Sordo - "Ogier était plus rapide..."

Le pilote Hyundai, qui a obtenu son second podium de l'année, a été le seul à menacer celui qui allait devenir quadruple Champion du monde le week-end dernier en Catalogne et qui l'a empêché de remporter enfin son rallye national.

L'ancien pilote Citroën s'est donc contenté d'un... septième podium au Rallye d'Espagne, ce qui lui permet d'égaler en la matière Mikko Hirvonen et Carlos Sainz derrière les neuf de Sébastien Loeb. Seul des trois pilotes titulaires de Hyundai à ne pas avoir remporté de rallye cette année, ils les a nettement devancés - et ceux dès le vendredi.

Au terme de cette première étape, et avec deux meilleurs chronos dans les deux premières spéciales de la boucle de l'après-midi, il occupait d'ailleurs la tête du rallye avec 17 secondes d'avance sur Ogier. Puis, après avoir creusé encore légèrement l'écart samedi matin, il a perdu petit à petit du terrain pour se faire dépasser dans l'après-midi par le Français qui s'est ensuite à son tour échappé lentement mais sûrement.

Pour être honnête, vendredi a été une bonne journée pour moi, mais ensuite ce fut difficile”, dit Dani Sordo. “Deuxième, c'est un bon résultat, mais je suis un peu déçu. On a essayé de lutter avec Seb, mais il pouvait signer des chronos un petit peu meilleurs tout le temps. Après qu'il est passé devant, on a vu qu'il était meilleur tout le temps.”

Dimanche, on a essayé dans la première spéciale - je n'ai pas pris de risques, mais on a pu voir qu'il allait à la même vitesse. C'était très difficile.”

Une erreur était fortement déconseillée dans la mesure où cette deuxième place, ajoutée à la troisième de Thierry Neuville, pouvait rapporter de gros points à Hyundai au championnat des constructeurs et retarder le probable titre de Volkswagen. Mais à écouter Sordo, cela n'a pas été un frein et il a tout simplement été battu à la régulière par plus fort que lui.

On ne pensait pas aux points constructeur ce week-end, nous voulions gagner le rallye et se faire plaisir dans la voiture”, assure-t-il. “On a pris beaucoup de plaisir et essayé de maintenir Seb derrière nous. J'ai fait de mon mieux et Marc [Marti, son copilote] aussi. Il [Ogier] était plus rapide, il a bien piloté et il a été très bon. Il était plus rapide...”

La grande foule

On a pourtant bien vu le natif de la Cantabrie laisser échapper du temps, mais c'était, de son propre aveu au point stop, dans la super spéciale de Salou le samedi soir et pour... faire le spectacle. Une attitude étonnante pour quelqu'un qui ne comptait alors que 1”7 de retard au classement général, mais aussi une façon de remercier les spectateurs présents en grand nombre.

C'était assez incroyable pour tout le monde, mais spécialement pour moi de voir comme ça tous ces spectateurs”, dit Sordo. “Ils nous poussaient comme des fous, et le feeling était très bon envers eux. C'était génial de voir tout ce monde.”

J'ai essayé de faire de mon mieux, mais malheureusement ça n'a pas marché. Mais merci à tous les gens dans les spéciales - j'étais vraiment content de voir tout ce monde.”

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Pilotes Dani Sordo
Type d'article Réactions
Tags rallye de catalogne