Quads - Karyakin, indomptable, décroche haut la main son premier Dakar

Le pilote russe a survolé la seconde semaine de course pour aller signer, avec la manière, un premier succès sur le Dakar. Il devance largement son plus proche poursuivant, le Chilien Ignacio Casale, relégué à plus d’une heure.

En voilà un qui a de la suite dans les idées. Deuxième à l’issue des cinq premières étapes, pris en sandwich entre les Français Simon Vitse et Axel Dutrie, Sergey Karyakin aurait pu assurer ce qui semblait en tout point être déjà une excellente performance.

Mais le Russe en voulait plus. Flairant le bon coup suite à l’hécatombe de la première semaine (seuls 25 concurrents étaient encore en course sur les 37 au départ), qui n’avait pas manqué d’égratigner les deux favoris, Ignacio Casale et Rafal Sonik, respectivement quatrième et dixième au soir de l’étape 5, le pilote Yamaha a joué son va-tout lors de la seconde partie de course.

Avec un résultat magistral, puisque le Russe est allé décrocher trois spéciales sur les cinq maintenues (l’étape 9 ayant été, à l’instar de l’étape 6 quelques jours plus tôt, annulée en raison des conditions météos). Pas mal quand on sait que ce dernier n’avait remporté qu’un seul succès jusqu’ici de toute sa carrière sur le Dakar.

Karyakin a donc sonné l’hallali dès la reprise, lundi, en signant une première victoire d’étape sur un terrain rendu peu praticable entre La Paz et Uyuni par les fortes précipitations qui avaient sévi sur la Bolivie les jours précédents. Le Russe faisait coup double en s’emparant du meilleur temps devant Axel Dutrie et Ignacio Casale, tout en désarçonnant Simon Vitse (à 13’30’’ du Russe ce jour-là) de la tête du général.

Cauchemar pour les Français

Dès lors cette place de leader, Karyakin n’allait plus la lâcher. Le Russe allait être bien aidé par la poisse qui allait s’acharner sur les deux Français. Simon Vitse était le premier à flancher, contraint à l’abandon sur la huitième étape reliant Uyuni à Salta, remportée par Ignacio Casale, la faute à un problème électrique. Axel Dutrie reprenait le flambeau dans cette chasse à l’homme à travers les canyons argentins, mais devait à son tour renoncer à ses espoirs de victoire après avoir perdu plus de trois heures sur l’étape 10 entre Chilecito et San Juan.

Casale dans le dur

Alors que les tricolores baissaient pavillon, Karyakin était toutes voiles dehors et engrangeait sur les étapes 10 et 11. Le vainqueur de l’édition 2014, Ignacio Casale, pourtant à 10’19’’ à la suite de sa victoire sur la huitième étape, sombrait à son tour à mesure que le Dakar arrivait à bon port, celui de Buenos Aires. Ce dernier perdait même pied sur la dixième étape, laissant s’échapper plus de 21 minutes sur Karyakin, puis 55 minutes sur le Russe le jour suivant. Dès lors les jeux étaient faits, et sa victoire sur la dernière étape ne pouvait être qu’honorifique pour le Chilien.

Sergey Karyakin décroche donc un premier titre autoritaire sur le Dakar, le premier d’un Russe dans la catégorie quads, succédant ainsi à l’Argentin Marcos Patronelli. Il devance Casale de 1h14'51" à l’arrivée. Le vainqueur de l’étape 2, l’Argentin Pablo Copetti, s’offre quant à lui une troisième place méritée (à plus de quatre heures de Karyakin !) devant son public sur le podium final, alors que Rafal Sonik doit se contenter de la quatrième place finale. Les Français Axel Dutrie et Bruno da Costa bouclent quant à eux le top 6. 

Quads - Classement final

Pos.PiloteQuadTemps/Ecarts
1  Sergey Karyakin Yamaha 39h18mn52s
2  Ignacio Casale Yamaha + 1h14mn51s
3  Pablo Copetti Yamaha + 4h20mn19s
4  Rafal Sonik Yamaha + 5h33mn29s
5  Axel Dutrie Yamaha + 5h45mn24s
6  Bruno da Costa Yamaha + 5h57mn18s
7  Santiago Hansen Honda + 5h57mn19s
8  Nelson Sanabria Yamaha + 6h11mn46s
9  Daniel Domaszewski Honda + 6h39mn45s
10  Kamil Wisniewski Can Am + 8h06mn09s
A propos de cet article
Séries Dakar
Événement Dakar 2017
Sous-évènement Étape 12 : Rio Cuarto - Buenos Aires
Pilotes Marcos Patronelli , Rafal Sonik , Ignacio Casale , Bruno da Costa , Axel Dutrie , Sergey Karyakin , Simon Vitse , Pablo Copetti
Type d'article Résumé de spéciale
Tags quad