Suninen doit voir l'arrivée du Tour de Corse

partages
commentaires
Suninen doit voir l'arrivée du Tour de Corse
Par :
27 mars 2019 à 13:16

Le pilote M-Sport s'est vu intimer l'ordre de terminer le Tour de Corse sans encombre, cette semaine, après trois épreuves marquées par des sorties de route depuis le début du championnat.

Ce sera la première fois que Teemu Suninen participera au Tour de Corse en WRC, or il sait qu'il va lui falloir rester au milieu de la route et ramener sa Ford Fiesta WRC à bon port. Lors du Monte-Carlo, en ouverture de la saison, il est sorti de la route dans la première spéciale, avant de rééditer l'expérience au cours de la première spéciale sur terre au Mexique, tandis qu'en Suède il a par deux fois perdu du temps dans des murs de neige.

"Il faut que nous nous ressaisissions pour la Corse", a déclaré Richard Millener, team principal M-Sport, à Motorsport.com. "Nous ne pouvons plus nous permettre de connaître autant de dégâts. En Suède, il était vraiment rapide, mais il a eu deux accidents. Il a aussi eu des dégâts au Mexique. En Corse, il faut clairement qu'il termine."

Lire aussi :

Suninen n'a, certes, pas disputé l'épreuve insulaire parmi l'élite du WRC, néanmoins il possède une solide expérience sur asphalte puisqu'il a couru en karting au niveau mondial avant de rejoindre le rallye. "J'ai commencé en karting", confirme-t-il, "mais dompter une WRC est assez différent ! Pour nous, le plus important est de finir le rallye sans connaître de problèmes. Si nous y parvenons, cela rendra l'autre partie de la saison beaucoup plus facile mentalement."

Evans sur une bonne lancée

Elfyn Evans, coéquipier de Teemu Suninen, possède quant à lui un solide palmarès en Corse, sachant que c'est là qu'il a pris pour la première fois les rênes d'une épreuve WRC (avant de s'y classer deuxième), en 2015. Depuis l'introduction de la nouvelle génération de WRC, le Britannique n'y a pas couru dans des conditions parfaites, puisqu'il a été victime d'un problème hydraulique sur sa Fiesta en 2017, avant de disputer l'édition 2018 aux cotés de l'ancien Champion du monde Phil Mills, qui avait assuré le remplacement de son copilote, Dan Barritt, alors blessé.

Evans arrive à Bastia après avoir obtenu de solides résultats en Suède et au Mexique. "Je veux poursuivre sur cette lancée", affirme le Gallois. "Et puis, c'est un rallye que j'ai toujours apprécié et qui m'a convenu par le passé. On verra bien."

Article suivant
Loeb et Hyundai ont choisi leur quatrième rallye

Article précédent

Loeb et Hyundai ont choisi leur quatrième rallye

Article suivant

Shakedown - Meeke affirme ses prétentions

Shakedown - Meeke affirme ses prétentions
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Tour de Corse
Pilotes Elfyn Evans , Teemu Suninen
Équipes M-Sport
Auteur David Evans
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu