Brown : Organiser un GP à Londres serait "un défi de taille"

Organiser un Grand Prix de Grande-Bretagne dans les rues de Londres a été décrit comme "un défi de taille" par le directeur exécutif de McLaren, Zak Brown, qui croit que Silverstone est le seul lieu réaliste pour la course.

Brown : Organiser un GP à Londres serait "un défi de taille"
Logo du F1 Live London
Vue aérienne du F1 Live London
Vue aérienne du F1 Live London
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Lance Stroll, Williams
Lance Stroll, Williams
Sebastian Vettel, Ferrari
Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Jonathan Neale, directeur général de McLaren et Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso
Charger le lecteur audio

L'avenir à long terme du Grand Prix étant en doute après que Silverstone a choisi d'activer une clause de rupture de son contrat pour mettre fin à l'accord en 2019, des spéculations ont eu lieu concernant des projets alternatifs.

Et la question d'une course à Londres – dans les Docklands ou dans le Parc Olympique – est revenue sur le devant de la scène après la réussite du F1 Live London organisé avant le GP de Grande-Bretagne.

Mais Zak Brown est sceptique concernant la possibilité de trouver un moyen de – ou des soutiens pour – bloquer une partie de Londres pour que la course puisse avoir lieu. "Des gens parlent d'un GP de Londres, je pense qu'il s'agit d'un défi de taille, et Silverstone va rester la maison de la F1 en Angleterre", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la raison pour laquelle une course à Londres serait trop difficile à organiser, il répond : "Je pense que l'infrastructure requise pour un GP de Londres ne serait probablement pas comme tout autre course, à moins de faire cela autour du Stade Olympique ou du Parc Olympique, et Silverstone est une super course. Je pense que c'est une belle chose à laquelle rêver."

Brown a récemment suggéré que la meilleure façon d'avancer pour le GP de Grande-Bretagne serait que Liberty Media, propriétaires de la F1, rachète Silverstone afin qu'il devienne le pivot du monde des Grands Prix.

Même s'il pense que ce scénario est improbable, il reste optimiste quant au fait qu'un accord puisse être trouvé pour que la F1 reste sur le circuit. "Je pense qu'ils vont régler cela. À mon avis, ils [Liberty Media] devraient le racheter. Mais ce n'est pas à vendre et ce n'est pas la seule solution."

"Si vous regardez autour de la piste et que vous vous asseyez et dites : 'nous avons un problème de revenus ici, donc comment pouvons-nous générer plus de revenus du GP de Grande-Bretagne ?', je pense qu'il y a des moyens de faire cela."

Le projet de Londres

En dépit du fait qu'il est sceptique au sujet d'un éventuel GP de Londres, il croit que des événements comme le F1 Live London sont des choses qui peuvent être reproduites autour du monde. "C'était un super événement. Il y avait une immense participation, et il était excellent de voir presque tout le monde là-bas."

"Je pense que c'est un exemple de ce que Liberty a dit en parlant de 20 Super Bowls. Ce que fait la NFL, [c'est qu']ils viennent en ville la semaine de l'événement et ils s'emparent de la ville avec un engagement des fans à un tout autre niveau."

"C'est exactement ce qu'était Londres. Ce n'est probablement pas réalisable sur chacun des marchés, mais peut-être que cela pourrait fonctionner sur la base d'une rotation."

"Pourrait-on faire quelque chose de percutant si on avait cinq pilotes présents ? De mon point de vue quand les pilotes auront leur Super Licence à l'avenir, une partie de la Super Licence est qu'ils donnent X quantité de temps pour le marché et Y quantité d'apparitions pour le F1 Group."

"La F1 peut alors packager et faire des offres à ses promoteurs et aux villes, parce qu'au final, nous vivons tous des fans. Que nous soyons payés pour aller à un événement ou indirectement, les fans alimentent ce sport et nous devons faire les investissements nécessaires pour nous assurer que la base de fans continue de le faire."

partages
commentaires
Bilan mi-saison - Toro Rosso joue un top 5 historique
Article précédent

Bilan mi-saison - Toro Rosso joue un top 5 historique

Article suivant

La fiabilité au rendez-vous, une première pour Honda

La fiabilité au rendez-vous, une première pour Honda
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021