Réactions
Formule 1 Essais de Barcelone

Alpine a bouclé une simulation de course avec Ocon

Esteban Ocon a roulé toute la journée à bord de l'Alpine jeudi à Barcelone, où l'écurie française a notamment mené une simulation de Grand Prix.

Esteban Ocon, Alpine A522

Après Fernando Alonso hier, c'était au tour d'Esteban Ocon d'avoir à sa disposition une journée entière de roulage au volant de l'Alpine A522. Le Français a mené un programme copieux, bouclant pas moins de 125 tours et portant ainsi le total de la nouvelle monoplace à 254 en deux jours. Une bonne nouvelle pour la fiabilité, tandis que le niveau de performance demeure difficile à décrypter lors de ces essais. 

Sur le tracé de Barcelone, Ocon a signé le 14e et antépénultième chrono de ce jeudi, à plus de deux secondes de la référence établie par Charles Leclerc et avec les mêmes pneumatiques. Le programme du Normand était toutefois axé sur de nombreux tests et sur la réalisation d'une simulation de course dans l'après-midi. 

"Aujourd'hui, c'était ma première véritable journée au volant de l'A522 et c'est vraiment une belle sensation de revenir dans une Formule 1 pour faire beaucoup de tours", confie Ocon avec optimisme. "C'était bien de commencer à avoir des sensations avec la voiture chaussée de vrais pneus, appropriés aux conditions. L'objectif le plus important pour nous aujourd'hui, comme hier, était de faire beaucoup de roulage, alors dépasser les 100 tours est encourageant."

"Nous avons testé beaucoup de choses différentes et ça nous a donné quelques idées sur lesquelles travailler. Nous avons clairement une direction quant aux domaines particuliers à améliorer, ce qui est le principal objectif lors des essais hivernaux. Ce sont des débuts positifs et j'ai hâte d'en découvrir davantage demain."

Directeur sportif d'Alpine, Alan Permane a confirmé le bon déroulement de ce deuxième jour, qu'il qualifie de "solide"

"Nous avons passé la matinée à travailler sur les réglages et sur la compréhension de la voiture, en apprenant naturellement à chaque relais", précise le Britannique. "Dans l'après-midi nous avons lancé une simulation qui s'est bien passée. La voiture a roulé de manière fiable, et nous avons connu un petit arrêt causé par la casse sur le plancher d'un petit élément que nous avons dû remplacer."

"Mis à part ça, la nouvelle unité de puissance et le châssis ont tourné impeccablement. La séance de demain après-midi se fera sur le mouillé pour Pirelli. Fernando montera demain matin dans la voiture pour continuer le travail entamé lors du premier jour, tandis qu'Esteban sera en piste dans les conditions humides l'après-midi."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Sainz : Ferrari est loin de se concentrer sur la performance
Article suivant Vettel et les défis majeurs d'un "animal complètement différent"

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France