La F1 va abandonner la traditionnelle cérémonie du podium

Le manager sportif de la Formule 1, Ross Brawn, a expliqué que la discipline se passerait des cérémonies habituelles du podium après chaque Grand Prix 2020.

La F1 va abandonner la traditionnelle cérémonie du podium

La reprise de la Formule 1 à partir de juillet ne pourra avoir lieu que dans des conditions strictes sur le plan sanitaire pour éviter tout risque de contamination par le COVID-19 qui sévit toujours dans le monde. Nombre de règles ont ainsi été mises en place et devront être respectées pour se plier aux désormais fameux concepts de distanciation sociale et de gestes barrières. Et cela s'appliquera évidemment à la cérémonie du podium, passage pourtant obligé érigé en spectacle après chaque course.

Lire aussi :

"En raison de la mise en œuvre des procédures, nous devons jouer la sécurité concernant la situation autour du COVID-19", a expliqué Ross Brawn pour le site officiel de la discipline reine. "Les pratiques du passé ne peuvent tout simplement pas être reprises. La grille bondée qui caractérisait les courses de F1 ne peut tout simplement pas exister. Donc chaque aspect, depuis l'arrivée des équipes jusqu'à leur départ, a été pensé, et n'est pas complètement finalisé, mais nous travaillons avec la FIA pour les peaufiner."

"La procédure du podium ne peut avoir lieu [comme d'habitude], mais nous envisageons de faire quelque chose sur la grille après la course. Une option serait d'aligner les voitures sur la piste, et les pilotes seraient debout devant elles. Nous ne pouvons pas remettre les trophées, car on ne peut pas avoir de forte proximité avec quelqu'un qui remet un trophée, mais nous avons trouvé la solution, nous avons des plans et des procédures, nous étudions comment présenter cela à la télévision."

La grille sera également très différente, avec un nombre minimal de personnes présentes et sans les cérémonies habituelles. "Des choses comme l'hymne national, vous ne pouvez pas avoir tous les pilotes regroupés", a déclaré Brawn. "Et vous ne pouvez pas avoir nos FIA Future Stars [les enfants qui accompagnent les pilotes lors des cérémonies de la grille, ndlr] devant eux. Les FIA Future Stars feront toujours virtuellement partie du spectacle. On leur enverra les tenues et ils nous enverront des vidéos d'eux avec un message que nous pourrons diffuser, donc il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire pour rendre le spectacle divertissant."

"La parade des pilotes [du dimanche matin] n'aura pas lieu car nous ne pouvons pas mettre 20 pilotes à l'arrière d'un camion et lui faire faire le tour de la piste, donc à la place nous allons interviewer chacun d'entre eux devant le garage. Il existe de nombreuses façons d'engager sans compromettre la santé et la sécurité. Je suis sûr à 100% que nous en ferons un produit attrayant et passionnant, il sera simplement différent. C'est la nouvelle norme. Combien de temps cela va-t-il durer ? Nous ne savons pas, mais ce sera la nouvelle norme pour le reste de l'année, c'est certain."

partages
commentaires
Renault en essais avec sa F1 2018 au Red Bull Ring

Article précédent

Renault en essais avec sa F1 2018 au Red Bull Ring

Article suivant

Pourquoi un GP sur "l'ovale" de Bahreïn n'est pas une utopie

Pourquoi un GP sur "l'ovale" de Bahreïn n'est pas une utopie
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021