Maintenir la pression malgré la nette avance, le défi de Rea

Le pilote Kawasaki se voit confronté au challenge de ne pas se démobiliser alors qu'il affiche pourtant une avance importante sur ses deux rivaux pour le titre, Sykes et Davies.

Maintenir la pression malgré la nette avance, le défi de Rea
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Podium : le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing, le deuxième Tom Sykes, Kawasaki Racing, le troisième Chaz Davies, Ducati Team
Le vainqueur Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing, Tom Sykes, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Tom Sykes, Kawasaki Racing, Jonathan Rea, Kawasaki Racing
Jonathan Rea, Kawasaki Racing

Pour Jonathan Rea, le défi de la fin de cette saison 2017 de Superbike sera sans doute plus d'ordre mental que réellement sportif. En effet, le double Champion du monde en titre semble plus que jamais en position de force pour aller remporter une troisième couronne, alors que celui-ci vient d'aborder la trêve estivale avec pas moins de 59 points d'avance sur son coéquipier et plus proche poursuivant au championnat, Tom Sykes

Une nette avance qui ne doit rien au hasard, tant le Nord-Irlandais a dominé le début de la saison. Les chiffres sont en effet effarants : le pilote Kawasaki est resté invaincu lors des cinq premières manches de l'année, et il a donc fallu attendre la Course 2 en Aragón pour le voir enfin trébucher face à Chaz Davies.

Et si le pilote Kawasaki n'a remporté "que" trois courses sur les dix qui ont suivi, la régularité du numéro 1 reste impressionnante, alors que celui-ci est monté sur le podium de l'intégralité des courses qu'il a terminées.

Autrement dit, toutes sauf la première course de Donington, où il a été contraint à l'abandon suite à une chute. Une constance qui joue clairement en faveur de Rea à l'heure de faire les comptes de mi-saison. "Nous avons eu quelques incidents, mais globalement nous avons été très forts", se félicite le leader du championnat au micro du site officiel du Superbike. "Chaque course que nous avons terminé, nous avons été sur le podium. Ma moto est forte, régulière, je dirais donc que nous sommes là où nous voulions être au début de l'année. C'est toujours important de démarrer fort, mais le principal objectif cette saison, c'était d'être régulier, et non pas simplement d'être forts, de bien comprendre quand je pouvais gagner et quand je ne le pouvais pas."

Garder la tête froide malgré le statut de favori

Une approche méthodique qui permet donc à Rea de caracoler en tête alors qu'il ne reste déjà plus que cinq meetings avant le terme de la saison. Mais en dépit de sa confortable avance, le Britannique reste sur ses gardes et ne se voit pas trop beau, même si l'idée d'un troisième titre trotte forcément dans un coin de sa tête. "C'est évident que je pense à présent au championnat, nous sommes dans la pause estivale, et nous pouvons faire le point sur notre première partie de saison", reconnaît-il. "Nous allons essayer de rester concentrés sur notre objectif pour la dernière partie de l'année, et nous allons simplement essayer de faire ce que nous pouvons, étape par étape. C'est encore trop tôt pour être confiant, mais nous sommes dans les clous. J'ai plus de deux victoires d'avance, donc c'est une bonne chose." 

Quant à savoir qui pourrait bien se mettre en travers de sa route durant la fin de saison, Rea reste partagé entre son coéquipier Tom Sykes et son adversaire de chez Ducati, Chaz Davies. "C'est difficile à dire, car au niveau des points c'est Tom Sykes, mais j'ai le sentiment que mon plus grand rival au championnat, c'est Chaz. Quand il est à 100% avec sa moto, il est vraiment difficile à battre. Mais Tom également a connu des week-ends où il a été très fort, plus fort que moi comme à Donington. Je m'attends à me battre avec eux deux jusqu'à la fin de l'année."

partages
commentaires
Selon Ezpeleta, le Superbike doit revenir à son "idée originelle"

Article précédent

Selon Ezpeleta, le Superbike doit revenir à son "idée originelle"

Article suivant

Objectif podium pour Forés d'ici la fin de saison

Objectif podium pour Forés d'ici la fin de saison
Charger les commentaires