Randy de Puniet : "Oublier cette course et repartir à zéro"

partages
Randy de Puniet :
Par : Léna Buffa
22 mars 2015 à 15:43

Randy de Puniet, Crescent Racing
Randy de Puniet, Crescent Racing
Randy de Puniet, Crescent Racing

Ses freins lui ont donné du fil à retordre durant tout le week-end, mais c'est finalement un problème moteur qui a décidé du dénouement prématuré de son week-end en Thaïlande. Randy de Puniet quitte Buriram avec pour seul résultat une treizième place décrochée en Course 1, bien loin de ses attentes.

"Ça a été difficile pour moi dès le premier jour. On a eu des soucis au freinage et on a tenté beaucoup de choses," explique le pilote français. "La première course se déroulait bien parce que, après 12 tours, j'étais 10e et proche du top 6. Même si je n'étais pas aussi en confiance que je l'aurais espéré, j'améliorais beaucoup mes chronos. Et puis, passé le douzième tour, je me suis trouvé en difficulté avec mes freins et je n'ai pu finir que 13e. En Course 2, on a malheureusement eu un problème moteur."

Alors que son coéquipier Alex Lowes anime les avant-postes et décroche aujourd'hui un premier podium, Randy de Puniet n'est pas encore récompensé de ses efforts en Superbike, championnat dans lequel il dispute sa première saison après une longue carrière en Grand Prix.

Paul Denning, directeur de l'équipe Crescent Suzuki, se veut néanmoins confiant : "Nous savons tous qu'il est un pilote de grande qualité, mais les Superbike ont des caractéristiques différentes et il lui faut encore s'adapter. Nous y arriverons et, en tant qu'équipe, nous sommes à 100% derrière lui."

"Il nous faut oublier cette course et repartir à zéro à Aragón," juge Randy de Puniet, désormais bien remis de la lourde chute subie le mois dernier à la fin des essais hivernaux. "Les seuls points positifs, c'est que je suis en forme et que j'ai hâte de rouler à Calafat dans dix jours pour tester le nouveau système Marelli, parce que chaque progrès est important pour nous. Le team a travaillé très dur et c'est génial pour Alex de monter sur le podium. On sait donc que l'on peut y arriver, maintenant il faut juste réunir toutes les pièces du puzzle."

 

Prochain article WSBK
Fin de la parenthèse, Troy Bayliss retourne à la retraite

Article précédent

Fin de la parenthèse, Troy Bayliss retourne à la retraite

Article suivant

Alex Lowes sur le podium - "Pour nous ça veut dire beaucoup !"

Alex Lowes sur le podium - "Pour nous ça veut dire beaucoup !"

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Buriram
Catégorie Course
Lieu Chang International Circuit
Pilotes Randy de Puniet , Paul Denning , Alex Lowes
Équipes Crescent Racing
Auteur Léna Buffa
Type d'article Actualités