Qui participe aux essais F1 de "jeunes pilotes" à Abu Dhabi ?

Quelles écuries et quels pilotes prendront part aux tests d'Abu Dhabi ce mardi sur le circuit de Yas Marina ?

Qui participe aux essais F1 de "jeunes pilotes" à Abu Dhabi ?

Les essais d'Abu Dhabi ont énormément fait parler ces dernières semaines. Initialement réservés aux pilotes ayant disputé deux Grands Prix ou moins, ils ont été au cœur d'un intense lobbying de la part de Renault (future Alpine) pour permettre la participation à ce roulage de Fernando Alonso, 39 ans et 312 départs en Formule 1. L'Espagnol, qui n'entre pas vraiment dans l'idée que chacun pouvait se faire d'un jeune pilote, a toutefois été autorisé à monter dans le baquet d'une des R.S.20 pour ces essais.

Il faut dire que dans l'article du Règlement Sportif concernant les modalités de participation, la FIA se laissait le droit d'accorder des dérogations à des pilotes ne remplissant pas les critères initiaux. Ces tests ont ainsi finalement été ouverts à tous les pilotes, pourvu qu'ils n'aient pas couru en 2020. Ainsi, Red Bull (avec Sébastien Buemi), Alfa Romeo (Robert Kubica) et même Mercedes (Stoffel Vandoorne) se sont engouffrés dans la brèche en alignant d'anciens pensionnaires de la discipline reine inactifs cette saison.

Lire aussi :

La décision de la FIA de permettre la participation de pilotes expérimentés n'est pas passée auprès de McLaren et Racing Point (future Aston Martin) qui avaient depuis longtemps prévu de faire l'impasse sur ce roulage, n'ayant pas dans leurs rangs de jeune pilote. Ces deux écuries en seront d'ailleurs absentes. Elle n'a pas non plus été appréciée par Ferrari qui voulait en profiter pour offrir aux pilotes changeant d'équipe, dont Carlos Sainz qui rejoindra la Scuderia en provenance de McLaren, la chance de pouvoir effectuer ces tests avec leur nouvelle structure, en vain.

Malgré ces arrangements, sur 15 pilotes annoncés, 11 seront bien des néophytes. Sur ces 11, un a déjà couru en Grand Prix (Jack Aitken à Sakhir) et un autre (Mick Schumacher) a déjà été annoncé chez Haas la saison prochaine. Reste évidemment à attendre la confirmation de l'arrivée de Yuki Tsunoda chez AlphaTauri, avec qui il roulera ce mardi à Abu Dhabi, pour la campagne 2021.

Sur le plan des modalités des essais, ils se tiendront sur une seule journée (trois étaient initialement prévues mais la pandémie de COVID-19 a incité la F1 et les équipes à réduire la voilure). Pour compenser quelque peu, les écuries présentes auront la possibilité de faire rouler deux monoplaces 2020 en même temps. Il sera en revanche impossible de tester des pièces de développement en vue de 2021.

Niveau horaires, la journée se déroulera entre 9h00 et 18h00, heure locale, donc entre 6h00 et 15h00, heure française, avec une pause entre 10h et 11h, heure française.

Les participants aux essais d'Abu Dhabi 2020

Mercedes Belgium Stoffel Vandoorne Netherlands Nyck de Vries
Red Bull Switzerland Sébastien Buemi Estonia Jüri Vips
McLaren absent
Racing Point absent
Renault Spain Fernando Alonso China Guanyu Zhou
Ferrari Russian Federation Robert Shwartzman Italy Antonio Fuoco
AlphaTauri Japan Yuki Tsunoda Japan Marino Sato
Alfa Romeo Poland Robert Kubica United Kingdom Callum Ilott
Haas Germany Mick Schumacher  
Williams United Kingdom Jack Aitken Israel Roy Nissany

partages
commentaires

Voir aussi :

Pérez ou Albon ? Red Bull promet une décision "avant Noël"

Article précédent

Pérez ou Albon ? Red Bull promet une décision "avant Noël"

Article suivant

Les notes du Grand Prix d'Abu Dhabi 2020

Les notes du Grand Prix d'Abu Dhabi 2020
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021