Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
40 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
5 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Tänak : "Vraiment dommage de perdre ainsi"

partages
commentaires
Tänak : "Vraiment dommage de perdre ainsi"
Par :
17 juin 2019 à 09:30

Le pilote Toyota est en quelque sorte le vainqueur moral du Rallye de Sardaigne, même si une telle notion ne veut pas dire grand-chose. Il fait toutefois remarquer que sa situation au championnat est bien meilleure qu'il y a un an.

Ott Tänak avait remporté les six spéciales du samedi pour se ménager une avance d'une demi-minute sur Dani Sordo en Italie, samedi soir. Un écart qu'il a parfaitement géré le lendemain matin, jusqu'à la dernière spéciale... avant de vivre un cauchemar.

Sordo venait de franchir la ligne d'arrivée de la Power Stage, tout heureux de terminer deuxième du rallye, que Tänak, parti trois minutes après lui, était déjà en galère dans la spéciale. Bloqué en travers de la route dans une épingle et sur une crête juste avant une descente, l'Estonien avait toutes les peines du monde à faire repartir sa Yaris WRC – et la victoire s'était déjà envolée pour lui. Il a terminé cette ES19 à plus de deux minutes, et chuté à la cinquième place au général.

Lire aussi :

"Très vite dans la dernière spéciale, quelque chose de très étrange s'est passé avec la direction et en gros, elle s'est bloquée. On est restés en position stationnaire quelque temps, à se battre pour que la direction fonctionne", a expliqué l'Estonien. "Finalement, on a réussi à repartir, mais beaucoup de temps avait été perdu et aussi la victoire. Je suis frustré, mais je me sens triste pour l'équipe aussi. Tout le monde a fait tant d'efforts pour ce rendez-vous et au final, perdre de cette façon est vraiment dommage."

Celui qui restait sur deux victoires, au Chili et au Portugal, et qui s'est peut-être imposé depuis son arrivée chez Toyota en 2018 comme le pilote le plus rapide du plateau – avec cette faculté à rouler vite même quand il s'élance parmi les premiers –, n'en a pas moins pris la tête de la course au titre avec quatre et sept points d'avance sur les deux autres hommes forts de la discipline, Sébastien Ogier et Thierry Neuville. Ces deux-là ont connu un rallye difficile, même si le Belge a finalement quitté la Sardaigne en ayant inscrit un point de plus que Tänak.

"Je suis sûr que l'équipe va travailler dur pour résoudre le problème, et on va continuer à se battre", a-t-il positivé. "Cela a été une dure saison pour l'instant mais la situation au championnat est bien meilleure qu'elle l'était au même moment l'année dernière. Maintenant, il est temps de se reposer quelque temps et de s'éloigner un peu du rallye, puis ce sera le retour aux affaires."

Lire aussi :

La déception se lisait aussi sur le visage du directeur de l'équipe Toyota, Tommi Mäkinen. Celui qui a remporté il y a 20 ans son dernier titre mondial des pilotes sur une Mitsubishi, alors que celui des constructeurs était revenu à... Toyota en cette année 1999, n'avait pas encore d'explication à donner en plus de celle de l'ingénieur en chef Tom Fowler. ''Aujourd'hui a été l'un des moments les plus difficiles pour notre équipe. Tout le long du week-end, la voiture a montré tellement de performance et de fiabilité. Et puis soudain, quelque chose s'est produit dans la dernière spéciale'', a-t-il lâché d'un ton laconique, ne pouvant que décrire ce que tout le monde avant déjà vu.

''Bien sûr, nous investiguons pour savoir ce qui a causé le problème. C'est une grosse déception pour tout le monde, et en particulier pour Ott et Martin [Järveoja, son copilote]. Ils mènent le championnat maintenant, mais cela aurait été beaucoup mieux d'entrer dans la pause estivale en ayant gagné chacun des trois derniers rallyes. Cela va être un sentiment difficile dans les quelques prochains jours, mais je suis sûr qu'on peut surmonter cela."

Article suivant
Toyota pense avoir déjà rencontré le problème de Tänak vendredi

Article précédent

Toyota pense avoir déjà rencontré le problème de Tänak vendredi

Article suivant

Une victoire "pas méritée sur la route", regrette Hyundai

Une victoire "pas méritée sur la route", regrette Hyundai
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin