Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé
Formule E
23 nov.
-
23 nov.
Événement terminé
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
42 jours
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
6 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Bautista sur sa chute : "J’étais peut-être un peu trop confiant"

partages
commentaires
Bautista sur sa chute : "J’étais peut-être un peu trop confiant"
Par :
24 juin 2019 à 08:15

Le pilote Ducati a probablement été victime d’un excès de confiance en Course 2 et est parti à la faute, une erreur qui lui coûte cher au championnat.

Álvaro Bautista avait relevé haut la main le défi que représentait sa première épreuve Superbike sous la pluie et avait repris le cours habituel de sa saison en s’imposant lors de la première course de ce dimanche, mais est parti à la faute en Course 2, exactement comme à Jerez il y a deux semaines. Il voit ainsi Jonathan Rea se rapprocher dangereusement au classement général.

Lire aussi :

La dernière journée de la manche de Misano s’annonçait en effet sous les meilleurs auspices pour le pilote Ducati, qui était parvenu à gérer la course compliquée de la veille. "En plus de disputer ma première course WSBK sous la pluie, il y a eu le drapeau rouge à deux reprises et le décalage du départ, c’était difficile de rester concentré, mais je suis content du feeling que j’ai eu lors de cette course. Il était important de marquer des points, et le faire avec un podium est un très bon résultat", déclarait alors l’Espagnol.

Une victoire en plus lors de la Course Tissot Superpole, lorsque son principal adversaire pour le titre commettait une erreur et ne terminait que cinquième, la dernière course devait être une promenade de santé, et c’est justement là tout le problème. De son propre aveu, Bautista a souffert d’un excès de confiance. "Je suis énervé contre moi-même car j’ai commis deux erreurs en deux courses et ce n’est pas acceptable", a-t-il déclaré. "Je n’ai rien fait de fou, mais après ma victoire de la Course Tissot Superpole j’étais peut-être un peu trop confiant, et j’ai peut-être commis une erreur par excès de confiance. Je suis tombé, j’ai essayé de rattraper ma chute, mais je n'y suis pas arrivé et je suis très énervé contre moi-même."

Bien qu’il reconnaisse que deux erreurs consécutives, "c’est trop", Bautista pointe le fait que son statut de rookie peut parfois lui jouer des tours, et il sait désormais sur quoi il a besoin de travailler : "C’est la première fois que les conditions de piste changent autant entre la Course Tissot Superpole et la Course 2. En Australie, les conditions étaient plus ou moins les mêmes, en Thaïlande aussi, il faisait chaud à chaque fois, en Aragón il y avait à peu près les mêmes températures, et à Assen il faisait froid lors des deux courses, et je pense que lors de ces deux courses les conditions de piste ont été très différentes."

"C’est un ensemble de choses. Lorsque vous avez beaucoup de confiance en la moto, vous ne comprenez peut-être pas très bien les conditions sur le moment. Il faut que je travaille sur moi pour toujours être en alerte et prêt à ce que tout se produise, surtout pour comprendre plus rapidement les conditions de piste et ne pas commettre ces erreurs. De plus, en Course Tissot Superpole vous utilisez moins d’essence, puis vous en utilisez plus en Course 1. Je dois travailler sur cela et, comme je l’ai dit, j’ai trop de confiance en mon pilotage et en la moto. Nous devons peut-être être plus prêts ou prudents, surtout dans les premiers tours."

Lire aussi :

Quoi qu’il en soit, cette erreur a coûté cher à l’Espagnol, qui a vu son avance au championnat fondre comme neige au soleil. Arrivé avec 41 points de marge sur Rea, il ne repart de Misano qu’avec 16 points, ce dernier s’étant imposé en Course 1 et en Course 2, malgré une erreur en Course Tissot Superpole. "Je ne pense pas être le favori car le championnat est très long, et j'ai l'air très fort mais au final ce ne sont que 16 points", a rappelé Bautista. "Je dois travailler sur moi, par rapport à mon ressenti et mes performances avec la moto. Je suis confiant et très heureux, mais je ne peux pas faire ce genre d’erreurs. J’apprends pour l’avenir et je vais essayer de ne pas reproduire cela."

Rendez-vous est donc donné à Donington du 5 au 7 juillet pour la prochaine manche de Superbike.

Article suivant
Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat

Article précédent

Rea profite d'une erreur de Bautista et revient au championnat

Article suivant

Tout juste de retour, Baz s'offre une 4e place à Misano

Tout juste de retour, Baz s'offre une 4e place à Misano
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Lieu Misano World Circuit Marco Simoncelli
Pilotes Álvaro Bautista
Équipes Ducati Aruba.IT
Auteur Charlotte Guerdoux