Arrivabene : Les jeux vidéo sont un "rival" pour la F1

La Formule 1 est concurrencée par les jeux vidéos auprès du grand public et doit être consciente de cette menace ainsi qu'améliorer sa propre compétition. C'est en tout cas l'avis de Maurizio Arrivabene, directeur de la Scuderia Ferrari.

Arrivabene : Les jeux vidéo sont un "rival" pour la F1

La Formule 1 accueillera une nouvelle réglementation mais aussi une structure revue en 2021 afin de réduire l'écart entre les trois top teams (Ferrari, Mercedes et Red Bull) et les autres équipes dans le domaine du budget et des performances.

Lire aussi :

Selon Arrivabene, la F1 ne doit pas se focaliser uniquement sur son propre produit sans prendre en compte l'impact d'autres facteurs sur sa popularité, par exemple l'eSport, qui est en plein essort.

"Nos rivaux de nos jours, et c'est mon avis personnel, ce sont les PlayStation", affirme l'Italien. "Nous devons probablement changer d'état d'esprit et nous concentrer sur nos concurrents. Aujourd'hui existent des divertissements très variés et nous devons tous les étudier, pas seulement certains sports."

"La PlayStation est-elle notre rivale ? À mon avis, oui. Que faut-il faire pour battre les PlayStation ? Il faut faire quelque chose qui est plus intéressant, vraisemblablement. Aujourd'hui, l'offre est bien plus développée qu'il y a longtemps."

Maurizio Arrivabene, directeur, Ferrari, en conférence de presse

Maurizio Arrivabene, directeur, Ferrari, en conférence de presse

Photo de: Andy Hone / LAT Images

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Photo de: Glenn Dunbar / LAT Images

Bien que Ferrari soutienne en principe les budgets plafonnés proposés et ait adouci ses menaces de départ face aux changements à venir, la Scuderia se méfie quand même de la manière dont ceux-ci vont être mis en œuvre. Pour Arrivabene, faire baisser les coûts est légitime, mais accroître l'intérêt pour la F1 va au-delà des budgets plafonnés.

"Nous devons être honnêtes avec nous-mêmes : 'Quel est le niveau d'intérêt pour la F1 par rapport à hier ?'. Ce que nous devons faire, ce ne sont pas les budgets plafonnés – c'est l'une des solutions, mais pas LA solution."

"Nous devons relancer la F1, mais c'est une équation compliquée et complexe. Si à un certain stade l'audience est de plus en plus âgée, on travaille pour maintenir ce qu'on a et on se focalise moins sur le fait d'attirer la jeune génération, cela signifie qu'on a un problème. Et il faut trouver une solution."

Nombreuses sont les équipes qui espèrent que des budgets plafonnés et un personnel limité – ce qui devrait être mis en place à partir de 2021 – rendront les choses plus équitables sur la grille. Cependant, Arrivabene suggère qu'il serait injuste de complètement manipuler le niveau de compétitivité des écuries, et dresse une comparaison avec le contraste entre les équipes de football quant à leurs ressources financières.

"Comment peut-on dire au Real Madrid : 'Je suis désolé, si vous jouez contre la petite équipe, ne jouez pas avec votre meilleure équipe, jouez avec une équipe moyenne. Enfin, c'est ridicule ! Le sport est fait par les grandes équipes. Cela fait partie de la fascination pour la F1."

partages
commentaires
Le programme TV du GP du Mexique

Article précédent

Le programme TV du GP du Mexique

Article suivant

La F1 a abandonné le concept de caméra sur des lunettes

La F1 a abandonné le concept de caméra sur des lunettes
Charger les commentaires
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021