Abandon de Rosberg : "La fiabilité est notre faiblesse"

partages
commentaires
Abandon de Rosberg :
21 sept. 2014 à 15:03

Les ambitions de titre mondial de Nico Rosberg, leader du championnat avant le Grand Prix de Singapour, ont été sérieusement ternies après un abandon mécanique qui pourrait lui faire perdre la tête du classement général

Les ambitions de titre mondial de Nico Rosberg, leader du championnat avant le Grand Prix de Singapour, ont été sérieusement ternies après un abandon mécanique qui pourrait lui faire perdre la tête du classement général.

Un problème lié au volant, peut-être électronique, a empêché Rosberg de prendre le départ du tour de chauffe : le pilote Mercedes a dû s'élancer des stands. Après ça, peinant à tenir le rythme des Caterham et des Marussia, il était clairement au volant d'une bête blessée. Mercedes a tenté de résoudre le problème lors du premier arrêt au stand, sans succès : Rosberg n'a même pas pu redémarrer.

"Le volant ne marchait pas", déplore l'Allemand. "Nous devons trouver le problème car c'est encore un problème de fiabilité, c'est notre faiblesse. Nous devons trouver l'origine de ce problème et fiabiliser la voiture. C'est très dur, ne même pas pouvoir quitter la grille..."

"C'était un sentiment horrible, je savais que la course était finie", poursuit-il avec amertume. "Je n'avais pas de puissance, et n'avais rien au changement de vitesses. Cela ne servait à rien de continuer. Dure journée, vraiment. Je ne pense pas au passé. C'est le passé. Je veux le meilleur pour le futur, mais je suis encore déçu, aujourd'hui. C'est un problème de fiabilité, et nous devons comprendre ce qui s'est produit aujourd'hui et le résoudre dans le futur".

Pour Rosberg, la perte de la tête du championnat est actée bien que Hamilton n'ait pas encore marqué les vingt-cinq points de la victoire. Pour autant, il ne se décourage pas et compte bien se rattraper lors des courses à venir. "Perdre la tête du championnat ne change rien, il faut toujours attaquer. Je reste serein... extérieurement", conclut-il.

Si Lewis Hamilton venait à remporter ce Grand Prix, il prendrait en effet la tête du championnat du monde avec trois points d'avance sur son coéquipier. Le classement s'en trouverait plus serré que jamais entre les deux hommes.

Prochain article Formule 1
GP de Singapour - Hamilton sort une performance de Champion

Article précédent

GP de Singapour - Hamilton sort une performance de Champion

Article suivant

Pirelli - 2 ou 3 arrêts pour gagner en conditions normales

Pirelli - 2 ou 3 arrêts pour gagner en conditions normales

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique , Nico Rosberg Boutique
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités