Yamaha se console dans le top 5

partages
commentaires
Yamaha se console dans le top 5
Par : Fabien Gaillard
4 mai 2017 à 07:31

Après un double abandon frustrant lors de la première course du week-end d’Assen, Yamaha a su rebondir lors de la seconde épreuve, en signant un double top 5 revigorant.

Alex Lowes, Pata Yamaha, Roman Ramos, Team Go Eleven, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Roman Ramos, Team Go Eleven
Michael van der Mark, Pata Yamaha, Alex de Angelis, Pedercini Racing, Raffaele de Rosa, Althea Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha, Roman Ramos, Team Go Eleven, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team, Alex Lowes, Pata Yamaha, Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Alex Lowes, Pata Yamaha
Alex Lowes, Pata Yamaha, Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Alex Lowes, Pata Yamaha

C’est véritablement un week-end à deux faces que Michael van der Mark et Alex Lowes ont vécu en terre néerlandaise, et particulièrement pour le régional de l’étape.

Ce dernier a en effet connu une première course compliquée et écourtée, marquée par un contact avec son équipier au départ le reléguant en dernière position, avant qu’un highside dès le troisième tour, et alors qu’il avait entamé sa remontée, ne le contraigne à l’abandon et à un départ du 11e rang en Course 2.

Mais cette fois, tout s’est bien passé au premier virage et van der Mark a pu dérouler sa course jusqu’à s’emparer de la quatrième place pour menacer un temps Chaz Davies et sa Ducati. Après plusieurs frayeurs et en raison d’une douleur au bras droit résultant de sa chute en Course 1, il s’est finalement contenté du quatrième rang au moment de franchir la ligne d’arrivée, pour le bonheur du public oranje présent en nombre lors de ce week-end marquant l’anniversaire du Roi des Pays-Bas.

"Je suis très heureux de cela !" a-t-il déclaré concernant sa quatrième place. "J’ai fait ce que j’ai pu et j’étais content de mon rythme de course, à chaque fois que j’ai dépassé un pilote, je l’ai fait à la loyale. Je me rapprochais de Chaz Davies, ensuite j’ai eu une paire de frayeurs dans un des endroits les plus rapides du circuit."

"C’est une de mes meilleures portions sur ce circuit, mais je savais que je pouvais rattraper beaucoup de temps ici, cependant le vent a ensuite changé et la moto était peut-être équilibrée un peu trop vers l’arrière, donc l’avant était en l’air. J’ai eu une grosse secousse, après ça j’ai décidé de faire ma propre course, car j’avais une grosse avance sur le pilote derrière et, pour être honnête, après le crash d’hier, les quatre ou cinq derniers tours, je souffrais beaucoup de mon bras. Les docteurs ont fait un super travail pour me donner des antidouleurs qui m’ont permis de courir, et si on m'avait dit que je serais quatrième avant la course, j’en aurais été très heureux !"

Quant à Lowes, si sa première course a été plus longue, elle s’est aussi achevée par une chute, alors qu’il luttait pour la sixième place face à Eugene Laverty, dans le 11e tour, lorsqu’il a perdu l’avant de sa YZF-R1. S’élançant 15e lors de la seconde course du meeting, il n’était pas vraiment dans une position favorable même s’il a su rebondir en se hissant au neuvième rang peu avant la mi-course, avant d’effacer Nicky Hayden, Leon Camier et Laverty, pour pointer au cinquième rang à quatre boucles du terme. De là, il n’a rien pu faire contre son équipier, trop loin, et a donc assuré ce top 5.

"Honnêtement, après vendredi et hier, nous avions besoin d’un bon résultat aujourd’hui", a-t-il expliqué après la Course 2. "La course d’hier a été difficile pour moi, car je ne sais vraiment pas ce qui s’est mal passé. J’avais confiance dans une arrivée dans le top 6, donc aujourd’hui, en partant 15e, je voulais juste parce du bon travail."

"Nous avons fait quelques changements sur la moto ; je ne suis toujours pas pleinement heureux des réglages, et sans mes erreurs vendredi, nous aurions pu rendre la moto un peu meilleure pour aujourd’hui. Mais être cinquième en partant 15e sur la grille est fantastique et tout le difficile travail que l’équipe a produit ce week-end est juste incroyable, c’était pour eux !"

Lowes et van der Mark conservent leur cinquième et sixième places respectives au classement après ce week-end néerlandais, même s'ils perdent du terrain sur le quatrième, qui est toujours Marco Melandri. Au classement constructeurs, l'écart se creuse encore plus entre Ducati, deuxième, et Yamaha, troisième, maintenant relégué à 66 points.

Article suivant
Hayden a dû jongler avec les soucis techniques à Assen

Article précédent

Hayden a dû jongler avec les soucis techniques à Assen

Article suivant

Davies : "Il faut être réaliste, on ne peut plus faire d'erreurs"

Davies : "Il faut être réaliste, on ne peut plus faire d'erreurs"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Assen
Lieu Assen
Pilotes Alex Lowes , Michael van der Mark
Équipes Crescent Racing
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions