Formule 1
12 mars
-
15 mars
EL1 dans
23 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
30 jours
02 avr.
-
05 avr.
EL1 dans
44 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
79 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
92 jours
04 juin
-
07 juin
EL1 dans
107 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
114 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
128 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
135 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
149 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
163 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
191 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
198 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
212 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
219 jours
08 oct.
-
11 oct.
EL1 dans
233 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
247 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
254 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
268 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
282 jours

Brown : Organiser un GP à Londres serait "un défi de taille"

partages
commentaires
Brown : Organiser un GP à Londres serait "un défi de taille"
Par :
7 août 2017 à 13:50

Organiser un Grand Prix de Grande-Bretagne dans les rues de Londres a été décrit comme "un défi de taille" par le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, qui croit que Silverstone est le seul lieu réaliste pour la course.

Logo du F1 Live London
Vue aérienne du F1 Live London
Vue aérienne du F1 Live London
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams
Sebastian Vettel, Ferrari
Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Jonathan Neale, directeur général de McLaren et Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso

L'avenir à long terme du Grand Prix étant en doute après que Silverstone a choisi d'activer une clause de rupture de son contrat pour mettre fin à l'accord en 2019, des spéculations ont eu lieu concernant des projets alternatifs.

Et la question d'une course à Londres – dans les Docklands ou dans le Parc Olympique – est revenue sur le devant de la scène après la réussite du F1 Live London organisé avant le GP de Grande-Bretagne.

Mais Zak Brown est sceptique concernant la possibilité de trouver un moyen de – ou des soutiens pour – bloquer une partie de Londres pour que la course puisse avoir lieu. "Des gens parlent d'un GP de Londres, je pense qu'il s'agit d'un défi de taille, et Silverstone va rester la maison de la F1 en Angleterre", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la raison pour laquelle une course à Londres serait trop difficile à organiser, il répond : "Je pense que l'infrastructure requise pour un GP de Londres ne serait probablement pas comme tout autre course, à moins de faire cela autour du Stade Olympique ou du Parc Olympique, et Silverstone est une super course. Je pense que c'est une belle chose à laquelle rêver."

Brown a récemment suggéré que la meilleure façon d'avancer pour le GP de Grande-Bretagne serait que Liberty Media, propriétaires de la F1, rachète Silverstone afin qu'il devienne le pivot du monde des Grands Prix.

Même s'il pense que ce scénario est improbable, il reste optimiste quant au fait qu'un accord puisse être trouvé pour que la F1 reste sur le circuit. "Je pense qu'ils vont régler cela. À mon avis, ils [Liberty Media] devraient le racheter. Mais ce n'est pas à vendre et ce n'est pas la seule solution."

"Si vous regardez autour de la piste et que vous vous asseyez et dites : 'nous avons un problème de revenus ici, donc comment pouvons-nous générer plus de revenus du GP de Grande-Bretagne ?', je pense qu'il y a des moyens de faire cela."

Le projet de Londres

En dépit du fait qu'il est sceptique au sujet d'un éventuel GP de Londres, il croit que des événements comme le F1 Live London sont des choses qui peuvent être reproduites autour du monde. "C'était un super événement. Il y avait une immense participation, et il était excellent de voir presque tout le monde là-bas."

"Je pense que c'est un exemple de ce que Liberty a dit en parlant de 20 Super Bowls. Ce que fait la NFL, [c'est qu']ils viennent en ville la semaine de l'événement et ils s'emparent de la ville avec un engagement des fans à un tout autre niveau."

"C'est exactement ce qu'était Londres. Ce n'est probablement pas réalisable sur chacun des marchés, mais peut-être que cela pourrait fonctionner sur la base d'une rotation."

"Pourrait-on faire quelque chose de percutant si on avait cinq pilotes présents ? De mon point de vue quand les pilotes auront leur Super Licence à l'avenir, une partie de la Super Licence est qu'ils donnent X quantité de temps pour le marché et Y quantité d'apparitions pour le F1 Group."

"La F1 peut alors packager et faire des offres à ses promoteurs et aux villes, parce qu'au final, nous vivons tous des fans. Que nous soyons payés pour aller à un événement ou indirectement, les fans alimentent ce sport et nous devons faire les investissements nécessaires pour nous assurer que la base de fans continue de le faire."

Article suivant
Bilan mi-saison - Toro Rosso joue un top 5 historique

Article précédent

Bilan mi-saison - Toro Rosso joue un top 5 historique

Article suivant

La fiabilité au rendez-vous, une première pour Honda

La fiabilité au rendez-vous, une première pour Honda
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Jonathan Noble