à voir où on allait, d'un coup on a senti un impact : on avait tapé quelque chose et il a fallu s'arrêter changer une roue."

Lire aussi :

"C'était un coup dur supplémentaire, mais on restait en course pour le podium… jusqu'à un ultime problème dans l'avant-dernière spéciale. On a commencé à perdre de la puissance, et puis le moteur s'est complètement arrêté et c'était fini. Abandonner le dimanche est le pire scénario possible puisqu'il est synonyme de score vierge. Ça n'est jamais bon, et encore moins dans cette saison très raccourcie, mais ça fait partie du sport auto : il n'y a pas grand-chose à faire, à part se tourner vers l'avenir et continuer à se battre."

La prochaine manche de cette saison 2020 perturbée verra les concurrents batailler sur la terre du Rallye de Sardaigne (8-11 octobre), en Italie, avant une finale sur asphalte au Rallye d'Ypres (19-22 novembre), en Belgique.

partages
commentaires
Toyota est "désolé" après la casse moteur d'Ogier
Article précédent

Toyota est "désolé" après la casse moteur d'Ogier

Article suivant

Loeb : "Gagner le Dakar" fait toujours partie des projets

Loeb : "Gagner le Dakar" fait toujours partie des projets
Charger les commentaires
La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs Prime

La légende Sébastien Ogier vue par ses pairs

Après avoir remporté un huitième titre mondial, Sébastien Ogier va cesser son engagement à plein temps en WRC. Pour comprendre l'héritage qu'il laisse, plusieurs de ses anciens adversaires, coéquipiers ou collègues témoignent de cette carrière riche en succès.

WRC
30 nov. 2021
Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende Prime

Ogier est sorti de l'ombre de Loeb pour écrire sa propre légende

Sébastien Ogier quitte son rôle de pilote WRC à plein temps de la plus belle des manières, avec un huitième titre mondial en poche. Comparé tout au long de sa carrière au nonuple Champion du monde Sébastien Loeb, il a démontré de manière convaincante qu'il pouvait lui-même être considéré comme l'un des plus grands pilotes de rallye de l'Histoire.

WRC
23 nov. 2021
La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises " Prime

La fin de l'ère Ogier : "J'ai douté de moi à de nombreuses reprises "

Ce week-end, le Rallye de Monza marque la fin d'une ère en WRC : Sébastien Ogier s'apprête à mettre un terme à sa présence à temps plein dans le championnat et vise avant cela un huitième titre mondial. Malgré sa longévité, le pilote Toyota révèle dans une interview exclusive que l'incertitude persistante l'a poussé dans une quête incessante de perfection.

WRC
19 nov. 2021
McRae, la troisième génération Prime

McRae, la troisième génération

Le patronyme McRae est ancré dans l'histoire du rallye, partageant huit titres britanniques entre Jimmy, Colin et Alister, auxquels il faut ajouter le sacre de 1995 en WRC. Le prochain sur la liste est le fils d'Alister, Max McRae, qui à 17 ans va tenter de se faire un prénom.

WRC
13 nov. 2021
Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ? Prime

Neuville a-t-il raison de critiquer le futur réglement ?

Les critiques de Thierry Neuville contre les futures Rally1 (ces voitures qui inaugureront la nouvelle ère hybride du WRC) sortent de l'ordinaire, à une époque où les pilotes sont généralement réticents à exprimer leurs opinions en public. Mais les inquiétudes du Belge concernant la vitesse, la sécurité et le coût sont-elles tout à fait justifiées ?

WRC
17 sept. 2021
Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ? Prime

Qui est celui qui veut perpétuer l'héritage de Loeb et Ogier ?

Les pilotes français ont dominé le WRC ces deux dernières années : Sébastien Loeb et Sébastien Ogier ont accumulé les titres de manière impressionnante. Alors que le second mettra fin à sa présence à plein temps dans le championnat à l'issue de la saison, la France fera reposer ses espoirs sur le rookie Adrien Fourmaux, à qui semble promis un avenir brillant.

WRC
11 août 2021
Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles Prime

Comment la carrière de Loeb a été façonnée par des débuts difficiles

Avant de conquérir neuf titres en WRC, Sébastien Loeb a dû faire face à plusieurs coups durs qui ont failli le priver d'une carrière au plus haut niveau. Dans une interview exclusive, l'Alsacien se remémore les étapes qui ont mené à sa domination sur les routes.

WRC
22 févr. 2021
Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire Prime

Pourquoi la fin de saison atypique du WRC était nécessaire

La saison 2020 du WRC a connu un dénouement inhabituel dans le cadre du Rallye de Monza. Même si elle était loin d'être idéale, cette épreuve a peut-être épargné au Championnat du monde de sérieux problèmes en offrant une vitrine lui permettant d'assurer la présence de plusieurs acteurs à long terme.

WRC
9 déc. 2020