Présentations WSBK 2017
Dossier

Présentations WSBK 2017

Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017

partages
commentaires
Ducati dévoile sa Panigale R et ses ambitions pour 2017
Par : Léna Buffa
8 févr. 2017 à 12:15

Face au mastodonte Kawasaki, Ducati ne veut pas être en reste : les victoires de 2016 doivent être annonciatrices de succès au moins aussi grands cette année, voire de la récompense absolue et tant désirée à Borgo Panigale : le titre.

Marco Melandri et Chaz Davies, Ducati Team

Après Honda et Yamaha, c'était au tour de Ducati de lancer aujourd'hui officiellement sa saison 2017, dans les locaux de son team et sponsor-titre, Aruba.it, à Arezzo, en Italie. Un événement dont Stefano Cecconi, PDG de l'entreprise et directeur de l'équipe, a profité pour rappeler l'union déjà très forte entre les deux parties et son prolongement jusqu'en 2019, avec pour objectif évident de mener conjointement ces deux grands groupes italiens vers le succès.

"C'est un défi important. Nous l'abordons en étant convaincus d'avoir l'une des équipes les plus fortes du championnat", a affirmé dans la foulée Paolo Ciabatti, un directeur sportif aussi investi dans le programme MotoGP de Ducati Corse que dans celui que mène le constructeur en Superbike. Il faut dire que le lien de la marque avec le WSBK est assumé, et même revendiqué comme l'une de ses forces. "Le Superbike fait partie de notre ADN et de notre cœur", a résumé Gigi Dall'Igna, directeur général du groupe, rappelant à quel point le programme de GP pouvait s'inspirer de son cousin des dérivées de la série : "Beaucoup des idées que nous pensons et développons pour le Superbike sont transférées ensuite en MotoGP."

Le décor est donc planté. Et en écho à une équipe MotoGP bien décidée à jouer les premiers rôles cette année, celle qui est engagée en WSBK a de l'ambition à revendre. Il faut dire que le line-up des Rouges a de quoi faire frémir la concurrence : Chaz Davies et Marco Melandri forment l'un des binômes les plus enthousiasmants, deux acteurs majeurs du Superbike alliés sous des couleurs mythiques.

L'un sort d'une saison dont il a été le plus grand vainqueur (11 succès au total, dont cinq doublés), ce qui l'a mené à une troisième place au championnat qui, pour Stefano Cecconi, "ne rend peut-être pas complètement justice" à ses performances. De quoi alimenter, à l'aube de cette nouvelle saison, la volonté de rebond de l'équipe et de son pilote gallois - mais dont la maîtrise de l'italien n'est pas sans rappeler celle d'un certain Troy Bayliss, autre figure de proue de Ducati en WSBK.

"Chaz est désormais une icône de Ducati, il suffit de voir avec quelle ferveur il est accueilli lors de tous les événements que nous faisons. Il est le seul pilote à avoir gagné avec la Panigale R", a rappelé Gigi Dall'Igna.

L'autre "n'a pas besoin d'être présenté", d'après Stefano Cecconi, et c'est l'évidence même à en juger par le frisson qui a parcouru l'assistance lorsque Marco Melandri s'est installé sur la Panigale R, sur scène, avant d'ôter son casque.

"Marco est un talent cristallin, l'un des meilleurs pilotes que l'Histoire de la moto italienne ait engendrés. Il a gagné dans toutes les catégories auxquelles il a participé. Nous avons gagné un titre ensemble, il y a un certain temps, et sincèrement j'aimerais retrouver la victoire avec lui", a fait savoir Gigi Dall'Igna, pas peu fier d'accueillir l'ancien pilote de Grands Prix, sur la touche depuis un an et demi.

"Avec deux pilotes comme eux, l'objectif doit être le titre", a tranché Dall'Igna. "C'était l'objectif en 2016 et nous n'avons pas réussi à l'obtenir malgré une fin de saison incroyable. Cela n'a pas suffi, alors nous devons mieux partir et essayer d'atteindre cet objectif, qui manque à Ducati depuis trop longtemps."

