Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course dans
09 Heures
:
17 Minutes
:
56 Secondes
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
75 jours

Affaire Racing Point : Renault veut retirer son appel

partages
commentaires
Affaire Racing Point : Renault veut retirer son appel
Par :

Renault a formellement demandé à la FIA le retrait de son appel vis-à-vis de la décision des commissaires concernant la conception litigieuse de la Racing Point RP20.

S'il est toujours prévu que la Cour d'Appel Internationale de la FIA statue sur le cas de Racing Point, l'écurie Renault veut se retirer de ce processus. Racing Point soulève le débat depuis le début de la saison en s'étant clairement inspiré de la Mercedes W10 Championne du monde en titre dans la conception de sa RP20 et a été jugé coupable par les commissaires de l'utilisation d'un design réalisé par la marque à l'étoile en ce qui concerne les écopes de frein arrière – pièces qui, à partir de cette année, doivent être conçues par chaque écurie.

Racing Point a ainsi écopé d'une amende de 400'000 € et d'un retrait de 15 points au championnat des constructeurs, mais a fait appel de cette sanction que l'équipe juge trop sévère, alors que nombre de ses rivales la trouvaient trop laxistes en revanche. Quatre d'entre elles ont déclaré leur intention de faire appel ; McLaren et Williams se sont rapidement rétractés, mais Ferrari et Renault ont bel et bien décidé de porter l'affaire devant la Cour d'Appel. L'écurie au losange, dont le directeur Cyril Abiteboul espérait un "dénouement parfaitement limpide", vient finalement de demander à la FIA le retrait de son appel.

"Renault DP World F1 Team confirme avoir demandé le retrait des appels des décisions des commissaires concernant les écopes de frein de BWT Racing Point F1 Team", indique le communiqué du constructeur français.

"Au-delà des décisions, les sujets en question étaient vitaux pour l’intégrité de la Formule 1, tant pour la saison actuelle qu’à l’avenir. Un travail intensif et constructif mené entre la FIA, Renault DP World F1 Team et tous les acteurs de la Formule 1 a cependant conduit à des progrès concrets dans la sauvegarde de l’originalité au sein du sport par le biais d’amendements aux Règlements Sportif et Technique prévus pour la saison 2021 renforçant les critères pour être qualifié de constructeur."

"Atteindre cet objectif stratégique dans le contexte du nouvel Accord Concorde était notre priorité. La polémique de ce début de saison est désormais derrière nous et nous nous concentrons sur la suite de ce championnat intense et unique."

La FIA a effectivement déclaré son intention de serrer la vis sur la possibilité de copier une autre voiture à partir de 2021, tandis que l'écurie Racing Point affirme que cela ne changera pas son business model.

Lire aussi :

Voir aussi :

La FIA précise l'interdiction de modes moteurs différents

Article précédent

La FIA précise l'interdiction de modes moteurs différents

Article suivant

Mode qualifs ou non, Mercedes va "rester la référence"

Mode qualifs ou non, Mercedes va "rester la référence"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team , Racing Point
Auteur Benjamin Vinel