Red Bull met fin à son implication en DTM

Red Bull a décidé de se retirer du DTM après deux saisons d'engagement officiel par le biais d'AF Corse.

Felipe Fraga, AF Corse Ferrari 488 GT3 Evo

Red Bull est très impliqué dans les sports mécaniques avec évidemment ses deux équipes en Formule 1, son Junior Team et sa présence entant que sponsor dans de nombreux championnats. En DTM, la boisson autrichienne s'est longtemps contentée de partenariats de ce type mais elle a lancé un programme officiel en 2021, quand le championnat a adopté le règlement GT3. Red Bull se basait sur la structure AF Corse pour aligner deux Ferrari 296 GT3.

Le feu vert avait été donné pour prolonger l'engagement en 2023 mais selon Motorsport-Total.com, publication sœur de Motorsport.com, Red Bull a finalement décidé de se retirer du championnat allemand. Le DTM a récemment changé de propriétaire, l'organisateur ITR ayant été dissous par son propriétaire, Gerhard Berger, pour céder les droits commerciaux du championnat à l'ADAC, l'automobile club allemand.

L'ancien pilote de F1 ne sera plus impliqué dans l'organisation du DTM en 2023, ce qui semble avoir précipité la décision de Red Bull. Les liens entre Berger et l'entreprise sont très forts et de longue date : l'Autrichien a été le premier athlète sponsorisé par Red Bull en 1989 et a par la suite été copropriétaire et premier patron de l'équipe Toro Rosso en F1, aujourd'hui connue sous le nom AlphaTauri.

Cassidy et Fraga ne devraient pas rester dans la catégorie

AF Corse ne restera pas en DTM, le projet ayant été totalement financé par Red Bull, qui faisait rouler des pilotes maison, l'un sous les couleurs de la marque et l'autre sous celles d'AlphaTauri. Cela signifie donc que Nick Cassidy et Felipe Fraga, respectivement 13e et 16e du championnat en 2022 ne devraient plus figurer sur la grille.

Cassidy a confié à ran.de son envie de rester dans la catégorie mais "ne pense pas que cela sera possible" en 2023, dans une année déjà bien remplie : le Néo-Zélandais va représenter Envision en Formule E. Il pourrait également participer aux 1000 km Triple Eight Race Engineering et continuer à rouler pour AF Corse en WEC, dans la catégorie GTE Am.

Fraga, qui a remporté la deuxième course du Norisring en 2022, va de son côté retrouver le championnat de stock bar brésilien avec l'équipe Blue Stock, qui l'avait mené au titre en 2016. Il espérait rouler en IMSA après avoir fait plusieurs essais pour Meyer Shank Racing mais Colin Braun lui a été préféré aux côtés de Tom Blowqvist pour piloter l'Acura ARX-06 répondant à la réglementation LMDh.

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Vettel, Verstappen et Hamilton au palmarès des Autosport Awards
Article suivant Quand Russell refusait une offre de BMW malgré l'inconnue Mercedes

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France