Oliver Solberg ne veut "pas précipiter les choses" en WRC

Oliver Solberg reste pleinement concentré sur son objectif de titre en WRC2 cette année, mlagré des débuts très remarqués en WRC lors de l'Arctic Rally Finland.

Oliver Solberg ne veut "pas précipiter les choses" en WRC

Engagé pour la première fois en WRC lors de l'Arctic Rally Finland, et bien que privé de son habituel copilote en raison d'un problème de test COVID-19, Oliver Solberg a terminé à la septième place avec Hyundai. Il avait fait appel à la dernière minute aux services de Sebastian Marshall pour l'épauler.

Ces débuts remarqués ont contraint Andrea Adamo, directeur de l'équipe Hyundai, à être plusieurs fois questionné sur la date à laquelle on reverrait le jeune pilote de 19 ans reprendre le volant de l'i20 Coupe WRC. Sa première promotion est intervenue moins de deux mois après la signature d'un contrat de deux ans, qui garantira sa présence chez Hyundai jusque fin 2022. Interrogé par Motorsport.com, Oliver Solberg assure qu'il veut s'en tenir à son programme initial et ne pas brûler les étapes.

"Cette année, nous sommes concentrés sur le WRC2 et nous essayons de décrocher le titre, c'est l'objectif principal", insiste-t-il. "Après, nous verrons comment les choses tournent à l'avenir, car comme je l'ai dit, des discussions sont prévues. Comme vous le savez, j'ai un contrat de deux ans avec Hyundai, donc nous verrons ce qui se passera pour l'an prochain."

"J'espère faire une saison complète [en WRC], mais on ne sait jamais. C'est en discussion. Il y a encore un très long chemin à parcourir, les gens diront toujours certaines choses et auront des attentes, mais je dois suivre mon plan – et mon rêve – puis voir comment ça va se dérouler. Mais il est certain que je veux devenir Champion du monde."

Lire aussi :

À l'issue de l'Arctic Rally Finland, Andrea Adamo a indiqué qu'Oliver Solberg ferait son retour au volant d'une WRC à un moment ou un autre en 2021, mais il a refusé de préciser sur quelle manche. Les Rallyes d'Estonie et de Sardaigne apparaissent comme des options crédibles.

"L'Arctic a été un gros week-end, passionnant, surtout maintenant que j'ai pu rentrer chez moi, me poser et repenser à tout ce qui s'est passé", confie Solberg. "C'est allé au-delà de mes attentes, c'était incroyable, et à coup sûr positif. Il [Adamo] était très, très heureux. Les Coréens l'étaient aussi. Nous avons discuté après le rallye, ils étaient très heureux et fiers de m'avoir. C'était une formidable opportunité pour me montrer dans une WRC, et je suis très reconnaissant envers ce qu'ils ont fait."

"Ce serait chouette de revenir cette année [en WRC], mais il faudra voir. C'est en discussion, mais je ne veux évidemment rien précipiter. Je suis encore très jeune, donc je veux analyser ce rallye correctement car il y a énormément de choses à améliorer et à bâtir en vue de la prochaine fois. Il faudra attendre et voir quand ce sera, espérons cette année. Nous discutons encore et nous étudions les différentes possibilités, mais comme je l'ai dit, je ne veux pas précipiter les choses."

partages
commentaires
Le WRC espère un nouveau constructeur avant 2024

Article précédent

Le WRC espère un nouveau constructeur avant 2024

Article suivant

Testez gratuitement Motorsport.com sans pub et avec plus de contenu !

Testez gratuitement Motorsport.com sans pub et avec plus de contenu !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Oliver Solberg
Équipes Hyundai Motorsport
Auteur Basile Davoine