L'évolution d'une moto déjà très aboutie

Côté technique, la Panigale R version 2017 se veut l'évolution sensée d'une moto montée en puissance au cours des deux dernières années et particulièrement performante en fin de saison dernière dont elle a remporté les six dernières courses.

"Pour 2017, nous partons avec une moto qui a énormément grandi ces dernières années, en particulier la saison passée", a rappelé le directeur général de Ducati Corse. "Il reste des aspects dans lesquels nos adversaires sont toujours plus forts que nous, en particulier au niveau du moteur, ou plutôt de la vitesse de pointe où nous sommes habitués à faire beaucoup mieux. C'est donc l'un des domaines sur lesquels nous nous sommes concentrés le plus, afin d'aider les pilotes à atteindre l'objectif qui est le nôtre, à savoir remporter le titre à la fin de l'année."

"Pour cette saison, nous n'avons pas fait de très grosses révolutions sur la moto", a détaillé Ernesto Marinelli, directeur du projet Superbike de Ducati. "En fin d'année dernière, nous avions réussi à avoir une base assez solide et nous avons donc cherché à travailler sur tous les aspects pour essayer de la peaufiner le plus possible."

"Concernant le domaine dans lequel nous somme un peu plus fragiles, la vitesse, nous avons fait quelques changements sur le moteur et travaillé sur l'ergonomie et tous les détails possibles du carénage afin d'obtenir une meilleure efficacité aérodynamique", a poursuivi Marinelli. "Nous avons travaillé sur l'électronique pour rendre l'antipatinage et le frein-moteur plus constants et plus efficaces et pour avoir une durée de course la plus efficace possible. Nous avons travaillé sur les suspensions, beaucoup sur les réglages hydrauliques pour améliorer le grip arrière et le contrôle de la moto. Nous avons travaillé aussi, bien sûr, sur l'échappement que nous aurons dans la même typologie qu'à la fin de l'année dernière, même s'il a un peu évolué."

Ainsi parée et affûtée, la Panigale R est prête à en découdre sur le terrain de jeu qui, chaque année, centralise toutes les attentions en ce mois de février. Alors que les autres championnats du monde seront encore en pleine préparation, Ducati et l'ensemble du plateau WSBK seront à Phillip Island dans moins de deux semaines pour les deux derniers jours de tests, immédiatement suivis par la première manche.

Diapo
Liste

Chaz Davies et Marco Melandri

Chaz Davies et Marco Melandri
1/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri et Chaz Davies

Marco Melandri et Chaz Davies
2/16

Photo de: Ducati Corse

La moto de Marco Melandri

La moto de Marco Melandri
3/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri et Chaz Davies

Marco Melandri et Chaz Davies
4/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri

Marco Melandri
5/16

Photo de: Ducati Corse

Chaz Davies

Chaz Davies
6/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri

Marco Melandri
7/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri et Chaz Davies

Marco Melandri et Chaz Davies
8/16

Photo de: Ducati Corse

Les motos de Marco Melandri et Chaz Davies

Les motos de Marco Melandri et Chaz Davies
9/16

Photo de: Ducati Corse

La moto de Marco Melandri

La moto de Marco Melandri
10/16

Photo de: Ducati Corse

Chaz Davies

Chaz Davies
11/16

Photo de: Ducati Corse

La moto de Chaz Davies

La moto de Chaz Davies
12/16

Photo de: Ducati Corse

La moto de Chaz Davies

La moto de Chaz Davies
13/16

Photo de: Ducati Corse

Les motos de Chaz Davies et Marco Melandri

Les motos de Chaz Davies et Marco Melandri
14/16

Photo de: Ducati Corse

Marco Melandri

Marco Melandri
15/16

Photo de: Ducati Corse

Chaz Davies

Chaz Davies
16/16

Photo de: Ducati Corse

Prochain article WSBK
Van der Mark rêve d'une victoire à Assen avec la Yamaha

Article précédent

Van der Mark rêve d'une victoire à Assen avec la Yamaha

Article suivant

Pour Davies, le titre est une étape préliminaire avant le MotoGP

Pour Davies, le titre est une étape préliminaire avant le MotoGP
Load comments

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement La présentation du Team Ducati
Pilotes Marco Melandri , Chaz Davies
Équipes Ducati Team Boutique
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités