WSBK
27 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
26 oct.
Événement terminé

Honda de retour en force avec une nouvelle moto en 2020 ?

partages
commentaires
Honda de retour en force avec une nouvelle moto en 2020 ?
Par :
Co-auteur: Charlotte Guerdoux
25 avr. 2019 à 10:55

Malgré son engagement officiel, Honda ne parvient pas à suivre le rythme du WSBK avec sa Fireblade. Si la saison 2019 semble être une année de transition, il se pourrait que 2020 soit bien meilleure grâce à une nouvelle machine. Dans tous les cas, certains top pilotes regardent ses résultats de près.

Pour le moment, le retour de Honda en tant que constructeur de sa propre équipe d’usine en Superbike a été décevant. Malgré le soutien du HRC, la marque japonaise est cinquième et dernière du championnat, avec seulement 30 points, bien loin de Ducati et de ses 236 points.

Lire aussi :

Les deux pilotes roulant dans son team officiel, Leon Camier et Ryuichi Kiyonari, ont du mal à se hisser dans le top 10 par eux-mêmes, et doivent pour le moment compter sur les abandons d'adversaires pour y parvenir. Avec la Fireblade actuelle, les résultats semblent figés pour cette saison. Il se dit néanmoins que Honda travaillerait sur une nouvelle moto.

Une Honda inspirée du MotoGP ?

De retour cette saison chez Yamaha, le constructeur de ses débuts, Marco Melandri est en proie à des difficultés, mais celles-ci sont bien moindre que celles rencontrées par Honda. S’il n’a jamais roulé sur la Fireblade, il dispose cependant d’une grande expérience du Superbike après avoir représenté Yamaha, Aprilia, Ducati et BMW.

L’Italien a ainsi confié à Motorsport.com que Honda "s’appuie sur son propre savoir-faire" pour mettre au point une nouvelle machine qui aura "un caractère similaire à celui de la Ducati". Pour lui, il ne fait aucun doute qu’une fois que Honda aura mis en route sa nouvelle moto, "ils seront très forts".

Ducati a montré la voie cette année en se servant de son expérience du MotoGP pour créer la Panigale V4 R, une machine faite sur mesure pour la réglementation WSBK en rigueur. Avec 16'500 trs/min, plus de 230 ch et des aides aérodynamiques comme les ailerons, la marque de Borgo Panigale a placé la barre haut. Pilotée par Álvaro Bautista, la toute nouvelle V4 R est actuellement la référence du Superbike, victorieuse dès ses débuts et depuis lors invaincue.

En face, la Honda Fireblade dérivée de la série peine à trouver sa place et, pour Melandri, elle n’est clairement pas au niveau des autres motos en piste. Il n’est donc pas surpris de ses faibles performances. "Ils ont une équipe d’usine, mais lorsque l’on démarre d’une faible base, on ne peut pas changer grand-chose. Ils ne peuvent rien faire sur le moteur, ce n’est pas normal", s'indigne-t-il, faisant allusion au règlement actuel du Championnat du monde Superbike, qui ne laisse guère de place aux modifications en cours d’année.

Une bonne base est ainsi cruciale pour être aux avant-postes, or sur une échelle de un à dix, "Ducati démarre à dix, les autres à cinq, et Honda à deux", estime le pilote Yamaha. "Le moteur ne peut pas être au même niveau, ils ne peuvent travailler que sur le châssis."

Un projet amené à aboutir

De plus, suite à la prise de décision soudaine de rompre sa collaboration avec l’équipe Ten Kate Racing en fin de saison dernière, Honda n'a disposé que de très peu de temps pour se préparer convenablement dans le cadre de son nouveau programme. "Ils ont mis beaucoup de temps avant de dire aux gens quoi faire ensuite. C’était une situation très délicate", rappelle Melandri. "Je suis convaincu que le HRC est là pour être devant, sinon il ne serait pas là. Ils ont simplement besoin de tout comprendre avant de mettre au point une nouvelle moto."

Un avis amplement partagé par Jonathan Rea, qui connaît très bien Honda, pour avoir roulé sur la Fireblade de 2009 à 2014 : "Il est certain que Leon Camier est un bien meilleur pilote que ce que la Honda lui permet de montrer. Je pense sincèrement qu’il est l’un des meilleurs pilotes du championnat. Il y a clairement quelque chose qui ne va pas, mais le HRC souhaite développer un vrai projet, et je suis certain qu’ils y arriveront."

Lire aussi :

Le quadruple Champion du monde salue donc le retour de Honda en tant que constructeur de sa propre équipe d’usine, et si le team formé avec Moriwaki n’est actuellement pas une menace pour le titre, il ne le met pas hors course sur le long long terme : "Tout s’est fait tard, à la dernière minute, mais ils ont un bon personnel qui arrive en Superbike. C’est bien pour le championnat qu’ils le prennent au sérieux."

Article suivant
Retour confirmé à Jerez pour Baz et Ten Kate

Article précédent

Retour confirmé à Jerez pour Baz et Ten Kate

Article suivant

Rea, Haslam et Raztaglioglu avec Kawasaki aux 8H de Suzuka

Rea, Haslam et Raztaglioglu avec Kawasaki aux 8H de Suzuka
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Pilotes Marco Melandri , Jonathan Rea , Leon Camier
Équipes Honda WSBK Team
Auteur Sebastian Fränzschky