Le Grand Prix de Monaco n'aura pas lieu en 2020

Après l'annonce du report des GP des Pays-Bas, d'Espagne et de Monaco par la F1, l'épreuve monégasque a précisé qu'elle serait purement et simplement annulée pour l'année 2020.

Le Grand Prix de Monaco n'aura pas lieu en 2020

Véritable joyau de la couronne de la Formule 1, couru sans discontinuer depuis 1955 (après une première édition en 1950), le Grand Prix de Monaco n'aura donc pas lieu en 2020, comme l'a annoncé l'Automobile Club de Monaco (ACM) dans un communiqué publié ce jeudi. Initialement présentée comme reportée par la discipline reine, à l'instar des GP des Pays-Bas et d'Espagne, la course ne pourra être maintenue au calendrier de l'année en cours. 

"La situation sanitaire dont on ne peut prévoir l’évolution, le manque de visibilité sur les modalités du Championnat du monde FIA 2020 de Formule 1, l’incertitude de la participation de toutes les écuries, les conséquences des mesures prises par les différents gouvernements, le confinement, les difficultés transfrontalières pour accéder en Principauté de Monaco, la crainte que les entreprises, à leur corps défendant, ne puissent faire face au montage des installations, la disponibilité des salariés, des bénévoles (plus de 1500), nécessaires à son déroulement, font que la situation n’est plus objectivement maîtrisable", peut-on lire dans ce communiqué.

Lire aussi :

"En conséquence, eu égard à cette grave situation, c’est avec la plus grande tristesse que le Comité directeur de l’Automobile Club de Monaco a pris la décision d’annuler le 12e Grand Prix de Monaco Historique (8-10 mai 2020) et le 78e Grand Prix de Monaco de Formule 1 du Championnat du monde FIA (21-24 mai 2020). À tous les spectateurs, partenaires, aux membres de l’organisation, le Comité directeur exprime ses profonds regrets et en aucun cas ne pourra reporter ces deux épreuves..."

Bien qu'il s'agisse de la seconde annulation annoncée après le GP d'Australie il y a quelques jours, il s'agit dans les faits du premier organisateur à renoncer totalement à sa présence pendant l'année en cours, puisque le promoteur de l'épreuve de Melbourne a dit espérer une nouvelle date. Il faudra donc attendre 2021, au minimum, pour que se tienne la 67e édition du Grand Prix de Monaco comptant pour le Championnat du monde de F1.

partages
commentaires
La FIA et la F1 d'accord pour repousser le règlement 2021 en 2022

Article précédent

La FIA et la F1 d'accord pour repousser le règlement 2021 en 2022

Article suivant

Grosjean : "En F1, on n'a pas le choix de dire 'Je ne viens pas'"

Grosjean : "En F1, on n'a pas le choix de dire 'Je ne viens pas'"
Charger les commentaires
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021