Il y a 50 ans - La mort de Lorenzo Bandini

Le 10 mai 1967, Lorenzo Bandini décédait des suites de l'accident survenu trois jours plus tôt au volant de sa Ferrari, au 82e tour du Grand Prix de Monaco.

Le Grand Prix de Monaco 1967 s'annonçait bien pour Lorenzo Bandini. À 31 ans, le pilote italien abordait là sa septième saison en Formule 1, sa sixième dans les rangs de la Scuderia Ferrari. S'il avait fait l'impasse sur la première manche de la saison, en Afrique du Sud, le natif de Marj – une colonie italienne en Lybie – entamait sa saison au volant de la nouvelle Ferrari 242 dans les rues de la Principauté, aux côtés de son équipier Chris Amon.

Si Jack Brabham (Brabham-Repco) décrochait la pole position pour la deuxième fois consécutive cette année-là, après celle décrochée à Kyalami, Bandini se hissait aux côtés de l'Australien sur la première ligne après avoir signé la deuxième meilleure performance des qualifications. 

Lorenzo Bandini, Ferrari 312
Lorenzo Bandini, Ferrari 312

L'Italien se portait même rapidement en tête de la course, alors que le moteur Repco de Brabham rendait l'âme d'entrée, provoquant un tête-à-queue du Champion du monde en titre, alors que Bruce McLaren et Jo Siffert se percutaient en tentant d'éviter la voiture du poleman en perdition.

Alors que Jim Clark (Lotus) tirait tout droit au deuxième tour sur l'huile répandue sur la piste, et reprenait la piste en queue de peloton, Bandini était lui aussi piégé par l'huile laissée par la voiture de Brabham, laissant Denny Hulme (Brabham) et Jackie Stewart (BRM) s'emparer des deux premières places. Stewart se portait au commandement, mais l'Écossais devait renoncer au 14e tour en raison d'un problème technique, laissant à nouveau Denny Hulme en tête.

Bandini remontait du même coup en deuxième position derrière Hulme, et devant Bruce McLaren, qui résistait à la pression de l'autre Ferrari, celle de Chris Amon. La course était longue (100 tours prévus !), et les voitures, comme les pilotes, commençaient à fatiguer en fin d'épreuve. 

Les voitures passent au travers de la fumée après l'accident de la Ferrari 312 de Lorenzo Bandini.
Les voitures passent au travers de la fumée après l'accident de la Ferrari 312 de Lorenzo Bandini.

Drame au 82e tour

À 20 tours de la fin, l'avance de Hulme sur Bandini commençait à se réduire, le pilote italien ne ménageant pas ses efforts pour revenir sur le Néo-Zélandais. Mais, au 82e tour, la Ferrari du pilote italien mordait trop durement la bordure intérieure à la chicane du port, percutait un potelet, se retournait, et prenait feu instantanément, de l'essence s'étant répandue sur les échappements.

Il fallut un long moment pour que l'incendie soit éteint, alors que la course se poursuivait, et que le malheureux Bandini soit sorti de l'épave de sa Ferrari, avec des brûlures au troisième degré sur 70% du corps et de multiples fractures.

Lorenzo Bandini succombait finalement à ses blessures le 10 mai 1967 à l'hôpital Grace de Monaco. La victoire de Denny Hulme, la première du pilote néo-zélandais qui allait être titré en fin d'année, apparaissait alors bien secondaire.

Max Verstappen, Red Bull Racing with the Trofeo Lorenzo Bandini
Max Verstappen, Red Bull Racing with the Trofeo Lorenzo Bandini

Une mémoire honorée tous les ans

Lorenzo Bandini avait effectué ses débuts en Formule 1 en 1961 au volant d'une Cooper-Maserati de la Scuderia Centro Sud, avant d'intégrer la Scuderia Ferrari dès la saison suivante. En tout, il a disputé 42 Grand Prix, décrochant une victoire en Autriche en 1964, sa meilleure saison en Formule 1, avec une quatrième place au classement final du championnat.

Depuis 1992, un trophée Lorenzo Bandini vient distinguer des acteurs de la Formule 1, honorés par la ville de Brisighella, en Italie. Si, en 2016, le trophée avait été décerné à Max Verstappen, c'est la Scuderia Ferrari qui sera primée cette année, après son tonitruant début de saison. Tout un symbole, 50 ans après la mort du pilote italien sur une voiture de l'équipe italienne.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lorenzo Bandini
Type d'article Hommage
Tags hommage