Live Texte
Formule 1 GP des États-Unis

LIVE - Le GP des États-Unis en direct

Suivez en direct commenté et en intégralité sur Motorsport.com le Grand Prix des États-Unis 2023 de Formule 1.

Le Grand Prix des États-Unis 2023 va-t-il être un thriller ou une nouvelle promenade de santé pour Max Verstappen ? C'est difficile à dire. Les qualifications comme le shootout avaient engendré une hiérarchie prometteuse, puisque les quatre meilleures écuries se tenaient en un dixième de seconde à peine (avant la perte de chrono du Champion du monde 2023 dans le cas de la séance de vendredi), mais Verstappen a ensuite outrageusement dominé le sprint, ce qui est un mauvais présage en vue de ce dimanche pour celles et ceux qui espèrent un Grand Prix à suspense.

Les espoirs de la concurrence reposent sur le fait que Verstappen s'élance sixième après avoir dépassé les limites de la piste dans son dernier tour de Q3. Le pilote Red Bull devra se défaire du poleman Charles Leclerc s'il compte s'imposer, ainsi que des concurrents qui l'en séparent : Lando Norris, Lewis Hamilton, Carlos Sainz et George Russell.

Plus loin sur la grille de départ, on gardera un œil sur un Daniel Ricciardo "un peu rouillé" pour son retour en Grand Prix après cinq courses d'absence, à la suite de sa fracture métacarpienne à la main gauche, survenue dans un accident lors des essais libres à Zandvoort. À noter que les Haas et les Aston Martin s'élanceront depuis la voie des stands après avoir enfreint le régime de parc fermé.

Le risque de pluie est nul pour ce Grand Prix ensoleillé où la température ambiante devrait avoisiner les 30°C. Côté stratégie, le manufacturier uniques de pneumatiques, Pirelli, propose quatre tactiques équivalentes : mediums-durs-mediums, mediums-durs-durs, mediums-durs-tendres et mediums-durs.

Les dix derniers vainqueurs

Année Pilote Écurie
2022
Netherlands Max Verstappen Netherlands Max Verstappen
2021
Netherlands Max Verstappen Netherlands Max Verstappen
2019
Finland Valtteri Bottas Finland Valtteri Bottas
2018
Finland Kimi Räikkönen Finland Kimi Räikkönen
2017
United Kingdom Lewis Hamilton United Kingdom Lewis Hamilton
2016
United Kingdom Lewis Hamilton United Kingdom Lewis Hamilton
2015
United Kingdom Lewis Hamilton United Kingdom Lewis Hamilton
2014
United Kingdom Lewis Hamilton United Kingdom Lewis Hamilton
2013
Germany Sebastian Vettel Germany Sebastian Vettel
2012
United Kingdom Lewis Hamilton United Kingdom Lewis Hamilton
Lire aussi :

Par: Benjamin Vinel

Statut: Arrêté
Merci à toutes et à tous d'avoir suivi ce Grand Prix des États-Unis avec nous. N'allez pas vous coucher tout de suite : les premières réactions arrivent sur Motorsport.com !
Le Japonais a chaussé les pneus tendres pour le dernier tour et signé le meilleur tour en course pour un point supplémentaire.
Norris complète le podium devant Sainz, Pérez, Leclerc, Russell, Gasly, Stroll et Tsunoda.
Mercedes pourra s'en vouloir d'avoir trop retardé le premier arrêt de Hamilton, moment auquel il a perdu un temps précieux.
Max Verstappen remporte sa 50e victoire en Grand Prix sur la piste d'Austin !
Verstappen profite du DRS d'une Alfa Romeo retardataire. Il maintient une avance de 1"8.
Verstappen entame son dernier tour avec deux secondes d'avance sur Hamilton.
Hamilton n'est plus qu'à trois secondes de Verstappen. Il reste deux tours.
Norris est en tête de l'élection du Pilote du Jour avec 31% des suffrages.
Alexander Albon écope de cinq secondes de pénalité pour non-respect des limites de la piste, mais il est de toute façon onzième.
Hamilton tourne trois dixièmes plus vite que Verstappen, mais c'est insuffisant pour le rattraper.
Les Ferrari vont batailler pour la quatrième place, mais Leclerc aura du mal à résister avec ses pneus usés.
Hamilton est donc deuxième, mais ne semble pas assez rapide pour combler ses cinq secondes de retard sur Verstappen.
Hamilton trouve l'ouverture sur Norris malgré, ou grâce, à une défense excessivement tardive du pilote McLaren au premier virage.
Alonso, qui occupait la neuvième place, déplore une défaillance de sa suspension arrière.
Hamilton revient à moins d'une seconde de Norris au 48e des 56 tours au programme.
"Je t'en prie, ne me parle pas, je suis dans un freinage !" s'agace Verstappen quand son ingénieur lui donne une information.
Hamilton remonte doucement sur Norris, il est à trois secondes. En revanche, l'écart avec Verstappen ne décroît pas.
Ferrari propose à Leclerc le plan C, qui est probablement un second arrêt au stand. "Le plan C gâche ma course, c'est trop tard !" s'insurge le Monégasque.

À 15 tours de l'arrivée

1. VER
2. NOR +2s
3. LEC +5s
4. HAM +7s
5. SAI +11s
6. PER +14s
7. ALO +23s
8. RUS +32s