AlphaTauri va utiliser la soufflerie Red Bull

Une nouvelle approche va permettre à Red Bull de faire des économies et à AlphaTauri de gagner en compétitivité.

AlphaTauri va utiliser la soufflerie Red Bull

Avec une nouvelle réglementation technique en 2022 et un plafond budgétaire qui entrera en vigueur dès l'an prochain, certaines écuries sont contraintes de se réorganiser. C'est le cas pour les écuries d'une certaine marque au taureau, Red Bull Racing et la Scuderia AlphaTauri, qui vont désormais utiliser la même soufflerie, à Bedford (Angleterre).

Jusqu'à présent, AlphaTauri – écurie basée à Faenza (Italie) – utilisait sa propre soufflerie à Bicester (Angleterre), mais avec des modèles à 50%, tandis que les autres teams disposent d'infrastructures permettant les tests à l'échelle 60%, soit le maximum autorisé par la réglementation. Cela permettra d'ailleurs à Pirelli de ne plus avoir à concevoir des pneus à 50% pour une seule équipe.

Or, la nouvelle règle de "handicap aéro" va limiter les runs autorisés en soufflerie à partir de 2021, partiellement en fonction du classement général de l'année précédente. Ainsi, si le championnat des constructeurs n'évoluait plus, Red Bull aurait droit l'an prochain à 37 runs hebdomadaires en soufflerie, tandis qu'AlphaTauri pourrait en faire 42 par semaine. D'où la possibilité de partager la même soufflerie, dans le cadre d'une collaboration accrue.

Lire aussi :

"Les aspirations d'AlphaTauri vont au-delà de ce qu'étaient celles de Toro Rosso", commente Christian Horner, directeur de Red Bull Racing. "Nous avons un projet de synergie dans la mesure de ce qu'autorise la réglementation. Par exemple, l'an prochain, nous allons partager la soufflerie pour la première fois, ce qui est complètement logique d'un point de vue financier. C'est ce à quoi je faisais référence."

"Les outils que nous utilisons, la taille du modèle… AlphaTauri va utiliser le même matériel, la même soufflerie, bien sûr dans l'espoir que cela contribue à leur développement, d'autant que la monoplace 2022 va représenter un changement particulièrement significatif. La réglementation est claire désormais, il n'y a plus de zones d'ombre concernant ce qui est autorisé ou non. Espérons qu'AlphaTauri va désormais en bénéficier."

AlphaTauri dispose actuellement d'une grosse centaine d'employés qui travaillent sur le programme aéro de l'écurie au Royaume-Uni. Pour elle, le passage de l'échelle 50% à 60% va forcément changer la donne. "Nous sommes actuellement la seule écurie à utiliser une soufflerie à l'échelle 50%, et celle de Bedford est à 60%", rappelle le directeur d'équipe Franz Tost. "Cela va évidemment nous apporter un avantage, car l'on peut faire des mesures bien plus précises. Le processus de synergie a eu lieu avec succès ces dernières années afin d'économiser de l'argent et d'améliorer les performances, car Red Bull Technology [structure qui collabore avec les deux écuries, ndlr] est à un très haut niveau du point de vue technique."

Christian Horner appelle désormais la Scuderia une "écurie sœur" et non une "équipe junior", ce avec quoi Tost est d'accord : "Je pense que l'équipe s'est développée ces dernières années. Nous avons montré un meilleur niveau de performance, la voiture est plus fiable, la coopération avec Red Bull Technology est très positive, le processus de synergie nous apporte beaucoup d'avantages, tout cela dans les limites de la réglementation. Nous sommes les ambassadeurs de la marque AlphaTauri et devons donc être performants, car sinon, cela n'a pas de sens d'être en F1 pour AlphaTauri."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires

Voir aussi :

EL3 - Verstappen à un souffle de Bottas

Article précédent

EL3 - Verstappen à un souffle de Bottas

Article suivant

Toute nouvelle écurie de F1 devra verser 200 M$ aux autres

Toute nouvelle écurie de F1 devra verser 200 M$ aux autres
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021