Live Texte
Formule 1 GP de Hongrie

LIVE - Le GP de Hongrie en direct

Suivez en direct commenté et en intégralité sur Motorsport.com le Grand Prix de Hongrie de Formule 1.

Après un an et demi de disette, Lewis Hamilton est de retour en pole position d'un Grand Prix de Formule 1, ce dimanche en Hongrie. Et quelle pole position, obtenue avec seulement trois millièmes de seconde d'avance sur Max Verstappen ! La Red Bull de ce dernier semble conserver l'avantage en performance pure, mais c'est un Grand Prix passionnant qui s'annonce entre ces deux pilotes qui s'étaient livré un duel de titans pour le titre mondial 2021.

Lire aussi :

Derrière eux, la deuxième ligne est monopolisée par des McLaren en grande forme, avec Lando Norris et Oscar Piastri. Surprise du chef, Zhou Guanyu s'élancera cinquième. Pourra-t-il tirer son épingle du jeu ?

En revanche, plusieurs pilotes de top teams sont distancés sur la grille de départ après des performances médiocres lors de qualifications extrêmement serrées au format inhabituel. Sergio Pérez n'est que neuvième, Carlos Sainz 11e, Lance Stroll 14e, George Russell 18e.

Autre conséquence de la nouvelle allocation de pneus, l'ensemble du plateau a davantage de gommes dures et mediums à sa disposition pour la course. Cela ouvre des opportunités stratégiques, à tel point que selon Pirelli, des stratégies à un, deux et trois arrêts sont viables ! Voilà longtemps qu'on n'avait pas vu ça.

Une chose est sûre : ce premier virage s'annonce intéressant avec le retour du duel Hamilton-Verstappen. "Je pense que la position sur la piste ici est un peu comme Monaco sans les barrières et qu'une fois que vous avez la position sur la piste, il est très difficile de dépasser", a déclaré Christian Horner au micro de Sky Sports F1. "Il s'agit donc d'une question de stratégie et je pense que nous avons un meilleur rythme en course. Mais cela va se jouer au départ. Nous savons qu'il y a un peu de passif entre ces deux-là, alors tant qu'ils passent les deux premiers virages, ils connaîtront une bonne course !"

Les 10 derniers vainqueurs du GP de Hongrie

Année Pilote Écurie
2022
Netherlands Max Verstappen Austria Red Bull
2021 France Esteban Ocon France Alpine
2020
United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2019 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2018 United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2017 Germany Sebastian Vettel Italy Ferrari
2016
United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes
2015 Germany Sebastian Vettel Italy Ferrari
2014 Australia Daniel Ricciardo Austria Red Bull
2013
United Kingdom Lewis Hamilton Germany Mercedes

Par: Benjamin Vinel

Statut: Arrêté
Merci à toutes et à tous d'avoir suivi cette course sur Motorsport.com ! Comme toujours, restez connectés pour être au courant de toute l'actualité de la F1 et des sports mécaniques en général !
Oscar Piastri est cinquième devant George Russell, qui bénéficie de la pénalité de Charles Leclerc pour excès de vitesse dans les stands. Le Monégasque est classé septième devant son coéquipier Carlos Sainz, alors que les Aston Martin marquent les derniers points disponibles.
Lando Norris et Sergio Pérez complètent le podium. Lewis Hamilton doit se contenter de la quatrième place depuis la pole position.
Victoire historique pour Max Verstappen et surtout pour Red Bull, qui signe son 12e succès consécutif : un record historique en Formule 1 !
C'est également le cas de Pérez et Hamilton, avec 1,5 seconde entre eux.
1,9 seconde sur la ligne d'arrivée au moment d'entamer l'avant-dernier tour. Pendant ce temps, Sargeant part en tête-à-queue à la chicane.
L'écart entre Pérez et Hamilton est désormais de trois secondes. Il reste à peine trois tours.
Russell est d'ores et déjà revenu à moins de cinq secondes de Leclerc, il est donc virtuellement sixième.
Hamilton n'a plus que quatre secondes de retard sur Pérez. Il reste cinq tours...
Le DRS permet à Russell de doubler Sainz sans transpirer. Le voilà septième à six secondes de Leclerc.
Russell a fait la jonction avec Sainz, il a sept tours pour trouver l'ouverture. La sixième place est en jeu, avec la pénalité de Leclerc !
Russell demande à rentrer au stand en raison de la dégradation de ses pneus, alors qu'il est en train de rattraper Sainz. Son ingénieur l'en dissuade, compte tenu du fait que même la huitième place pourrait lui échapper au profit d'Alonso.
Rappelons que Leclerc a une pénalité de cinq secondes. Sainz est actuellement à 5,4 secondes de son équipier.

Tour 60/70

1. VER
2. NOR +18s
3. PER +21s
4. HAM +34s
5. PIA +38s
6. LEC +44s
7. SAI +49s
8. RUS +51s
"Il faut qu'ils s'écartent ! Il y a tant de drapeaux bleus ! Il n'y a aucun enjeu pour eux." Norris s'agace du comportement des retardataires, alors que Pérez est revenu à trois secondes.
Une seconde et demie plus rapide que Piastri dans le dernier tour, Hamilton l'a aisément dépassé au premier virage. Il est quatrième à dix secondes de Pérez.
Norris, lui, est agacé que son ingénieur le tienne au courant de l'écart avec Pérez. Écart qui est d'un peu plus de six secondes, à 15 tours du but.
Verstappen se plaint de la quantité de boulettes de gomme en dehors de la trajectoire.
Hamilton peine à réduire l'écart sur les monoplaces devant lui. Il a cinq secondes de déficit sur Piastri, toujours treize sur Pérez.
Ultime changement de pneus pour un Verstappen serein, qui repart en mediums avec 12 secondes de marge sur Norris.
Hamilton repart cinquième avec huit secondes de retard sur Piastri, treize sur Pérez. Peut-il remonter sur le podium ?
Le pilote Mercedes rentre au stand, il chausse des mediums pour les 21 derniers tours.
Norris, qui a déjà fait deux arrêts, revient sur les talons de Hamilton.
Piastri reçoit un drapeau noir et blanc lié au respect des limites de la piste. La pénalité de Leclerc, elle, est confirmée.
Quel dépassement de Sergio Pérez ! Il fait l'extérieur à Piastri au premier virage pour la quatrième place ! l'Australien n'a pas renoncé mais a mis deux roues dans l'herbe à la sortie du virage 2.
Charles Leclerc fait l'objet d'une enquête pour excès de vitesse dans les stands. Cela devrait résulter en une pénalité de cinq secondes.